La coordonnatrice de Clés en main, Céline Bernier. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis à Saint-Narcisse-de-Beaurivage le 14 juillet dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour de cette première rencontre publique depuis plusieurs mois qui ont retenu l’attention.

Programme Clés en main

La coordonnatrice du programme Clés en main Chaudière-Appalaches, Céline Bernier, a fait le point sur le programme de soutien au loyer (PSL). Il est destiné aux personnes vivant avec une problématique de santé mentale qui ont des difficultés d’accès aux HLM ou autres logements sociaux. Les partenariats avec des municipalités, la Société d’habitation du Québec et les OMH couvrent une grande partie du loyer et permettent aux personnes sélectionnées d’avoir accès à un logement à moindre coût.

Actuellement, il y a 85 appartements PSL (objectif de 100) en Chaudière-Appalaches, dont 4 (objectif de 7) dans la MRC de Lotbinière. L’un d’eux se trouve à Saint-Agapit et trois autres à Saint-Gilles. De plus, Saint-Apollinaire et Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont déjà levé la main et sont prêtes à accueillir des logements PSL. Mme Bernier espère que d’autres municipalités se joindront à l’initiative.

«Le but de ma présentation, c’est de vous montrer qu’une participation de 10 % n’est pas quelque chose de très onéreux, mais qui change vraiment des vies. Plus nous avons de municipalités qui adhèrent, plus il est facile de maintenir une personne dans sa communauté, là où se trouve son réseau naturel de soutien», a-t-elle plaidé.

Une municipalité qui supporte un PSL contribue à la hauteur de 10 % de la valeur d’un loyer, ce qui peut représenter une somme de 350 $ à 400 $ par année. Céline Bernier ajoute que les effets positifs sur la vie d’une personne sont nombreux. L’intégration sociale est facilitée, le stress financier est diminué et le programme offre la possibilité de vivre une certaine normalité.

Demande de soutien de Telus

L’entreprise Telus travaille actuellement au branchement de toutes les résidences du territoire à son réseau de fibre optique. L’entreprise fait habituellement du porte-à-porte afin de s’assurer que le plus de citoyens possible soient informés de l’arrivée d’Internet haute vitesse et puissent profiter du branchement. Or, le Règlement harmonisé sur la sécurité publique et la protection des personnes et des propriétés interdit toutes activités de colportage. Ainsi, l’entreprise ne peut pas obtenir de permis pour réaliser ces opérations. Elle a donc demandé une exemption de quelques mois à la MRC de Lotbinière. Par voie de résolution, la MRC a donné son aval afin que Telus puisse poursuivre ses activités de porte-à-porte jusqu’en décembre.

Fondation du Cégep de Thetford

La Fondation du Cégep de Thetford se lance dans une toute nouvelle campagne de financement. Elle souhaite ainsi amasser 25 000 $ par année pour soutenir les activités du Cégep et du Centre d’études collégiales de Lotbinière. Par le biais de Loto Fondo, elle fera tirer chaque année des prix d’une valeur de 15 000 $ parmi les 500 détenteurs de billets des MRC des Appalaches et de Lotbinière. Afin d'appuyer la Fondation, la MRC de Lotbinière contribuera à hauteur de 8 000 $ pour la première année de la campagne de financement. Pour les années deux et trois, elle ajoutera une somme de 10 000 $, soit 5 000 $ par année.

Environnement

La MRC de Lotbinière attend toujours l’obtention de son certificat d’autorisation pour la construction de sa plateforme de compostage. L’organisation croit que son émission ne devrait pas tarder. Rappelons que ce document est essentiel à la poursuite des démarches. Au cours des derniers mois, le ministère de l’Environnement avait demandé des précisions supplémentaires à propos de considérations techniques et d’ingénierie. La collecte des matières putrescibles a débuté au mois de mai. Actuellement, la MRC de Lotbinière les redirige vers le site de Saint-Henri, dans Bellechasse.

