La maison Legendre sera démolie. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Le comité de démolition de la municipalité de Sainte-Croix a accordé le permis de démolition de la maison Legendre à son propriétaire, le 5 juillet.

«C’est la décision à laquelle je m’attendais», a lancé Yvon Hamel, heureux du dénouement. Ce dernier a rappelé que la résidence n’était plus assurable en raison de l’important danger qu’elle représentait. D’ailleurs, il avait signifié qu’il mettrait la municipalité en demeure si le permis lui était refusé.

«Attendu que le comité de démolition a reçu et considéré plusieurs oppositions écrites concernant la démolition de cet immeuble; […] Attendu que cet immeuble est dans un état tel qu’il peut mettre en danger des personnes; […] Le comité en vient à la conclusion que la demande de permis pour la démolition est accepté [sic] aux conditions suivantes», peut-on lire dans le rapport.

Le comité a rendu sa décision après avoir analysé les commentaires contenus dans 20 lettres et tenu une séance publique, le 3 juillet dernier où les opposants et ceux qui étaient en faveur ont fait entendre leurs arguments. Les opposants mentionnaient, entre autres, qu’il était encore possible de récupérer certaines parties de la maison, de la démonter pièce sur pièce et de la reconstruire ailleurs.

«Ce qui est souhaitable, c’est de récupérer ce qui peut l’être et de s’assurer de remonter le tout à un autre endroit. Elle ne perdra pas son âme à 100 % et on lui redonnera une nouvelle vie», avait fait valoir la présidente de la Société patrimoine et histoire des Seigneuries de Lotbinière, Sylvie Bernard.

Conditions

Le permis de démolition a été accordé sous certaines conditions. Certaines définissent les dates de début et de fin des travaux, d’autres la date de fin des travaux d’aménagement paysager. On peut aussi y lire les modalités dans lesquelles les travaux devront être effectués.

«Les fenêtres et portes devront d’abord être retirés [sic] de l’immeuble. Les murs de l’immeuble pourront par la suite être abattus de façon à permettre de récupérer certains éléments de l’immeuble. Le propriétaire et sa famille pourront récupérer les éléments de l’immeuble. Par la suite, les éléments restants pourront être récupérés par monsieur Yvon Legendre, ainsi que par monsieur Michel Martel, en collaboration avec le propriétaire.»

Yvon Hamel a confirmé qu’il allait récupérer tous les éléments qui pourront l’être. «Quand j’ai fait ma demande, je leur ai dit que je ferais ça avec mes trois gendres, lentement pour abîmer le moins de choses possible et préserver ce qui peut l’être.»

Du même souffle, il a confirmé qu’il ne travaillerait pas avec le comité local de sauvegarde de la maison. Le lien de confiance a été brisé en 2014, a-t-il rappelé le 3 juillet, lorsque des membres ont fait des interventions sur la résidence, en l’absence des propriétaires et sans assurances.

Lorsque la démolition sera complétée, le terrain sera nivelé et reverdi, comme indiqué. «Ce ne sera pas pour bâtir des condos ou pour construire une maison, a-t-il assuré. […] Michel Martel a dit qu’il y avait un saule âgé de 150 à 200 ans et un érable qui a au moins 100 ans. Je vais y faire attention, je veux les garder.»

 

 

Les plus lus

Enquête sur le décès d’un poupon

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) enquête actuellement sur les circonstances qui ont mené au décès d’un poupon de 2 mois, le 25 octobre dernier.

Laurier-Station a une nouvelle mairesse

POLITIQUE. Il y aura du changement à la mairie de Laurier-Station. Les citoyens ont une nouvelle mairesse. Huguette Charest a été élue avec 65,5 % des voix lors du scrutin de dimanche dernier.

Pincé à 117 km/h dans une zone de 60 km/h

FAITS DIVERS. Un jeune homme de 18 ans de Saint-Antoine-de-Tilly se souviendra longtemps de sa balade sur le boulevard Champlain, à Québec. Les policiers de l’unité de soutien en sécurité routière de Québec l’ont intercepté, le 19 novembre, pour grand excès de vitesse.

Stéphane Dion est le nouveau maire de Sainte-Croix

ÉLECTIONS. Après plusieurs heures d’attente, le chef de l’équipe Pour Sainte-Croix, Stéphane Dion, a officiellement été élu maire de Sainte-Croix, dans la nuit du 7 au 8 novembre. Cinq des six conseillers de la prochaine administration municipale sont également des membres du parti du nouveau premier magistrat de la municipalité lotbiniéroise.

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Accident tragique à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Le corps d’un homme de 43 ans originaire de la région de Portneuf a été retrouvé hier vers 11h, sur les berges à Sainte-Croix.

Meilleure reconnaissance demandée

SOCIÉTÉ. Les syndiqués du CPE l’Envol manifestaient en grand nombre ce matin à Sainte-Croix. Ils s’étaient rassemblés devant l’église le 4 novembre, dans le cadre de leur troisième journée de grève consécutive, pour dénoncer la lenteur dans les négociations avec le gouvernement.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

Jean Lecours satisfait de sa campagne électorale

POLITIQUE. Le candidat à la mairie de Sainte-Croix et conseiller municipal sortant, Jean Lecours, a tracé le bilan de la campagne électorale actuelle. À moins d’une semaine du vote, il est positif et satisfait de la campagne qu’il a menée.