Photo : Mélanie Labrecque

SOCIÉTÉ. La Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province du Québec était de passage à Lévis le 20 septembre. Différents intervenants se sont adressés aux commissaires afin de les inviter à revoir la proposition de nouvelle carte électorale déposée en juillet dernier.

Rappelons que cette première ébauche propose d’envoyer sept municipalités de la MRC de Lotbinière dans la circonscription de Mégantic-L’Érable. De son côté, la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis serait amputée de la municipalité de Saint-Henri qui se retrouverait dans celle de Lévis-Lotbinière.

Pour les députés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Dominique Vien, et de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, cette proposition ne fait pas de sens.

«[…] Cet exercice, basé presque uniquement sur un calcul mathématique, peut faire sens sur papier. Cependant, son application peut lui faire échouer le test de la réalité», a expliqué Mme Vien aux commissaires.

Malgré son souhait que Lévis-Lotbinière préserve l’intégrité de son territoire, Jacques Gourde est réaliste. «Devant la fatalité des chiffres, je dois me résoudre à faire ce choix difficile qu’est d’accepter l’évidence que la Commission va scinder la MRC de Lotbinière», peut-on lire dans le mémoire qu’il a déposé devant les commissaires.

Afin de tenir compte du découpage du territoire ainsi que des communautés d’intérêts, il demande aux commissaires de considérer sa proposition de réintégrer Saint-Henri et ses quelque 6 000 habitants dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et, en contrepartie, de ramener la partie de Saint-Romuald située à l’ouest de l’avenue Taniata (8 000 habitants) dans Lévis-Lotbinière.

Dominique Vien, le maire de Saint-Henri, Germain Caron, et l’ancien conseiller municipal, Michel Tardif, soutiennent également cette proposition.

Pensé en fonction de 2032

Le scénario envisagé par Jacques Gourde permettrait, lors du redécoupage de 2032, une réunification de la MRC de Lotbinière qui joindrait alors Mégantic-L’Érable. Un territoire semblable au comté provinciale de Lotbinière-Frontenac.

Ainsi, les municipalités de Saint-Antoine-de-Tilly, Saint-Apollinaire, Saint-Agapit, Saint-Gilles, Saint-Narcisse-de-Beaurivage, Saint-Patrice-de-Beaurivage et Saint-Sylvestre demeureraient dans Lévis-Lotbinière.

Sainte-Agathe-de-Lotbinière, Dosquet, Saint-Flavien, Laurier-Station, Joly, Val-Alain, Leclercville, Lotbinière, Sainte-Croix, Saint-Édouard et Issoudun se retrouveraient dans la circonscription qui s’appellerait Mégantic-L’Érable-Lotbinière.

 

 

 

 

Les plus lus

Un nouveau maire à Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Antoine-de-Tilly se sont donné un nouveau maire. Le 30 octobre, ils ont élu Richard Bellemare.

Inflation : le gouvernement provincial dévoile les détails entourant l'envoi de nouveaux chèques d'aide

INFLATION. Comme il s'y était engagé en campagne électorale plus tôt cet automne, le gouvernement caquiste a officiellement confirmé, le 9 novembre, que Québec enverra un nouveau montant ponctuel à la majorité des Québécois pour les aider à faire face aux effets de l'inflation. Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a alors présenté les détails entourant la mesure.

Isabelle Lecours nommée adjointe parlementaire

POLITIQUE. Le premier ministre du Québec, François Legault a nommé, le 4 novembre, les députés qui composeront l’équipe gouvernementale pour la présente législature. La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, est du nombre.

La MRC de Lotbinière a un nouveau préfet

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière ont profité de leur assemblée mensuelle du 23 novembre pour procéder à l’élection d’un nouveau préfet. C’est le maire de Val-Alain, Daniel Turcotte, qui a été élu par acclamation.

La fin du moratoire sur la superficie des cultures demandée

AGRICULTURE. Les producteurs agricoles de Chaudière-Appalaches réclament la fin de l’interdiction d’accroître les superficies en culture dans certains bassins versants. C’est l’une des principales demandes qui est ressortie lors de la dernière assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Chaudière-Appalaches tenue le 26 octobre dernier, à Sainte-Marie.

Revenus et dépenses en hausse à la MRC de Lotbinière

POLITIQUE. La MRC de Lotbinière a adopté, à l’occasion de sa rencontre mensuelle du 23 novembre, un budget équilibré de 8,4 M$. Il s’agit d’une augmentation de 8,9 % par rapport à l’exercice réalisé en novembre 2021.