(Crédit photo : Gilles Boutin – Archives)

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) enquête actuellement sur les circonstances qui ont mené au décès d’un poupon de 2 mois, le 25 octobre dernier.

Les événements ont débuté le 18 octobre alors que les agents de la Sûreté du Québec ont été appelés à se rendre dans une résidence d’Issoudun. L’état de santé du bambin nécessitait un transport vers un centre hospitalier. Le décès de l’enfant est survenu le 25 octobre dernier, au centre hospitalier.

C’est le Service des enquêtes des crimes contre la personne qui a pris le dossier en charge. Certains éléments recueillis jusqu’à maintenant, précise le corps policier, démontreraient que l’enfant aurait pu être victime d’un acte criminel.

Les enquêteurs travaillent à déterminer les causes et les circonstances de l’événement. Pour le moment, aucune arrestation n’a été effectuée et l’enquête se poursuit.

La SQ rappelle que tout événement suspect ou acte criminel peut être communiqué, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

 

 

Les plus lus

Un résident de Saint-Apollinaire pincé pour un grand excès de vitesse

VITESSE. Un résident de Saint-Apollinaire a reçu une amende salée après avoir commis un grand excès de vitesse à Québec, vendredi dernier.

Bâtiment agricole détruit par les flammes

FAITS DIVERS. Un incendie a détruit un bâtiment agricole dans la soirée du 20 juillet, à Issoudun.

Accident mortel de VTT à Saint-Narcisse

ACCIDENT. Selon ce que rapportent plusieurs médias, un homme de 62 ans a perdu la vie à la suite d'un accident de VTT vendredi soir, à Saint-Narcisse-de-Beaurivage.

Présence policière accrue pendant les vacances de la construction

SÉCURITÉ. À l’aube des vacances de la construction, la Sûreté du Québec a fait savoir qu’elle intensifiera ses interventions autant sur le réseau routier que sur les plans d’eau et les sentiers du 22 juillet au 7 août.

Le bilan routier des vacances de la construction

FAITS DIVERS. Pendant les vacances de la construction, 13 personnes ont perdu la vie sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec (SQ). À pareille date, l’année dernière, 12 personnes avaient perdu la vie.