L’exposition sur les origines de Félix Leclerc est accessible jusqu’au 2 septembre. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

CHANSON. Les origines du monument de la chanson québécoise, Félix Leclerc, sont intimement liées à l’histoire de Leclercville. C’est ce qu’il est possible d’apprendre dans l’exposition Félix Leclerc et Leclercville une histoire de familles présentée jusqu’au 2 septembre au presbytère de Leclercville.

«Félix est en descendance directe du premier Leclerc qui s’est établi ici, en 1762», a expliqué l’une des conceptrices de l’exposition, Francine Lemay.

Accompagné dans son parcours par la musique du chansonnier, le visiteur pourra suivre une ligne du temps, composée de photos et de dessins d’époque, qui le fera remonter aux origines des familles Leclerc et Parrot.

Son père, Léonidas (Léo) Leclerc, et sa mère, Fabiola Parrot, sont nés à Leclercville et sont tous deux les descendants des pionniers qui ont contribué à l’essor du village. «Les Parrot, c’était plus le côté industriel et les Leclerc, c’était plus agricole», a poursuivi Mme Lemay.

En plus des photos, on retrouve également des copies de certains documents d’époque comme le journal tenu par la mère de Félix et des textes rédigés de la main du chansonnier. Le visiteur pourra aussi le découvrir d’une manière plus intime. L’original d’une lettre d’amour à la calligraphie soignée, écrite par un jeune Félix Leclerc, y est montré.

D’autre part, les concepteurs de l’exposition ont aussi retrouvé la trace de certaines anecdotes historiques qui ont été oubliées au fil des générations.

Mettre la main sur tous ces documents, ces informations et ces faits n’a pas été facile et a pris plusieurs mois, a relaté Mme Lemay. «Pour les proches, on a pu trouver dans la famille, mais dès qu’on se rend plus loin dans le temps, il faut aller dans les archives. Les photos de famille viennent des Leclerc et des Parrot. Malgré tout, il y en a qui ont été difficiles à retracer comme celle du père Richard, l’oncle de Léo.»

L’exposition sur les origines de Félix Leclerc s’inscrit dans l’exposition permanente sur les familles souches de Leclercville qui est, elle aussi, présentée au presbytère de Leclercville depuis 2014.

Félix Leclerc est décédé le 8 août 1988, à l’Île d’Orléans.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Laisser libre cours à son imagination

LITTÉRATURE. À 64 ans, Allan D. Doyle a réalisé un rêve qu’il caressait depuis plus de 50 ans, celui de publier un livre. Il a lancé récemment Tour d’imagination, son premier recueil de nouvelles.

Le conte à l’honneur à Sainte-Agathe

CULTURE. L’univers du conte, les arts du cirque et la chanson seront à l’honneur de la cinquième édition du festival Contabadour. L’événement se déroulera les 16, 17 et 18 août prochains au parc de la Chute Sainte-Agathe.

Année record pour le Festival Rétro de Joly

CULTURE. Plus de 27 500 personnes se sont réunies à Joly du 26 au 28 juillet à l’occasion du Festival Rétro de Joly. Pour l’événement, qui célébrait cette année son 20e anniversaire, il s’agit d’une foule record.

Voyage dans le temps au Domaine Joly-De Lotbinière

SOCIÉTÉ. Le voyage réalisé par Cindy Gagnon et Christine Savoie dans le cadre de l’émission La grande traversée a suscité une grande curiosité chez les visiteurs du Domaine Joly-De Lotbinière. Le 3 août, la conférence qu’elles ont donnée au manoir de Pointe-Platon s’est déroulée à guichet fermé.

À la découverte de la seigneurie de Lotbinière

PATRIMOINE. L’histoire des seigneurs et de la seigneurie de Lotbinière est mise en vedette dans la toute dernière exposition présentée au presbytère de Leclercville. La reconstitution du bureau seigneurial de Leclercville sera ouverte aux visiteurs jusqu’à la fête du Travail.

Hommage aux poètes d’ici

CULTURE. L’ensemble de musique ancienne Terra Nova poursuit son voyage dans le temps. Après avoir mis le cap sur la Nouvelle-France, le groupe dirigé par François Leclerc remontera jusqu’au 19e siècle pour marcher dans les pas de quatre poètes qui ont marqué l’histoire du Québec. Sur les traces de nos poètes romantiques sera présenté le 4 août au Domaine Joly-De Lotbinière, à 10h, et le 10 ...

Le studio de danse Hypnose en performance à Festivent

CULTURE. Les danseurs de la troupe Raw du studio de danse Hypnose ont offert une performance dans le cadre de Festivent, le 3 août.

Artistes recherchés

CULTURE. Le Musée Marius-Barbeau lance un dernier appel aux artistes de la MRC de Lotbinière. La période d’inscription au concours Chaudière-Appalaches en œuvres-2e vie se termine le 15 août.

Joni Mitchell vue par Karen Young et Marianne Trudel

CULTURE. Les chansons de l’auteure-compositrice-interprète Joni Mitchell prennent une toute nouvelle couleur lorsqu’elles sont reprises par Marianne Trudel et Karen Young. Elles partageront leur vision jazzée de l’œuvre de la musicienne dans un spectacle intimiste qu’elles présenteront au Moulin du portage le 25 août.