Photo : Érick Deschênes

POLITIQUE. Le Parti québécois a pris un engagement, le 20 septembre, de 575 M$ de plus par année pour les réfections des écoles primaires et secondaires du Québec. Pour la candidate du parti dans Lotbinière-Frontenac, Louise Marchand, il s’agit d’une bonne nouvelle puisque plusieurs écoles de la circonscription nécessitent d’importants travaux de mise à niveau.

«Dans notre circonscription, plusieurs de nos écoles sont classées en mauvais ou en très mauvais état. Notamment dans le secteur de Lotbinière, les écoles primaires de Saint-Gilles, Saint-Flavien, Sainte-Croix et de Joly et l’école secondaire de Sainte-Croix [Pamphile-Le May]. […] Nous devons absolument rattraper le retard accumulé dont la CAQ et les libéraux sont responsables, vu les mauvais choix qu’ils ont faits. Car, même si les écoles sont les infrastructures publiques dont l’état de détérioration est le plus avancé, elles arrivent en dernier dans l’ordre de priorité du gouvernement; sans négliger le reste, nous allons leur donner la préséance», a expliqué Louise Marchand.

Ces investissements répartis sur quatre ans ajouteront 2,3 G$ aux 21,1 G$ prévus dans le Programme québécois des investissements. Par ailleurs, la formation politique s’engage à prioriser les écoles dans l’ordre des priorités des travaux d’infrastructures.

Les cours d’école profiteront aussi de ces investissements, assure le parti. «Dans l’optique, toujours, de faire bouger davantage les jeunes, nous porterons une attention particulière à l’environnement extérieur. Fini, les cours d’école se limitant à un carré d’asphalte aride ! Nous les rendrons attrayantes, les doterons de modules de jeu invitants, afin que les jeunes aient envie de les fréquenter même en dehors des périodes scolaires», a enchaîné la candidate.

 

 

Les plus lus

Budget citoyen : la parole aux résidents de Lotbinière

SOCIÉTÉ. Les citoyens de la municipalité de Lotbinière auront l’occasion de participer au processus décisionnel pour la réalisation de projets qu’ils auront proposés à la municipalité. L’idée d’un budget citoyen de 25 000 $ et les étapes à suivre pour les concrétiser ont été présentées en décembre dernier à la population.

Épandage des boues municipales: les maires inquiets

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière demandent au gouvernement du Québec d’agir promptement dans le dossier de l’épandage des boues municipales. Les élus ont adopté en ce sens une résolution lors de leur rencontre mensuelle du 11 janvier.