(Crédit photo : Facebook Justin Trudeau)

POLITIQUE. Les inscriptions à la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ont débuté aujourd’hui. Cependant, certaines catégories de travailleurs n’y ont toujours pas accès, c’est pourquoi le gouvernement du Canada compte élargir les critères d’éligibilité au cours des prochains jours. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre canadien, Justin Trudeau, lors de sa mise à jour quotidienne.

«La PCU vise à aider tous les Canadiens, mais je sais que certaines personnes ne sont pas encore admissibles. Si vos heures de travail ont été réduites, on va bientôt annoncer comment vous aurez accès à la PCU», a assuré M. Trudeau. Parmi celles qui passent à travers les mailles du filet, il y a celles qui sont toujours sur le marché de l'emploi, mais ont vu leur nombre d’heures travaillées chuter de façon spectaculaire. Une personne qui travaille 10 heures par semaine devrait avoir droit à la PCU.

Le gouvernement fédéral compte également donner un coup de main à ceux qui sont en poste dans les résidences pour personnes âgées. «On veut s’assurer que ces personnes qui font un travail si important pour la société, mais qui font moins que s’ils ne travaillaient pas et recevraient la PCU puissent continuer à le faire et on regarde comment leur donner un peu plus d’argent pour que ça vaille la peine.»

Jusqu’à présent, plus de 240 000 Canadiens ont pu faire leur demande sur le site Internet canada.ca. S’ils sont inscrits au dépôt direct, ils devraient recevoir l’aide financière d’ici trois à cinq jours.

Les inscriptions à la PCU ont été étalées sur toute la semaine, selon le mois de naissance. Ceux qui sont nés en janvier, février ou mars peuvent déposer leur demande aujourd’hui. Demain, ce sera le tour de ceux nés en avril, mai et juin. Mercredi, les personnes nées en juillet août et septembre pourront à leur tour déposer leur demande. Jeudi sera réservé à ceux nés en octobre, novembre et décembre. Dès vendredi, tous ceux qui n’auront pu s’inscrire au jour prévu pourront faire leur demande.

Matériel médical

Le premier ministre a de nouveau été interpellé sur les livraisons de masques et autres fournitures médicales en provenance des États-Unis. Les discussions entre les gouvernements canadien et américain se poursuivent. Justin Trudeau rappelle qu’il est avantageux pour les deux nations de collaborer dans de pareilles circonstances.

«Nous sommes conscients des inquiétudes de la population, c’est pour cette raison que nous travaillons fort pour en recevoir, mais aussi pour en produire, ici, au Canada .»

Retour à la normale

Justin Trudeau a réaffirmé que les Canadiens doivent s’attendre à demeurer à la maison pendants plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Tout dépend encore une fois de la collaboration de la population aux mesures dictées par la santé publique.

«La situation actuelle fait en sorte que ce que l’on doit faire pour contrer une crise de santé publique est en train de créer une crise économique. Nous devons arrêter l’économie pour passer à travers cette crise. […] Pour passer à travers ces mois difficiles, on donne l’aide directement aux entreprises et aux travailleurs pour durer dans ces moments difficiles. Nous serons là pour nous assurer que lorsque l’économie reprendra, lorsque nous serons en bonne situation.»

 

 

 

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.

Assouplissement des règles pour les aînés

POLITIQUE. Le gouvernement du Québec a confirmé aujourd’hui, lors de la mise à jour quotidienne, un assouplissement des règles de confinement pour les personnes aînées.

Les aînés recevront une aide ponctuelle d’Ottawa

Près de 7 millions de Canadiens pourront recevoir un versement unique d’un montant de 300 à 500 $. Le premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé, ce 12 mai, lors de sa conférence de presse quotidienne ces nouvelles mesures destinées à aider les aînés à traverser la crise.

Supplément financier pour les travailleurs essentiels

POLITIQUE. Le gouvernement fédéral enverra 4G$ aux provinces et territoires afin qu'ils puissent appuyer leurs travailleurs essentiels, dont ceux du réseau de la santé. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, lors de son point de presse quotidien.

Une nouvelle prime pour les travailleurs de la santé

MAIN-D'OEUVRE. Afin de combler la pénurie de main-d'oeuvre dans plusieurs établissements du réseau de la santé provoquée par la crise de la COVID-19, le gouvernement provincial a annoncé, jeudi, l'implantation d'un nouveau système de primes aux travailleurs de ce réseau.

Coup de pouce du fédéral pour le secteur agroalimentaire

AGRICULTURE. Lors de sa conférence de presse quotidienne sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 au pays, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a dévoilé un plan de soutien au secteur agroalimentaire canadien qui permettra des investissements de 252 M$.

Prolongement de la subvention salariale

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin la prolongation de la subvention salariale d’urgence jusqu’au mois d’août.

Un plan pour lutter contre la détresse psychologique

SANTÉ MENTALE. La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, et la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, ont profité mercredi de la conférence de presse portant sur l'évolution de l'épidémie au Québec pour annoncer la mise en place d'un plan d'action COVID-19 en santé mentale.

François Legault revient sur certaines critiques

POLITIQUE. Le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de sa mise à jour quotidienne sur la situation de la COVID-19 dans la province pour faire le point sur les critiques émises au cours des derniers jours face aux décisions prises et à la gestion de la crise sur le territoire par le gouvernement.