(Crédit photo : Archives)

ÉCONOMIE. Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a déposé, le 10 mars, le deuxième budget du gouvernement de la Coalition avenir Québec. L'exercice financier de 121,2 G$ comporte certains éléments mis en place pour favoriser le développement des régions.

Pour la Fédération québécoise des municipalités (FQM), ces interventions donneront les outils nécessaires aux régions pour prévoir leur développement à long terme. Ils s’ajoutent aux gains déjà obtenus dans le renouvellement du Pacte fiscal 2020-2024.

Ainsi, une somme de 280 M$ sera allouée pour, entre autres, épauler les entreprises des régions et vitaliser les milieux, pour appuyer la croissance des entreprises en région, pour encourager l’accès aux énergies renouvelables, pour soutenir la production et la distribution de gaz naturel renouvelable et pour reconduire le Plan d’action gouvernemental en économie sociale.

Concrètement, les MRC du Québec et leurs services de développement économique profiteront de 97,5 M$ sur 5 ans pour accroître l’activité économique locale. Cette mesure réjouit la FQM. Elle faisait partie des demandes déposées au ministère en janvier dernier. Cet argent ira directement aux MRC qui bénéficieront de ressources additionnelles pour accompagner les entreprises de leur territoire.

«Il s’agit d’une autre reconnaissance du gouvernement de ce rôle essentiel de nos gens qui vient s’ajouter au programme de soutien à la compétence des MRC contenu dans le pacte fiscal 2020-2024», a souligné le président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, par voie de communiqué.

Aussi, le gouvernement consacrera 647 M$ pour la valorisation des ressources naturelles, 316 M$ pour le développement du tourisme et 172 M$ pour profiter des avantages du fleuve Saint-Laurent.

Soutien des entreprises

S’ajoute une somme de 15 M$ sur 3 ans pour la création du programme Impulsion PME, qui supportera le développement de jeunes entreprises dans les régions de la province. Il offrira des prêts convertibles aux jeunes entreprises recommandées pas un incubateur, un accélérateur ou tout autre organisme reconnus par le ministère de l’Économie et de l’Innovation. Il permettra des interventions d’une valeur de 50 M$.

La mise en place du Crédit d’impôt à l’investissement et à l’innovation (C3i) aidera les entreprises dans la mise à jour de leurs activités. Il les soutiendra dans les acquisitions de nouvelles technologies permettant la numérisation des processus de production, favorisera la modernisation des équipements manufacturiers et encouragera les efforts d’investissement des entreprises de toutes les régions du Québec. Ce seront 526 M$ sur 5 ans qui seront dédiés à cette mesure.

Le taux du C3i sera variable en fonction du territoire et de l’indice de vitalité économique (IVE) du territoire. Il pourra être de 10% dans les régions métropolitaines de Québec et Montréal, de 15%, en périphérie, ou de 20%, dans les territoires où l’IVE se situe dans les 25% les plus faibles du Québec. La MRC de Lotbinière (sauf Saint-Antoine-de-Tilly) se trouve en dehors de la région métropolitaine de Québec. Le C3i accordé aux entreprises de Lotbinière pourrait donc se s'établir à 15%.

Routes

Les investissements de 680 M$ dans l’entretien et l’amélioration des réseaux routiers locaux constituent également, selon M. Demers, une bonne nouvelle.

«Les investissements annuels de 100 M$ pour les cinq prochaines années pour la réfection du réseau routier local, qui s’ajoutent aux sommes dans le programme existant, et l’ajout de 30 M$ par année pour l’entretien, répondent exactement aux demandes de la FQM. Avec les 680 M$ investis durant les cinq prochaines années, nous pourrons travailler la pérennité du réseau routier local grâce à une stratégie de réfection réfléchie sur du long terme», a soulevé le président de la FQM.

 

 

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Assouplissement des règles pour les aînés

POLITIQUE. Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

Supplément financier pour les travailleurs essentiels

POLITIQUE. Le gouvernement fédéral enverra 4G$ aux provinces et territoires afin qu'ils puissent appuyer leurs travailleurs essentiels, dont ceux du réseau de la santé. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, lors de son point de presse quotidien.

Les aînés recevront une aide ponctuelle d’Ottawa

Près de 7 millions de Canadiens pourront recevoir un versement unique d’un montant de 300 à 500 $. Le premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé, ce 12 mai, lors de sa conférence de presse quotidienne ces nouvelles mesures destinées à aider les aînés à traverser la crise.

Une nouvelle prime pour les travailleurs de la santé

MAIN-D'OEUVRE. Afin de combler la pénurie de main-d'oeuvre dans plusieurs établissements du réseau de la santé provoquée par la crise de la COVID-19, le gouvernement provincial a annoncé, jeudi, l'implantation d'un nouveau système de primes aux travailleurs de ce réseau.

Coup de pouce du fédéral pour le secteur agroalimentaire

AGRICULTURE. Lors de sa conférence de presse quotidienne sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 au pays, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a dévoilé un plan de soutien au secteur agroalimentaire canadien qui permettra des investissements de 252 M$.

Prolongement de la subvention salariale

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin la prolongation de la subvention salariale d’urgence jusqu’au mois d’août.

Un plan pour lutter contre la détresse psychologique

SANTÉ MENTALE. La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, et la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, ont profité mercredi de la conférence de presse portant sur l'évolution de l'épidémie au Québec pour annoncer la mise en place d'un plan d'action COVID-19 en santé mentale.

François Legault revient sur certaines critiques

POLITIQUE. Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.