(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 13 octobre à Sainte-Agathe-de-Lotbinière à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques-uns des points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Cette assemblée a été l’occasion pour le conseil d’accueillir certains des nouveaux maires élus par acclamation le 1er octobre et qui siègeront autour de la table pendant les quatre prochaines années : Jonathan Moreau, de Saint-Apollinaire, Nancy Lehoux, de Saint-Sylvestre, Samuel Boudreault, de Saint-Patrice-de-Beaurivage et Guy Lafleur, de Saint-Antoine-de-Tilly. Par ailleurs, les maires ont également salué la contribution de Jacques Gauthier, maire de Sainte-Croix, qui en était à sa dernière réunion après 16 ans à occuper le poste dans sa municipalité.

Fonds régions et ruralité (FRR)

La MRC de Lotbinière a confirmé les sommes accordées à deux projets qui seront réalisés dans le cadre du FRR. D’abord, 112 062 $, soit 37 354 $ par année sur trois ans pour la mise en œuvre du plan d’action en immigration. Une somme de 30 000 $, soit 10 000 $ par année sur trois ans, sera consacrée à la concrétisation de l’inventaire régional en patrimoine immobilier ainsi que d’une somme de 144 000 $, soit 48 000$ sur trois ans pour l’embauche d’un agent du patrimoine régional.

Parcourir Chaudière-Appalaches

La MRC de Lotbinière souhaite évaluer les opportunités de développer une offre de location de vélos électriques en collaboration avec les autres MRC du territoire dans le cadre du projet Parcourir Chaudière-Appalaches. Il aiderait au développement de circuits balisés et organisés par Tourisme Chaudière-Appalaches.

Patrimoine immobilier

Trois municipalités ont signifié leur intention de déposer un projet dans le cadre du second appel de projets du programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier. Issoudun veut déposer un projet dans le cadre du programme d’aide à la restauration patrimoniale pour les propriétaires privés. De son côté, Dosquet veut faire appel au programme d’aide à la restauration patrimoniale pour le presbytère, cité par la municipalité. Saint-Gilles, pour sa part, fera appel au programme d’aide à la restauration patrimoniale pour le presbytère, de propriété municipale. Rappelons que lors du premier appel de projets, Saint-Antoine-de-Tilly et Saint-Apollinaire avaient déjà soumis des projets.

Augmentation des quotes-parts

Le règlement des quotes-parts 2022 a été légèrement révisé pour y inclure les versements des municipalités pour l’achat groupé des bacs bruns et des bacs de cuisine. Chaque localité devra débourser 117 267 $ par année pour les cinq prochaines années. Par ailleurs, tous les achats qui seront faits dans les années à venir seront directement facturés aux municipalités (en appliquant la subvention gouvernementale) afin de ne pas prolonger le paiement de cette quote-part.

Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR)

Les élus ont adopté leur PGMR pour les années 2022 à 2028. Il s’inscrit dans la poursuite du plan actuel. Déclinée en 36 objectifs, la mise à jour veut améliorer la gestion des matières recyclables tous types confondus (bureau, magasin, camping, etc.). Construire et mettre en opération la plateforme de compostage, étendre la collecte des matières compostables à l’ensemble du territoire et maintenir l’offre de service pour la gestion des boues des fosses septiques résidentielles et encourager l’adhésion des municipalités pour que le service couvre 100 % du territoire. L’application de cette mise à jour nécessitera des investissements de 5,6 M$; sensiblement le même budget que le précédent PGMR. Notons qu’entre 2013 et 2019, la quantité de matières enfouies par habitant a diminué, passant de 459 kg à 435 kg par personne par année. Parallèlement à cette diminution, la population de la MRC a augmenté.

 

Les plus lus

Piste de course à Sainte-Croix : nouveau projet de règlement déposé

POLITIQUE. Le conseil municipal de Sainte-Croix a adopté, ce soir, un projet de règlement qui mettrait un point final à la longue saga entourant l’exploitation de la piste de course de même qu’aux recours judiciaires en cours.

Une expansion hors des prévisions

ÉCONOMIE. Lorsqu’ils ont racheté l’École de conduite Lotbinière le 1er février 2021, Gabriel et Anthony Beaudet, Chantal Croteau et Anaïs Deslauriers avaient comme projet de faire grandir l’entreprise. Neuf mois plus tard, leurs prévisions ont toutes été dépassées.

Réserve de biodiversité : projet rejeté

ENVIRONNEMENT. Le projet de création d’une réserve de biodiversité dans la forêt de la Seigneurie de Lotbinière a été rejeté par le ministère de l’Environnement à l’automne. Cependant, lors de son assemblée générale annuelle tenue le 4 décembre, les Amis de la Forêt ont confirmé qu’ils allaient se battre pour obtenir la reconnaissance auprès du gouvernement.

Des courses de chiens à Saint-Apollinaire

SPORTS. Saint-Apollinaire sera l’hôtesse les 12 et 13 février du premier Défi Lotbinière Nahak. Il s’agit d’une première édition pour l’événement qui présentera des courses de chiens d’attelage. Les départs seront donnés au terrain de balle situé sur la rue des Vignes.

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

SANTÉ. Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

SANTÉ. Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’...

Piste de course: les gestionnaires heureux de repartir sur de nouvelles bases

SOCIÉTÉ. Une semaine après l’adoption du règlement visant à encadrer les usages de la piste de course de Sainte-Croix les gestionnaires ont fait part de leur satisfaction face à l’entente. Dans une lettre transmise au Peuple Lotbinière le 13 janvier, Valérie Gingras et Guillaume Bergeron affirment «lever le drapeau blanc en guise de notre volonté à se conformer aux nouvelles exigences».

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

SANTÉ. Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

SANTÉ. En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un ...

La COVID-19 emporte huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son bilan sur l'évolution de la pandémie publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que huit résidents de la région ont récemment perdu leur combat contre la COVID-19.