Les maires se sont prononcés en faveur de l’intégration du CLD de Lotbinière à la MRC. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ÉCONOMIE. La MRC de Lotbinière mettra en place son propre département de développement économique. Ainsi, elle a confirmé, le 10 juillet, le début d’une procédure d’intégration des ressources du Centre local de développement (CLD) de Lotbinière à celles de la MRC de Lotbinière.

Cette décision est le fruit d’un long processus de réflexion amorcé il y a quelques années. C’est un désir d’améliorer la performance financière et la synergie des deux organisations qui aura finalement mené à la décision de la MRC de Lotbinière.

«On ne fera pas ça n’importe comment. Le diagnostic a été posé autant sur la MRC de Lotbinière que sur le CLD. À partir de maintenant, nous allons travailler avec des représentants de la MRC, du CLD et de la firme Allia Conseil afin d’établir un plan de match qui nous permettra d’arriver à bon port et de créer notre propre département de développement économique», a expliqué le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté.

D’autres éléments ont pesé dans la balance, notamment la réalisation d’audits de performance par la Commission municipale du Québec dans les MRC pour s’assurer de l’optimisation des ressources. De même, plusieurs départs à la retraite sont prévus autant à la MRC qu’au CLD. Pour la MRC, il s’agissait d’une occasion à saisir afin de faciliter l’intégration des deux entités.

Cet exercice ne causera aucune perte d’emploi, certifie Normand Côté. Les employés du CLD ont également été avisés du processus de transition. Aussi, les activités du CLD se poursuivront normalement jusqu’à ce que le transfert soit complété en décembre 2019. De plus, chacune des deux organisations demeure dans ses locaux actuels.

Le choix des MRC

En avril 2015, le gouvernement du Québec adoptait la loi 28 qui venait modifier la Loi sur les compétences municipales. Ainsi, le gouvernement donnait aux MRC les pleins pouvoirs en matière de développement économique régional. Dorénavant, elles pouvaient choisir d’exercer directement et exclusivement ces compétences ou de conserver leur CLD.

Toutefois, en juin 2015, la MRC de Lotbinière avait décidé de maintenir en place le CLD tout en révisant sa mission. Dès lors, l’organisme allait proposer davantage de temps de ressources auprès des entrepreneurs de la région en démarrage, en croissance ou en transfert d’entreprise. Aussi, il allait appuyer le développement des municipalités et en stratégies de communication et médias sociaux.

 

 

Les plus lus

Investissement de 2 M$ à Saint-Agapit

ÉCONOMIE. Les propriétaires de la Clinique dentaire Bouchard Goulet, de Saint-Agapit, concrétisent actuellement un projet qu’ils avaient dans leurs cartons depuis deux ans. Ils ont investi 2 M$ dans la construction d’une nouvelle clinique dentaire, qui sera située à quelques pas de l’actuelle. Les travaux ont débuté en juin et devraient être terminés à la mi-novembre.

Investisseurs recherchés

ÉCONOMIE. Le Club de golf les Boisés de Joly s’est placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Le 3 juillet dernier, un avis d’intention de faire une proposition à ses créanciers a été déposé par le syndic, Lemieux Nolet.

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...