(Crédit photo: Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. Du mois de mai jusqu’au 10 juillet, les Apollinairoises Sandra Talbot et Julie Daigle ont couru ou marché 357 km au profit de la Fondation Mira. Le 22 juillet dernier, Mme Talbot a remis un chèque de 3 570 $ à l’organisation.

«On ne s’attendait pas à autant de générosité des gens. Des commerçants nous ont aussi beaucoup aidées à faire monter cette somme rapidement. L’un nous a commandité un marathon (420 $), un autre, un demi-marathon (210 $)», a souligné d’entrée de jeu Mme Talbot.

Devant les dons et les kilomètres qui s’accumulaient, le conjoint de Sandra Talbot, Denis a également mis ses jambes au profit de la cause et il a parcouru des kilomètres pour Mira.

«Nous avons même couru plus que les kilomètres reçus. C’est agréable de voir que nous aurions pu en faire plus.»

Pour Sandra Talbot, la distance parcourue était également significative. Le hasard a voulu que 357 kilomètres soit l'équivalent d'un allez-retour entre Saint-Apollinaire et Sainte-Madeleine.

Pour la cause

Rappelons que les deux femmes ont pris cette initiative afin d’amasser des fonds pour la Fondation Mira. Les mesures sanitaires imposées pour freiner la propagation de la COVID-19 ont empêché l’organisation de tenir des activités de financement.

Sachant cela, elles ont décidé de faire leur part redevenant famille d’accueil (pour Julie Daigle), mais aussi en recueillant des fonds par le biais de cette activité. Chaque kilomètre couru valait 10 $ et chaque kilomètre marché pouvait être acheté pour 5$. Elles ont également tenu une activité de step, en juin, afin d’inviter les gens à bouger tout en amassant de l'argent.

«Nous sommes contentes de l’avoir fait. Ça nous a fait bouger et ça en a convaincu d’autres. Certains nous disaient que nous étions inspirantes soit pour l’activité physique ou le don de soi, l’aide à autrui. […] J’ai couru mon premier 10 km, c’était une belle réussite. Ce sont des petites victoires», a souligné Sandra Talbot. Pendant ces sorties, elles parvenaient à passer par-dessus chaque obstacle ou chaque douleur en se rappelant que certaines personnes ne peuvent pas marcher. «On se disait, ça va passer. On se remettait en mode action et positivisme pour continuer avec notre cause en tête.»

Un nouveau chien

Sandra Talbot a également accueilli, le 22 juillet, le nouveau chiot qui partagera sa vie et celle de sa famille pour la prochaine année : Lilo, le fils de Camomille, sa première chienne en famille d’accueil.

«Je suis allée chercher le bébé de mon premier chien. On boucle la boucle. En août, je vais pouvoir voir Thanos (son deuxième chien) parti avec son bénéficiaire. […] Pour certains cela peut sembler difficile, mais il faut garder en tête qu’on le fait pour aider une personne qui en a réellement besoin. C’est sûr que ça fait de la peine. On s’attache à l’animal, mais le bienfait que va amener le chien au bénéficiaire est encore plus important», philosophe-t-elle.

 

 

 

Les plus lus

Piste de course à Sainte-Croix: le règlement adopté

POLITIQUE. Le conseil municipal de Sainte-Croix a adopté, le 7 septembre, par un vote de 5 contre 1, le règlement visant à encadrer les heures d’exploitation du Circuit Riverside Speedway.

Trottoir à Saint-Flavien : les citoyens rejettent le règlement d’emprunt

VOTE. La Municipalité de Saint-Flavien a dévoilé, le 5 septembre en soirée, les résultats du référendum exigé par des Saint-Flaviennois sur le règlement d’emprunt de 1,1 M$ souhaité par le conseil municipal afin de financer les travaux de construction d’un trottoir dans le village. Une forte majorité des citoyens éligibles à voter lors du référendum ont exprimé leur opposition au règlement d’empru...

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

POLITIQUE. La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir le député de Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Piste de course de Sainte-Croix: Pour Sainte-Croix veut le retrait du projet de règlement

POLITIQUE. L’équipe Pour Sainte-Croix, qui veut obtenir les sièges au conseil municipal de la municipalité lotbinièroise lors des prochaines élections municipales en novembre, demande au conseil municipal de faire marche arrière dans le dossier de la piste de course de Sainte-Croix. Le groupe dirigé par Stéphane Dion, l’aspirant à la mairie, souhaite que le projet de règlement soit retiré, afin qu...

Important chantier à Saint-Agapit

LOISIRS. Les travailleurs de la construction ont remplacé depuis le 16 août les planchistes au parc de planche à roulettes de Saint-Agapit. Grâce à un investissement de 500 000 $, le site sera refaçonné pour permettre l’installation de nouveaux équipements, dont des jeux d’eau.

Lamarche fait de la défense de la laïcité une priorité

POLITIQUE. Par voie de communiqué, le candidat du Bloc québécois dans Lévis-Lotbinière, Samuel Lamarche, s’est réjoui, le 31 août, que le chef de sa formation politique, Yves‑François Blanchet, se soit de nouveau engagé à défendre la laïcité de l’État à la suite des élections du 20 septembre prochain.

La crème du motocross à Issoudun

ÉVÉNEMENT. Le complexe Gravité Action Sports d’Issoudun accueillera de nouveau une étape du championnat provincial de motocross Challenge Québec. Plusieurs centaines de pilotes croiseront le fer sur le site lotbiniérois lors de la fin de semaine de la fête du Travail, les 4 et 5 septembre prochains.

Les usines Laflamme Portes et fenêtres vendues

TRANSACTION. Par voie de communiqué, Fenplast a annoncé, le 7 septembre, qu’elle a acquis les actifs résiduels du Groupe Atis, dont les ex-usines de Laflamme Portes et fenêtres de Saint-Apollinaire.

Un aspirant à la succession de Bernard Ouellet se dévoile

POLITIQUE. Conseiller municipal à Saint-Apollinaire depuis 12 ans, Jonathan Moreau a fait savoir, le 19 août, qu’il sollicitera un mandat lors des prochaines élections municipales, mais cette fois pour devenir le maire de la municipalité. Le 7 novembre prochain, il tentera donc d’obtenir la confiance de ses concitoyens afin de remplacer Bernard Ouellet, qui a décidé de se retirer de la vie politiq...

S’engager encore pour faire avancer les choses

POLITIQUE. L’ancien conseiller municipal et maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, portera de nouveau les couleurs du Parti libéral du Canada (PLC) dans Lévis-Lotbinière lors des élections fédérales du 20 septembre. Avec cette nouvelle implication, l’homme de 65 ans espère être élu afin de travailler à lutter contre les changements climatiques et favoriser l’innovation.