Crédit photo : Archives

FORÊT. Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) ont fait une sortie, le 25 août, pour critiquer certains aspects de la Stratégie nationale de production de bois présentée en décembre dernier par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). L’association estime qu’elle aura des impacts sur les érablières en terres publiques et l’économie du sirop d’érable.

«La stratégie du MFFP met non seulement en péril le développement acéricole du Québec, mais également l’avenir de nos forêts en priorisant la récolte de tous les arbres dont le diamètre excède 44 cm pour apporter du bois aux usines de sciage. Si les pratiques sylvicoles mises de l’avant demeurent inchangées, il faudra attendre entre 40 et 60 ans avant de pouvoir entailler les érables qui auront été coupés», a déploré Serge Beaulieu, président des PPAQ.

Le groupe critique également le fait que le gouvernement réserve seulement 30 000 hectares à l’acériculture sur les terres publiques, «bien loin des 200 000 hectares nécessaires au déploiement du plan prévu par les PPAQ».

L’association demande donc au MFFP de privilégier une «gestion intelligente et durable de nos forêts» afin de maintenir le potentiel acéricole. Les PPAQ souhaitent aussi que la planification, la réalisation des travaux sylvicoles et la mise en marché du bois soient confiées aux acériculteurs.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Les plus lus

Main-d'œuvre : la TREMCA veut un plan d’urgence

INDUSTRIE. Par voie de communiqué, la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et des industriels de la région ont fait une sortie, le 8 novembre, afin de demander au gouvernement du Québec d’implanter rapidement un plan d’urgence pour s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre qui frappe la Chaudière-Appalaches.

Une autre coop se joint à la famille d’Avantis Coopérative

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a confirmé, le 1er novembre, la fusion des activités de la Coop Alliance aux siennes.

La CNESST publie ses recommandations pour le retour au travail

SÉCURITÉ. Dans la foulée des assouplissements annoncés récemment par le gouvernement, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a encouragé les milieux de travail à se tourner vers une formule hybride, en présentiel et en télétravail, pour une «transition réussie», le 9 novembre.

Investissements supplémentaires pour compléter le branchement d’Internet haute vitesse

TECHNOLOGIE. Le gouvernement du Québec a confirmé, le 23 novembre, une somme de 150 M$ pour compléter le branchement d’Internet haute vitesse dans les foyers qui ne sont toujours pas rejoints. Le dernier volet de l’Opération haute vitesse, Éclair III, permettra, d’ici septembre 2022, de relier les foyers très isolés ou qui n’étaient pas répertoriés sur les cartes de déploiement.