Le président de l’UPA, Marcel Groleau, avait interpellé le gouvernement fédéral sur la question des TET. (Crédit photo : Capture d’écran)

AGRICULTURE. Le gouvernement fédéral a confirmé aujourd’hui que les travailleurs étrangers temporaires pourront entrer au Canada, malgré la fermeture de la frontière canadienne.

Ces derniers, tout comme les étudiants étrangers et les travailleurs sous visa pourront entrer au Canada à la condition de respecter un isolement de 14 jours. C’est ce qu’a certifié le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair.

L’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec avait interpellé le gouvernement plus tôt dans la journée en lui faisant part de ses inquiétudes. L’UPA craignait des «conséquences désastreuses» dans le secteur agricole, plus particulièrement horticole (fruits, légumes) notamment en mettant en péril le début de la saison de certains producteurs.

Chaque année, ce sont quelque 16 000 travailleurs étrangers temporaires (TET), provenant principalement du Mexique et du Guatemala, qui occupent des emplois dans les entreprises agricoles québécoises.

«Le gouvernement canadien a pris la bonne décision. Empêcher l'arrivée de ces travailleurs aurait entraîné des conséquences désastreuses sur le secteur agricole, plus particulièrement horticole (fruits, légumes, etc.), mais surtout sur le coût du panier d'épicerie des Canadiens», a déclaré, par voie de communiqué, le président de l'UPA, Marcel Groleau.

L’UPA a fait savoir qu’elle est actuellement en communication avec les autorités gouvernementales pour obtenir les détails concernant l’annonce et les modalités qui encadreront la venue de ces travailleurs.

«Il est toutefois possible qu’un certain nombre de TET, compte tenu, de la pandémie, ne puisse se rendre au Canada», a expliqué l’UPA qui, par conséquent, maintient l’appel lancé aux Québécois qui souhaiteraient travailler dans une entreprise agricole. Ils peuvent soumettre leur candidature par le biais des centres d’emploi agricole.

 

 

Les plus lus

Ouvert ou fermé lors de la fête du Travail?

CONGÉ. Plusieurs Québécois ne travailleront pas lundi en raison du congé férié de la fête du Travail. Voici un aide-mémoire afin de savoir quels commerces sont ouverts ou fermés le 7 septembre.

Hydro-Québec construira un nouveau poste à Saint-Agapit

ÉCONOMIE. Hydro-Québec s’active à la construction de nouvelles installations dans la MRC de Lotbinière. Elle terminera, au cours des semaines à venir, les travaux préparatoires à la construction d’un nouveau poste à Saint-Agapit; un projet nécessitant des investissements totaux de 39 M$. L’important chantier, situé à proximité des installations actuelles, devrait se mettre en branle au printemps p...

Une assemblée virtuelle pour la Caisse de l’Érable

ÉCONOMIE. La Caisse Desjardins de l’Érable tiendra une assemblée générale extraordinaire virtuelle le 2 septembre, à 20h.

Excédent de 2,1 M$ pour Avantis Coopérative

AGRICULTURE. Avantis Coopérative a tenu sa première assemblée générale virtuelle le 16 septembre. L’organisation a présenté à ses membres les résultats de l’année financière 2018-2019 qui s’est conclue avec un chiffre d’affaires consolidé de 486 M$ et un excédent de 2,1 M$.

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Les saveurs de l’automne mises en vedette

AGRICULTURE. Malgré la pandémie, les régions de Bellechasse, de la Beauce, de Lotbinière et de Montmagny mettent en valeur l’autocueillette. Malgré la pandémie, l’initiative Vendanges et autocueillette en Chaudière-Appalaches aura lieu pour une cinquième année dans ces régions de Chaudière-Appalaches, jusqu’à la fin du mois d’octobre.