(Crédit photo : Marc Lajoie – MAPAQ)

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec (FAQ) a publié, le 17 juillet, le bilan de mi-saison de l’assurance récolte. Dans la région de la Chaudière-Appalaches et dans la MRC de Lotbinière, le printemps frais et pluvieux a ralenti le début des semis.

«Un certain rattrapage est en cours avec le temps plus chaud, mais il est certain que les semis ne se sont pas déroulés dans des conditions excellentes, ce qui fait qu’il faudra suivre la saison de croissance de près», a expliqué le directeur territorial de la FAQ, Claude Hasty.

Dans la MRC de Lotbinière, la FAQ a reçu 59 avis de dommages principalement pour des dommages aux récoltes causés par le gel hivernal. Quelques apiculteurs ont aussi enregistré de la mortalité dans leurs ruches. Un épisode de grêle dans le secteur Beaurivage a été signalé, mais il n’a pas provoqué beaucoup de dégâts, a mentionné M. Hasty.

«Sommes toute la saison ne se déroule pas si mal, mais les rendements anticipés devraient être moyens pour les producteurs qui n’ont pas bénéficié des meilleures fenêtres de «temps» pour les semis.»

En Chaudière-Appalaches, la FAQ a noté une bonne survie à l’hiver des plants de petits fruits et des pommiers, malgré la présence de la brûlure bactérienne dans les vergers. Les conditions printanières fraîches ont retardé le début de la récolte de l’eau d’érable, mais elles ont prolongé la saison. Cela a donné des rendements de sirop près des normales et une qualité dans la moyenne.

Le printemps a été également marqué par la crue des eaux de la rivière Chaudière en avril, il y a aussi une mortalité des abeilles en raison du varroa, une levée inégale des céréales, une croissance lente des plantes et une première fauche de foin retardée. Malgré tout, elle s’est déroulée dans de bonnes conditions.

 

 

Les plus lus

Investissement de 2 M$ à Saint-Agapit

ÉCONOMIE. Les propriétaires de la Clinique dentaire Bouchard Goulet, de Saint-Agapit, concrétisent actuellement un projet qu’ils avaient dans leurs cartons depuis deux ans. Ils ont investi 2 M$ dans la construction d’une nouvelle clinique dentaire, qui sera située à quelques pas de l’actuelle. Les travaux ont débuté en juin et devraient être terminés à la mi-novembre.

Investisseurs recherchés

ÉCONOMIE. Le Club de golf les Boisés de Joly s’est placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Le 3 juillet dernier, un avis d’intention de faire une proposition à ses créanciers a été déposé par le syndic, Lemieux Nolet.

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...