(Crédit photo : Bigstock)

ÉCONOMIE. Le gouvernement du Québec a confirmé le 3 avril, une aide financière de 150 M$ destinée aux petites et moyennes entreprises (PME) de la province, touchées par la COVID-19. Cet argent permettra de supporter les PME qui ont besoin de liquidités pour un montant inférieur à 50 000$ pour soutenir leur fonds de roulement.

Québec et Montréal se partageront 50 M$ et les MRC du Québec ainsi que les territoires équivalents profiteront d'une somme de 100 M$. Elle aidera les PME œuvrant dans tous les secteurs d’activité, dont les coopératives, les organismes sans but lucratif et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales en obtenant un prêt ou une garantie de prêt d’un montant maximal de 50 000$ afin de palier le manque de liquidité qu’elles pourraient rencontrer.

«Le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises permettra aux PME qui se trouvent dans une situation financière précaire en raison de la COVID-19 de contacter directement leur service de développement économique local. Elles auront la chance d’être vite prises en charge par des intervenants qui connaissent les réalités et les spécificités de leur milieu. Les mesures que nous mettons en place favorisent l’aide aux entreprises qui en ont besoin rapidement», a fait savoir la ministre déléguée au Développement économique régionale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, par voie de communiqué.

Le gouvernement a aussi profité de cette annonce pour prolonger les Fonds locaux d’investissement (FLI) au 31 décembre 2022. De plus, des mesures d’assouplissements ont également été adoptées pour faciliter le remboursement des prêts. Il sera donc possible d’obtenir un répit additionnel de trois mois pour le remboursement du capital et des intérêts. Cela porte cette période de grâce à six mois.

Cette aide vient s’ajouter au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) lancé le 19 mars et s’adressant aux compagnies ayant besoin de liquidité pour une somme supérieure à 50 000$. Elle est également complémentaire aux mesures mises en place par Ottawa pour soutenir l’économie pendant la crise : Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes et la Subvention salariale d’urgence du Canada.

 

 

Les plus lus

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.

Les Confections Joly prête pour la reprise des activités

ÉCONOMIE. Au cours des prochains jours et des semaines à venir au Québec, l’économie reprendra graduellement. Toutefois, les entreprises devront respecter des normes sanitaires strictes lors de leur réouverture. De son côté, les Confections Joly est prête à recommencer ses activités.

Aide fédérale en agriculture : insuffisante selon Sollio

AGRICULTURE. Si l’aide de 252 M$ accordée par le gouvernement fédéral au milieu agricole de tout le Canada est saluée, selon plusieurs représentants du milieu elle est «nettement insuffisante». Sollio Groupe Coopératif (anciennement la Coop Fédérée) joint sa voix à plusieurs autres porte-parole du milieu, dont celles de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec et de la Fédération canadien...

Logistik Unicorp produira des millions de blouses pour le secteur médical

ÉCONOMIE. L’entreprise Logistik Unicorp vient tout juste de signer un important contrat avec le gouvernement canadien. Son réseau d’usines et de sous-traitants, une vingtaine en tout, confectionnera des millions de blouses de protection destinées aux travailleurs de la santé de tout le pays.

Prestation travailleurs essentiels : inscription selon le mois de naissance

EMPLOI. Les travailleurs admissibles au Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE) pourront déposer leur requête auprès de Revenu Québec dès le 19 mai. Afin d’alléger le processus, un calendrier d’inscriptions en lien avec le mois de naissance a été établi.

Plus de 5M$ aux producteurs de maïs-grain affectés par la crise du propane

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec a confirmé une aide supplémentaire de 5,2 M$ aux producteurs de maïs et de grain. Le versement de l’argent annoncé le 12 mai s’ajoute à un montant déjà confirmé de 60 M$ pour soutenir ceux qui ont été lourdement affectés par la crise du propane de l’automne 2019.

Relance du secteur agroalimentaire : Sollio propose des solutions

AGRICULTURE. Le président de Sollio Groupe Coopératif, Ghislain Gervais, s’est fait entendre devant le panel sur l’autosuffisance et les chaînes d’approvisionnement dans le contexte de la COVID-19, le 26 mai. Il a partagé avec le gouvernement fédéral certaines pistes de réflexion pour limiter les conséquences de la COVID-19 à court et long terme sur la chaîne d’approvisionnement agroalimentaire.