(Crédit photo : Gilles Boutin – Archives)

ÉCONOMIE. Avantis Coopérative a confirmé, le 1er novembre, la fusion des activités de la Coop Alliance aux siennes.

Pour Avantis, cette unification reflète les affinités naturelles des deux institutions. «La force de la coopération, c’est d’aller plus loin ensemble. Avantis est issue de la volonté des agriculteurs d’ici qui travaillent pour les gens d’ici. Notre coopérative fait partie des solutions pour permettre aux membres et aux coopératives de s’adapter aux changements dans nos différents marchés, et plus particulièrement pour nos 3 150 producteurs agricoles membres», a mentionné le président d’Avantis Coopérative, Denis Lévesque.

La Coop Alliance était impliquée dans le secteur des productions végétales, animales ainsi que dans le commerce de détail. Elle comptait cinq quincailleries BMR, une épicerie, deux stations-service et un dépanneur Supersoir.

La transaction permet à Avantis Coopérative de cumuler un chiffre d’affaires de l’ordre de 650 M$ et compte maintenant sur 1 358 coéquipiers. La Coopérative Alliance comptait 180 employés.

Rappelons qu’Avantis Coopérative est issue de la fusion de cinq coopératives agricoles. Avec cette fusion, le territoire d’Avantis Coopérative comprend maintenant Beauce-Sud jusqu’au-delà de Lac-Mégantic en passant par la région du Granit.

 

 

Les plus lus

Une expansion hors des prévisions

ÉCONOMIE. Lorsqu’ils ont racheté l’École de conduite Lotbinière le 1er février 2021, Gabriel et Anthony Beaudet, Chantal Croteau et Anaïs Deslauriers avaient comme projet de faire grandir l’entreprise. Neuf mois plus tard, leurs prévisions ont toutes été dépassées.

La pénurie de main-d’œuvre toujours aussi présente

ÉCONOMIE. En 2021, le taux de chômage en Chaudière-Appalaches est passé de 4 % en janvier à 2,9 % en décembre, une bonne nouvelle au premier coup d’œil. Cependant, les employeurs de la région ne le voient pas de la même façon, surtout dans le secteur manufacturier qui peine à attirer des travailleurs.

Cri à l’aide et résilience

ÉCONOMIE. À moins de 24 heures de préavis, les restaurants du Québec ont été obligés de fermer leurs portes la veille du jour de l’an. Ceux de la MRC de Lotbinière n’y ont pas échappé. Si certains de ces entrepreneurs s’en tirent mieux, d’autres sont poussés dans leurs derniers retranchements.

Fromagerie Victoria ouvre ses portes à Laurier-Station

ÉCONOMIE. Fromagerie Victoria a ouvert, le 13 janvier dernier, son 18e établissement. Ce dernier a pignon sur rue à Laurier-Station, au 138, boulevard Laurier.

Un nouveau directeur général pour Evol

ÉCONOMIE. Evol (anciennement Femessor) a nommé son nouveau directeur général pour la Chaudière-Appalaches. Il s’agit de Dany Rodrigue.

Omicron s’invite dans la crise

ÉCONOMIE. La vitesse de propagation du variant Omicron de la COVID-19 change la donne pour les entreprises. Déjà qu’elles doivent composer avec une pénurie de main-d’œuvre, elles devront prendre en compte l’absentéisme provoqué par un résultat positif à un test de dépistage d’un employé ou d’un proche.

Autobus Auger passe à l’électrique

TRANSPORT. Autobus Auger vient de confirmer, le 27 janvier, la signature d’une entente de cinq ans avec l’entreprise Girardin pour l’acquisition de 50 autobus scolaires électriques.