(Crédit photo : Archives)

ÉCONOMIE. À la veille du déclenchement des vacances de la construction, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a transmis, dans les dernières semaines,27 356 chèques aux travailleurs des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches. Le long congé de deux semaines débutera le 21 juillet et se poursuivra jusqu’au 3 août.

En tout, ce sont 78,2 M$ qui ont été distribués aux travailleurs de la construction de la région. Il s’agit d’une augmentation par rapport à l’année précédente. En 2018, la CCQ avait fait parvenir 26 241 chèques pour une somme de 76,5 M$.

La grande région de Québec se classe au troisième rang des régions de la province pour les montants distribués. La région Laval-Laurentides-Lanaudière arrive au premier rang avec plus de 41 575 chèques distribués pour une valeur de 121,2 M$. En seconde place, les 33 716 travailleurs de la Montérégie ont eu 99,4 M$.

Au Québec, ce sont 158 774 chèques qui ont été envoyés aux salariés qui ont reçu un montant de 447,9 M$, ce qui constitue un accroissement de 6 % par rapport à l’année dernière. Cette variation s'explique principalement par la hausse de l'activité de construction enregistrée durant l'année.

Les vacances sont obligatoires dans l’ensemble de l’industrie de la construction. Lors du congé estival, 80 % de la main-d’œuvre se retrouve en vacances. Ceux qui poursuivent pendant cette période sont assignés à des travaux de génie civil et de voirie, des travaux d’urgence, de réparation, d’entretien, de rénovation ou de modification.

Activité en hausse

La CCQ a remarqué que le nombre d’heures travaillées, en 2018, dans l’industrie avait bondi de 10 % par rapport à 2017 ce qui représente 163 millions d’heures. Sans dépasser le sommet atteint en 2012, cette hausse est la plus importante enregistrée depuis 2004.

 

 

Les plus lus

Investissement de 2 M$ à Saint-Agapit

ÉCONOMIE. Les propriétaires de la Clinique dentaire Bouchard Goulet, de Saint-Agapit, concrétisent actuellement un projet qu’ils avaient dans leurs cartons depuis deux ans. Ils ont investi 2 M$ dans la construction d’une nouvelle clinique dentaire, qui sera située à quelques pas de l’actuelle. Les travaux ont débuté en juin et devraient être terminés à la mi-novembre.

Investisseurs recherchés

ÉCONOMIE. Le Club de golf les Boisés de Joly s’est placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Le 3 juillet dernier, un avis d’intention de faire une proposition à ses créanciers a été déposé par le syndic, Lemieux Nolet.

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...