Crédit photo : Sindy Duval

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE. Les travailleurs de l’entrepôt de Saint-Nicolas du distributeur alimentaire Colabor sont en grève cette semaine pour la première fois de leur histoire. Avec ce moyen de pression, les membres du syndicat affilié à la CSN veulent obtenir des gains salariaux.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«Il n’y a jamais eu de grève ici à Colabor, nous avons toujours répondu présents depuis le début de la pandémie mais notre patience a atteint ses limites. Nous exigeons le respect de la part de notre employeur et la juste reconnaissance de la valeur de notre travail. Actuellement, nos salaires sont équivalents au salaire d’embauche chez les compétiteurs. L’employeur ne s’aide vraiment pas et ne nous aide vraiment pas en période de pénurie de main-d’œuvre», a d'emblée déploré André Boisvert, le président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Colabor Lévis (CSN).

Notons qu'en raison d’une lettre d’entente actuellement débattue au Tribunal administratif du Travail, des services essentiels sont maintenus par les grévistes auprès de certains clients. Le syndicat attend une décision ce vendredi.

Pour l’instant, le syndicat a un mandat de grève de sept jours et le travail devrait reprendre normalement dimanche prochain. Avec ce moyen de pression, le groupe espère inciter Colabor à conclure une nouvelle entente qui satisfera toutes les parties.

«La grève cette semaine c’est un avertissement, on veut montrer qu’on est sérieux. C’est encore possible d’éviter un long conflit, nous sommes disponibles en tout temps pour négocier si l’employeur est prêt à bouger», a conclu M. Boisvert.

Les plus lus

Main-d'œuvre : la TREMCA veut un plan d’urgence

INDUSTRIE. Par voie de communiqué, la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et des industriels de la région ont fait une sortie, le 8 novembre, afin de demander au gouvernement du Québec d’implanter rapidement un plan d’urgence pour s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre qui frappe la Chaudière-Appalaches.

Une autre coop se joint à la famille d’Avantis Coopérative

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a confirmé, le 1er novembre, la fusion des activités de la Coop Alliance aux siennes.

La CNESST publie ses recommandations pour le retour au travail

SÉCURITÉ. Dans la foulée des assouplissements annoncés récemment par le gouvernement, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a encouragé les milieux de travail à se tourner vers une formule hybride, en présentiel et en télétravail, pour une «transition réussie», le 9 novembre.

Investissements supplémentaires pour compléter le branchement d’Internet haute vitesse

TECHNOLOGIE. Le gouvernement du Québec a confirmé, le 23 novembre, une somme de 150 M$ pour compléter le branchement d’Internet haute vitesse dans les foyers qui ne sont toujours pas rejoints. Le dernier volet de l’Opération haute vitesse, Éclair III, permettra, d’ici septembre 2022, de relier les foyers très isolés ou qui n’étaient pas répertoriés sur les cartes de déploiement.