Programme Réno-Région

La MRC de Lotbinière a confirmé avoir reçu une bonification des sommes allouées dans le cadre du programme Réno-Région. Une enveloppe de 90 000 $ s’ajoute donc aux 175 000 $ déjà annoncés par la Société d’habitation du Québec. Le rehaussement de la valeur des propriétés admissibles (de 110 000$ à 120 000 $) favorisera le dépôt de demandes. «Avec cette augmentation, on croit être capable de donner plus d’argent pour plus de maisons sur le territoire. […] Chaque nous distribuons environ 200 0000 $. Je prétends que si on peut engager toutes les sommes, on sera en mesure d’aller chercher des fonds supplémentaires», a expliqué le directeur général de la MRC, Stéphane Bergeron.

 

 

Les plus lus

Piste de course à Sainte-Croix: le règlement adopté

POLITIQUE. Le conseil municipal de Sainte-Croix a adopté, le 7 septembre, par un vote de 5 contre 1, le règlement visant à encadrer les heures d’exploitation du Circuit Riverside Speedway.

Trottoir à Saint-Flavien : les citoyens rejettent le règlement d’emprunt

VOTE. La Municipalité de Saint-Flavien a dévoilé, le 5 septembre en soirée, les résultats du référendum exigé par des Saint-Flaviennois sur le règlement d’emprunt de 1,1 M$ souhaité par le conseil municipal afin de financer les travaux de construction d’un trottoir dans le village. Une forte majorité des citoyens éligibles à voter lors du référendum ont exprimé leur opposition au règlement d’empru...

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

POLITIQUE. La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir le député de Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Piste de course de Sainte-Croix: Pour Sainte-Croix veut le retrait du projet de règlement

POLITIQUE. L’équipe Pour Sainte-Croix, qui veut obtenir les sièges au conseil municipal de la municipalité lotbinièroise lors des prochaines élections municipales en novembre, demande au conseil municipal de faire marche arrière dans le dossier de la piste de course de Sainte-Croix. Le groupe dirigé par Stéphane Dion, l’aspirant à la mairie, souhaite que le projet de règlement soit retiré, afin qu...

Important chantier à Saint-Agapit

LOISIRS. Les travailleurs de la construction ont remplacé depuis le 16 août les planchistes au parc de planche à roulettes de Saint-Agapit. Grâce à un investissement de 500 000 $, le site sera refaçonné pour permettre l’installation de nouveaux équipements, dont des jeux d’eau.

Lamarche fait de la défense de la laïcité une priorité

POLITIQUE. Par voie de communiqué, le candidat du Bloc québécois dans Lévis-Lotbinière, Samuel Lamarche, s’est réjoui, le 31 août, que le chef de sa formation politique, Yves‑François Blanchet, se soit de nouveau engagé à défendre la laïcité de l’État à la suite des élections du 20 septembre prochain.

La crème du motocross à Issoudun

ÉVÉNEMENT. Le complexe Gravité Action Sports d’Issoudun accueillera de nouveau une étape du championnat provincial de motocross Challenge Québec. Plusieurs centaines de pilotes croiseront le fer sur le site lotbiniérois lors de la fin de semaine de la fête du Travail, les 4 et 5 septembre prochains.

Les usines Laflamme Portes et fenêtres vendues

TRANSACTION. Par voie de communiqué, Fenplast a annoncé, le 7 septembre, qu’elle a acquis les actifs résiduels du Groupe Atis, dont les ex-usines de Laflamme Portes et fenêtres de Saint-Apollinaire.

Un aspirant à la succession de Bernard Ouellet se dévoile

POLITIQUE. Conseiller municipal à Saint-Apollinaire depuis 12 ans, Jonathan Moreau a fait savoir, le 19 août, qu’il sollicitera un mandat lors des prochaines élections municipales, mais cette fois pour devenir le maire de la municipalité. Le 7 novembre prochain, il tentera donc d’obtenir la confiance de ses concitoyens afin de remplacer Bernard Ouellet, qui a décidé de se retirer de la vie politiq...

S’engager encore pour faire avancer les choses

POLITIQUE. L’ancien conseiller municipal et maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, portera de nouveau les couleurs du Parti libéral du Canada (PLC) dans Lévis-Lotbinière lors des élections fédérales du 20 septembre. Avec cette nouvelle implication, l’homme de 65 ans espère être élu afin de travailler à lutter contre les changements climatiques et favoriser l’innovation.