(Crédit photo : Gilles Boutin)

SPORTS. Les amateurs de tire de tracteurs ont été nombreux à se réunir à Saint-Agapit les 2 et 3 juillet derniers. L’événement a fait salle comble.

«Le succès est plus grand que ce que nous attendions. Les deux soirées se sont passées à guichet fermé. On a refusé du monde à l’entrée. On recevait des appels de toutes les régions du Québec. Les gens voulaient se procurer des billets. Ça fait longtemps que j’organise des tires et je n’ai jamais vécu ce que j’ai vécu en fin de semaine», s’est réjoui l’organisateur de l’événement, Ghislain Bergeron.

Ce sont 1 000 personnes par soirée qui ont pu assister aux performances offertes par une soixantaine de véhicules pouvant aller jusqu’à 4 000 forces. De nouveaux pilotes et de nouveaux engins ont également montré leurs habilités. «On a livré ce qu’on avait promis», poursuit M. Bergeron. Les conducteurs et leurs engins provenaient du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard.

Les fortes précipitations accumulées pendant les jours précédant l’événement ont aussi donné chaud à M. Bergeron. Il a fallu de nombreuses heures de travail afin de rendre le site praticable.

Quant au lieu, des efforts supplémentaires ont été faits pour répondre aux directives de la santé publique. Plusieurs points où l’on retrouvait du gel hydroalcoolique et plusieurs toilettes avaient été ajoutées sur le site. De plus, les gradins avaient été disposés de façon à permettre le respect de la distanciation physique. «Il n’y a eu aucun incident. Les gens ont été corrects et le site était propre à la fin de l’événement.»

Retour confirmé

Fort de ce succès, Ghislain Bergeron confirme que l’événement sera de retour l’an prochain. Pour lui, plus question de revenir à la formule d’une seule journée. La prochaine tire de tracteur se déroulera sur deux jours.

«Il est fort probable que nous allons faire grandir l’événement et mieux aménager le site. […] Il y aura vraisemblablement plus de véhicules. Cette année, il y a eu un problème au niveau de l’approvisionnement en pièces. Certains tireurs n’ont pas pu s’en procurer et ne sont pas sortis cette année. L’an prochain, nous pourrons certainement aller les chercher.»

La vente de billets demeurera également. «L’année prochaine, on fera peut-être une prévente avec un prix un peu plus bas et à l’entrée, on rajoutera d’autres billets à l’entrée et on fermera le site après que tout soit vendu. Cette année, certains se sont fait prendre. Le vendredi soir, le spectacle était excellent et le lendemain, les gens voulaient avoir des billets, mais il n’y en avait plus», a-t-il illustré.

 

 

Les plus lus

Un chantier de 10 M$ à Laurier-Station

ÉCONOMIE. D’ici les quatre prochaines années, 10 édifices à logements seront érigés sur la rue Talbot, à Laurier-Station. Les promoteurs du projet, Mélanie Picard et Kenny Therriault, investiront au moins 10 M$ pour mener à terme ce projet dont la pelletée de terre officielle marquant le début des travaux a eu lieu le 21 septembre.

Samuel Boudreault sollicite un premier mandat de maire

POLITIQUE. Samuel Boudreault a été désigné maire de Saint-Patrice-de-Beaurivage en avril dernier à la suite du départ de Nicole Viel-Noonan. Il a décidé de tenter sa chance lors des élections municipales à venir et confirme qu’il pose officiellement sa candidature pour être élu maire de la municipalité le 3 novembre prochain.

Élections municipales : plusieurs maires élus par acclamation

POLITIQUE. La période de mise en candidature pour les élections municipales a pris fin le 1er octobre. Si certains candidats à la mairie ont été élus par acclamation, d’autres en revanche devront faire campagne pour se faire choisir par la population de leur municipalité. De plus, une municipalité n’a reçu aucune candidature pour le poste de maire.

Nouvel outil de visibilité pour les pompiers de Laurier-Station

SÉCURITÉ. Depuis plus d’un mois, une douzaine de pompiers de Laurier-Station profitent d’un outil qui leur permet d’accélérer leur temps de réponse aux appels d’urgence. Leur véhicule personnel est maintenant muni d’un feu clignotant vert.

Pour Sainte-Croix présente ses priorités électorales

POLITIQUE. Le parti Pour Sainte-Croix a présenté, le 21 septembre, sa liste de priorités en prévision des élections municipales du 7 novembre prochain.

Vision Laurier-Station veut dynamiser Laurier-Station

POLITIQUE. Conseillère sortante à Laurier-Station, Huguette Charest a décidé de briguer le poste de mairesse de la municipalité. Cette dernière ne se présente pas seule et avec L’Équipe Vision Laurier-Station elle souhaite dynamiser la municipalité.

Succès pour le Festival country de Lotbinière

FESTIVAL. Après avoir été reportée à deux reprises en raison de la COVID-19, la sixième édition du Festival country de Lotbinière a finalement pu avoir lieu. Un peu plus de 10 000 personnes se sont réunies sur les terrains de l’Expo, à Saint-Agapit, les 24, 25 et 26 septembre pour festoyer en compagnie des têtes d’affiche de l’événement.

Une distinction de plus pour la Fromagerie Bergeron

ÉCONOMIE. Trois fromages de la Fromagerie Bergeron se sont distingués sur la scène internationale. Ils ont été décorés lors de plus récente édition du Superior Taste Award tenu par l’International Taste Institute à Bruxelles.

René Turgeon numéro 1 des ventes d’albums au Québec

MUSIQUE. Le chanteur originaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, René Turgeon, a lancé le 3 septembre dernier son plus récent album, Mélodies Country. Deux semaines plus tard, il trône en tête du palmarès des ventes des albums francophones de l’ADISQ. Il s’agit d’une première en 26 ans de carrière pour le chanteur.

Croissance importante pour Nahak

AFFAIRES. L’augmentation des adoptions de chiens et la popularité des activités de plein air ont été favorables à l’entreprise Nahak de Laurier-Station. Au cours de la dernière année, l’entreprise spécialisée dans la fabrication d’équipements sportifs pour chien a vu son chiffre d’affaires doubler et ses ventes en ligne augmenter de façon fulgurante.