Crédit photo : Laura Anderson - Unsplash

AGRICULTURE. Le Centre de développement du porc du Québec, les Éleveurs de porcs du Québec, AlphaGene, Gene-Alliance et Groupe Cérès-PIC ont annoncé, le 31 août, qu’ils se sont unis afin de faire l’acquisition du Centre d’insémination porcine du Québec (CIPQ).

L’acquisition du CIPQ, basé à Saint-Lambert-de-Lauzon par les partenaires de la filière porcine s’inscrit, selon eux, dans une volonté de conserver la propriété, l’expertise et les emplois au Québec, d’être compétitif, d’assurer un approvisionnement de semence porcine de qualité à l’ensemble des membres de la filière québécoise, partout sur le territoire et de garantir l’achalandage des «hébergés» actuels pour les années à venir.

Rappelons que c’est à la fin des années 1980 que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a créé le CIPQ, qui œuvrait alors sous l’égide de la Société québécoise d’initiatives agroalimentaires (SOQUIA). En 2008, la SOQUIA et Investissement Québec ont été fusionnés, de sorte que, jusqu’à aujourd’hui, c’est cette société qui a eu le mandat de veiller à la gestion du CIPQ et qui en était le propriétaire.

«L’achat du CIPQ démontre une fois de plus la force de notre filière et sa capacité de rallier ses différents intervenants. Nous sommes des partenaires prêts à s’unir pour se donner des outils qui seront profitables pour nos producteurs. Je suis très fier que les Éleveurs de porcs du Québec participent à cette transaction de taille afin d’assurer la poursuite du mandat du centre et surtout de faire rayonner son expertise», a notamment souligné David Duval, président des Éleveurs de porcs du Québec.

Les plus lus

Main-d'œuvre : la TREMCA veut un plan d’urgence

INDUSTRIE. Par voie de communiqué, la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et des industriels de la région ont fait une sortie, le 8 novembre, afin de demander au gouvernement du Québec d’implanter rapidement un plan d’urgence pour s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre qui frappe la Chaudière-Appalaches.

Une autre coop se joint à la famille d’Avantis Coopérative

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a confirmé, le 1er novembre, la fusion des activités de la Coop Alliance aux siennes.

La CNESST publie ses recommandations pour le retour au travail

SÉCURITÉ. Dans la foulée des assouplissements annoncés récemment par le gouvernement, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a encouragé les milieux de travail à se tourner vers une formule hybride, en présentiel et en télétravail, pour une «transition réussie», le 9 novembre.

Investissements supplémentaires pour compléter le branchement d’Internet haute vitesse

TECHNOLOGIE. Le gouvernement du Québec a confirmé, le 23 novembre, une somme de 150 M$ pour compléter le branchement d’Internet haute vitesse dans les foyers qui ne sont toujours pas rejoints. Le dernier volet de l’Opération haute vitesse, Éclair III, permettra, d’ici septembre 2022, de relier les foyers très isolés ou qui n’étaient pas répertoriés sur les cartes de déploiement.