(Crédit photo : Tour Bus Productions)

FESTIVAL. Après avoir été reportée à deux reprises en raison de la COVID-19, la sixième édition du Festival country de Lotbinière a finalement pu avoir lieu. Un peu plus de 10 000 personnes se sont réunies sur les terrains de l’Expo, à Saint-Agapit, les 24, 25 et 26 septembre pour festoyer en compagnie des têtes d’affiche de l’événement.

Les organisateurs sont heureux de la réponse des amateurs de musique country qui se sont présentés en grand nombre à Saint-Agapit. Ils ont accueilli 3 800 personnes sur le site le vendredi, autant le samedi et 2 500 festivaliers le dimanche.

«J’ai pleuré de joie vendredi lorsque le premier artiste est monté sur scène. J’avais de la difficulté à y croire», s’est réjoui le cofondateur de l’événement, Guillaume Laflamme, quelques heures après la clôture de cette sixième édition.

D’ailleurs, la tête d’affiche du dimanche a été accueillie avec grand enthousiasme par le public. Granger Smith a finalement pu se produire sur la scène de Saint-Agapit après l’annulation de son spectacle en 2019 et le report du Festival en 2020.

«C’était la cerise sur le gâteau. Habituellement, on a de bons volumes de vente d’alcool, mais ce soir-là personne ne souhaitait perdre sa place et ils demeuraient dans leur zone. Ils voulaient être devant la scène», a illustré M. Laflamme.

Une édition marquée par la COVID-19

S’il n’y avait pas eu toutes les mesures sanitaires liées à la COVID-19, Guillaume Laflamme croit que le Festival aurait accueilli une foule record.

Le mois précédant la présentation du festival a nécessité beaucoup de travail aux organisateurs afin d’être à jour avec les règles sanitaires. D’ailleurs, l’application des règles a demandé plus de temps aux organisateurs. Quant à la première journée du Festival, elle a servi de période d’adaptation.

«Nous avions fait des travaux sur le site en 2019. Il est beaucoup plus grand maintenant. Ça nous a permis d’avoir des zones qui respectent les mesures sanitaires. […] Ces mesures demandaient aussi plus de logistique. Les festivaliers devaient passer leur passeport vaccinal, arriver plus tôt pour être dans la zone qu’ils voulaient. C’est sûr qu’on a perdu un peu de clientèle, mais le cœur des festivaliers était au rendez-vous.»

Septième édition

Compte tenu du succès de cette année, Guillaume Laflamme confirme que le Festival country de Lotbinière présentera une septième édition en 2022. Contrairement aux années précédentes, il n’avance pas de date pour le moment. Il préfère attendre et prendre une décision en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Le succès connu cette année et les commentaires positifs qu’ils ont reçus des artistes leur permettent de croire qu’ils pourront offrir une programmation d’un calibre aussi relevé que celle de cette année.

«Nous avons à cœur la production d’événements de qualité. Les artistes n’en revenaient pas de voir comment c’était bien rodé malgré toutes les règles à suivre. Les membres de High Valley étaient contents. Ils ont comparé leur passage à des spectacles qu’ils ont donnés au Royaume-Uni. […] Granger Smith fait affaire avec une grosse agence. Lorsque quelqu’un comme lui, qui roule sa bosse depuis 20 ans, dit à son agent que notre organisation est numéro un, ça nous aidera à être pris au sérieux lorsque nous déposerons des offres.»

 

 

Les plus lus

Piste de course à Sainte-Croix : nouveau projet de règlement déposé

POLITIQUE. Le conseil municipal de Sainte-Croix a adopté, ce soir, un projet de règlement qui mettrait un point final à la longue saga entourant l’exploitation de la piste de course de même qu’aux recours judiciaires en cours.

Une expansion hors des prévisions

ÉCONOMIE. Lorsqu’ils ont racheté l’École de conduite Lotbinière le 1er février 2021, Gabriel et Anthony Beaudet, Chantal Croteau et Anaïs Deslauriers avaient comme projet de faire grandir l’entreprise. Neuf mois plus tard, leurs prévisions ont toutes été dépassées.

Réserve de biodiversité : projet rejeté

ENVIRONNEMENT. Le projet de création d’une réserve de biodiversité dans la forêt de la Seigneurie de Lotbinière a été rejeté par le ministère de l’Environnement à l’automne. Cependant, lors de son assemblée générale annuelle tenue le 4 décembre, les Amis de la Forêt ont confirmé qu’ils allaient se battre pour obtenir la reconnaissance auprès du gouvernement.

Des courses de chiens à Saint-Apollinaire

SPORTS. Saint-Apollinaire sera l’hôtesse les 12 et 13 février du premier Défi Lotbinière Nahak. Il s’agit d’une première édition pour l’événement qui présentera des courses de chiens d’attelage. Les départs seront donnés au terrain de balle situé sur la rue des Vignes.

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

SANTÉ. Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

SANTÉ. Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’...

Piste de course: les gestionnaires heureux de repartir sur de nouvelles bases

SOCIÉTÉ. Une semaine après l’adoption du règlement visant à encadrer les usages de la piste de course de Sainte-Croix les gestionnaires ont fait part de leur satisfaction face à l’entente. Dans une lettre transmise au Peuple Lotbinière le 13 janvier, Valérie Gingras et Guillaume Bergeron affirment «lever le drapeau blanc en guise de notre volonté à se conformer aux nouvelles exigences».

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

SANTÉ. Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

SANTÉ. En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un ...

La COVID-19 emporte huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son bilan sur l'évolution de la pandémie publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que huit résidents de la région ont récemment perdu leur combat contre la COVID-19.