Photo : Courtoisie

SPORT. Kélyane Boucher de Saint-Narcisse-de-Beaurivage pratique la ringuette depuis qu’elle a 4 ans. Aujourd’hui, la jeune sportive se prépare à vivre l’un des moments les plus importants de sa vie de joueuse. Elles et ses coéquipières des Cyclones de Québec (junior AA) représenteront le Québec lors des prochains Championnats canadiens de ringuette qui auront lieu à Calgary, en Alberta, du 3 au 9 avril.

«Je suis vraiment excitée d’aller là-bas. Ce sera une nouvelle expérience. On est fier de ce qu’on a accompli», a-t-elle d’entrée de jeu lancé, lors d’une entrevue en vidéoconférence. Pour la jeune athlète, il s’agit de sa première participation à une compétition de ce calibre. De porter les couleurs d’Équipe Québec la rend encore plus fière.

D’ailleurs, afin d’être au meilleur de sa forme en avril, elle s’entraînera et misera sur ses saines habitudes de vie. «Je fais de beaux jeux avec mon équipe et mon trio. Je fais de bonnes passes à la bonne place et j’ai un bon coup de patin», a affirmé la joueuse de centre.

Cependant, elle estime avoir encore du travail à faire pour améliorer ses tirs au but. De son côté, sa mère, Manon Mercier, estime qu’elle travaille très bien sur la glace.

«Elles ont beaucoup de jeux différents qu’elles peuvent faire et son trio se démarque à chaque partie. Elles essaient de nouveaux jeux, elles les mettent en application et sont vraiment bonnes. Si ça marche, elles sont fières et réessaient la partie suivante. Si ça ne fonctionne pas, elles tenteront autre chose. Ce qu’elles font, c’est très bien et elles mettent en pratique ce que leurs entraîneurs leur montrent.»

Championnat québécois

Avant d’obtenir leur laissez-passer pour Calgary, les joueuses des Cyclones ont dû travailler fort lors du championnat provincial qui s’est déroulé à Montréal du 3 au 6 mars.

Six équipes, Québec, Rive-Sud, Lac-Saint-Louis, Laurentides, Bourrassa-Laval-Lanaudière et Outaouais, concouraient au championnat. Le parcours de Kélyane et son équipe n’a pas été une promenade tranquille. Elles ont travaillé fort pour réussir à atteindre la finale du tournoi.

Avec une fiche de trois victoires et deux défaites, elles ont terminé deuxièmes au classement général et ont dû affronter l’équipe des Laurentides (troisième au classement) en demi-finale. Elles ont finalement remporté le match par la marque de 6 à 2.

Ce passage en finale leur assurait de se rendre à Calgary, mais pour représenter le Québec, il fallait qu’elles gagnent le match ultime contre l’équipe de la Rive-Sud, invaincue pendant le tournoi. Finalement, à égalité 2 à 2, c’est Kélyane, avec deux buts, qui a permis à son équipe de repartir de Montréal avec la victoire.

Les Cyclones de Québec est une équipe élite qui regroupe les meilleures joueuses de Québec et de Chaudière-Appalaches.

Résilience

Comme tous les jeunes sportifs de la province, Kélyane a dû composer avec des restrictions et des interdictions pendant les deux dernières années. Alors que le contexte réglementaire et sanitaire aurait pu miner sa motivation, c’est le contraire qui s’est produit.

«J’ai continué, je n’ai pas perdu espoir. Je me suis entraînée fort hors glace pour garder la forme. […] Ça m’a motivé. Nous étions déjà une bonne équipe et nous devions nous rendre loin quand ça s’est arrêté. Ça nous a motivées parce qu’on voulait vraiment y aller», a soutenu la jeune fille.

Manon Mercier est fière de sa fille qui n’a jamais abandonné et a salué sa grande autonomie pendant les deux dernières années. «Malgré tout ça, elle n’a pas perdu confiance et n’a pas perdu espoir. Elle s’entraîne et j’ai trouvé qu’elle était vraiment bonne. […] Elle a une force incroyable.»

Il faut dire que ses parents ont aussi mis la main à la pâte, notamment en aménageant une patinoire à la maison afin qu’elle ne perde pas son coup de patin.

L’année prochaine, Kelyane passera chez les cadettes. De plus, elle participe à des camps d’entraînement spécifiques dans l’objectif de joindre l’équipe AAA qui représentera le Québec aux Jeux du Canada.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

De l’argent pour l’amélioration des infrastructures récréatives et sportives

LOISIRS. Le gouvernement du Québec investira 26, 4 M$ sur cinq ans pour augmenter l’accessibilité aux infrastructures récréatives et sportives existantes. C’est la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, qui en a fait l’annonce le 30 mai dernier.

Deuxième place pour un Gillois à la Classique peewee bantam

SPORT. Les 11 et 12 juin derniers avait lieu la Classique de golf peewee bantam au Club de golf Sainte-Marie. Le jeune Noah Moreau, de Saint-Gilles et représentant du Club de golf de Lotbinière, participait à l’événement. Il est reparti avec la seconde place.