(Crédit photo : Courtoisie)

LOISIRS. Afin de prolonger la saison de patinage, la Municipalité de Saint-Apollinaire souhaite se doter d’une patinoire extérieure couverte. Le projet, qui pour l’instant est estimé à plus ou moins 3 M$, pourrait voir le jour en 2021.

L’infrastructure sera située pratiquement au même endroit que la patinoire actuelle. «L’hiver, ce sera une patinoire qui sera couverte d’une toiture en bois. Si tout va comme on le désire, il y aura une dalle de ciment dans laquelle il passera un réfrigérant pour qu’on puisse allonger la période de patinage», a expliqué le directeur des loisirs de Saint-Apollinaire, Dany Lamontagne.

La toiture permettra d’éviter qu’elle soit exposée au soleil et aux intempéries, l’hiver. De plus, la saison de patinage pourrait commencer un mois plus tôt et se conclure un mois plus tard. En été, l’infrastructure permettra à la municipalité d’offrir l’espace pour la pratique de différentes activités ou encore pour tenir des événements.

Pour concrétiser le projet, la Ville doit déposer, d’ici le 21 février, une demande de subvention dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Le financement se ferait donc à parts égales entre les gouvernements fédéral et provincial ainsi que la municipalité.

Afin de donner du poids à sa demande, Saint-Apollinaire a sollicité l’appui de sa population en l’invitant à participer à un grand patin-o-thon. Elle s’est fixé l’objectif d’atteindre 2 500 tours (un million de mètres) d’ici le 10 février.

«Nous voulions que ce soit comme une pétition vivante. Lorsque l’on déposera le projet, ça démontrera que la population l’appuie. Donc, plutôt que de demander aux gens de signer une feuille, on les invite à venir bouger, à faire le tour de l’anneau glacé, à calculer le nombre de tours qu’ils ont faits et de l’inscrire dans un registre qui sera remis en même temps que la demande», a poursuivi M. Lamontagne.

En raison des conditions climatiques, l’anneau de glace n’a pas été ouvert souvent depuis le début de l’année. Malgré tout, plus de 50 % de l’objectif a été atteint.

D’ailleurs, le directeur des loisirs rappelle que l’ajout d’une telle infrastructure avait été demandé par la population. «Lorsqu’on a fait la politique MADA, c’est ressorti très haut dans les demandes des gens. On s'en rend aussi compte que les patinoires (la petite, la grande et l’anneau) fonctionnent vraiment beaucoup. C’est apprécié des gens.»

 

 

 

 

 

Les plus lus

COVID-19 : début de la vaccination en Chaudière-Appalaches

Le premier vaccin contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches a été administré le 23 décembre au CHSLD Paul-Gilbert à Lévis. Une trentaine de résidents du CHSLD, où une éclosion est en cours, seront vaccinés aujourd’hui.

Gel et baisse de taxes à Saint-Apollinaire

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Apollinaire, selon le secteur où ils habitent (urbain ou rural), auront droit à un gel ou une baisse de leur compte de taxes en 2021. C’est l’un des principaux points qui ressort du budget adopté par le conseil municipal le 14 décembre dernier à l’occasion d’une séance extraordinaire.

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié, le 16 décembre, son résumé hebdomadaire des événements qui ont retenu l’attention des agents de la paix. Certains d’entre eux sont survenus sur le territoire du poste de Laurier-Station.

COVID-19 : encore près de 100 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Pour une deuxième journée consécutive, près de 100 nouveaux cas d'infection au coronavirus, soit 93, ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Cependant, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la COVID-19 n'a pas provoqué de nouveaux décès dans la région.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Un village de Noël au pied de six sapins

COMMUNAUTÉ. La période des Fêtes est toujours attendue avec impatience par Bernard Breton. Chaque année, depuis près de 25 ans, son cœur d’enfant s’exprime par la création d’un village de Noël dans sa résidence de Saint-Agapit. Avec le temps, il y a ajouté de plus en plus de maisonnettes, dont certaines pièces faites à la main. Tant et si bien qu’aujourd’hui, le village ne se trouve plus sous le s...

Les premiers sites de vaccination en Chaudière-Appalaches connus

SANTÉ. Les premiers sites de vaccination contre la COVID-19 en Chaudière-Appalaches sont maintenant connus. Ils seront situés aux CLSC-CHSLD Paul-Gilbert, à Lévis et à l’Hôpital de Saint-Georges-de-Beauce. Le ministre de la Santé, Christian Dubé a confirmé, le 17 décembre que la campagne de vaccination se poursuivra dans 21 nouveaux sites dès le 21 décembre.

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

SANTÉ. Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.