(Crédit photo : Courtoisie)

LOISIRS. Afin de prolonger la saison de patinage, la Municipalité de Saint-Apollinaire souhaite se doter d’une patinoire extérieure couverte. Le projet, qui pour l’instant est estimé à plus ou moins 3 M$, pourrait voir le jour en 2021.

L’infrastructure sera située pratiquement au même endroit que la patinoire actuelle. «L’hiver, ce sera une patinoire qui sera couverte d’une toiture en bois. Si tout va comme on le désire, il y aura une dalle de ciment dans laquelle il passera un réfrigérant pour qu’on puisse allonger la période de patinage», a expliqué le directeur des loisirs de Saint-Apollinaire, Dany Lamontagne.

La toiture permettra d’éviter qu’elle soit exposée au soleil et aux intempéries, l’hiver. De plus, la saison de patinage pourrait commencer un mois plus tôt et se conclure un mois plus tard. En été, l’infrastructure permettra à la municipalité d’offrir l’espace pour la pratique de différentes activités ou encore pour tenir des événements.

Pour concrétiser le projet, la Ville doit déposer, d’ici le 21 février, une demande de subvention dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Le financement se ferait donc à parts égales entre les gouvernements fédéral et provincial ainsi que la municipalité.

Afin de donner du poids à sa demande, Saint-Apollinaire a sollicité l’appui de sa population en l’invitant à participer à un grand patin-o-thon. Elle s’est fixé l’objectif d’atteindre 2 500 tours (un million de mètres) d’ici le 10 février.

«Nous voulions que ce soit comme une pétition vivante. Lorsque l’on déposera le projet, ça démontrera que la population l’appuie. Donc, plutôt que de demander aux gens de signer une feuille, on les invite à venir bouger, à faire le tour de l’anneau glacé, à calculer le nombre de tours qu’ils ont faits et de l’inscrire dans un registre qui sera remis en même temps que la demande», a poursuivi M. Lamontagne.

En raison des conditions climatiques, l’anneau de glace n’a pas été ouvert souvent depuis le début de l’année. Malgré tout, plus de 50 % de l’objectif a été atteint.

D’ailleurs, le directeur des loisirs rappelle que l’ajout d’une telle infrastructure avait été demandé par la population. «Lorsqu’on a fait la politique MADA, c’est ressorti très haut dans les demandes des gens. On s'en rend aussi compte que les patinoires (la petite, la grande et l’anneau) fonctionnent vraiment beaucoup. C’est apprécié des gens.»

 

 

 

 

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

CORONAVIRUS. Dans son bilan publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un résident supplémentaire de la Chaudière-Appalaches a appris, au cours des 24 dernières heures, qu'il avait contracté la COVID-19.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.

Quinze personnes rétablies dans Lotbinière

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), quinze personnes touchées par la COVID-19 dans la MRC de Lotbinière sont maintenant rétablies.