(Crédit photo: Archives)

BILAN. Le Comité de sécurité publique (CSP) de la MRC de Lotbinière a récemment rendu public le rapport annuel de ses activités et de celles de la Sûreté du Québec sur le territoire, couvrant la période du 1er avril 2018 au 31 mars 2019. En regard de ses priorités locales d’action en matière de sécurité routière, de règlements municipaux et d’événements criminels, le CSP dresse un bilan, somme toute, positif de la dernière année.

Par Émilie Pelletier – Collaboration spéciale

Les priorités annuelles sont déterminées, comme l’explique le président du CSP, Mario Grenier, dans l’optique «qu’il y a toujours place à l’amélioration». «Le CSP entend poursuivre son étroite collaboration avec la Sûreté du Québec, de façon à créer les conditions propices à une saine qualité de vie dans notre milieu», ajoute-t-il.

Sécurité routière

Les policiers et le comité de sécurité routière ont été présents, comme le témoigne le rapport, pour intervenir dans les municipalités, à plus de 1000 reprises afin de surveiller les causes de vitesse et plus de 150 fois concernant l’absence du port de la ceinture de sécurité.*

Avec la légalisation du cannabis en octobre 2018, M. Grenier affirme que les interventions dans les causes d’alcool et de drogues au volant s’inscrivaient dans les priorités de la Sûreté du Québec. Ainsi, le rapport indique 85 activités, au cours desquelles près de 2200 conducteurs ont été interpelés.

Parmi le lot, 57 interventions ont été réalisées en lien avec la conduite avec les capacités affaiblies. Il s’agit de la première année, en 5 ans, où les données relatives à cette infraction sont en hausse. «La surveillance de la consommation de cannabis est prise au sérieux, les policiers de la Capitale-Nationale auront des formations pour être en mesure de détecter la prise de cette drogue, autrement que par l’odeur», précise-t-il, en soutenant que la sensibilisation dans les écoles continue d’être importante.

En matière de collisions, 825 sont survenues sur le territoire en 2018-2019, contrairement à 691 l’année précédente. Ce nombre comprend en effet les collisions mortelles, avec blessés graves ou légers, les autres collisions avec blessés, ainsi que les collisions matérielles. «Le bilan des collisions de l’année courante accuse un recul significatif par rapport aux années antérieures. La variation la plus importante se situe au niveau des collisions avec blessés légers qui affichent une augmentation de 77 collisions par rapport à l’année précédente», explique-t-on dans le rapport.

Les quatre collisions mortelles sont quant à elles survenues dans les municipalités de Saint-Agapit, Sainte-Agathe, Sainte-Croix et Val-Alain, tandis que 11 collisions avec blessés graves ont eu lieu, dont deux à Saint-Gilles et deux autres à Val-Alain.

Criminalité

La Sûreté du Québec et le Comité de sécurité publique ont aussi déployé des effectifs tout au long de l’année pour contrôler le nombre de crimes qui se produisent sur le territoire. Sont alors distingués les crimes contre la personne et les crimes contre la propriété.

Au total, ce sont 164 crimes contre la personne qui ont été commis entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019. Cette donnée se situe au-dessus de la moyenne des cinq dernières années. Parmi ces crimes qui regroupent entre autres les agressions sexuelles et les infractions entraînant la mort, les voies de fait représentent la catégorie avec l’occurrence la plus élevée pour cette année, soit 85.

De leur côté, le nombre de crimes contre la propriété se situe dans la moyenne des dernières années, avec 345 événements survenus dans la MRC de Lotbinière. Ce sont les vols simples (98) et les méfaits (82) qui prédominent, au-dessus des vols de véhicules, les incendies criminels, les fraudes et les introductions par effraction, notamment.

 

*Depuis le mois de juin 2017, certains postes MRC ont été convertis en postes mixtes et gèrent désormais aussi le travail fait sur les autoroutes. Ce changement a pour conséquence d’ajouter les statistiques autoroutières à même celles de la MRC et donc d’affecter possiblement à la hausse les données statistiques.

 

 

Les plus lus

Collision mortelle

FAITS DIVERS. Un homme d’une soixantaine d’années, originaire de Sainte-Croix, a perdu la vie à la suite d’une collision survenue, tôt hier matin, à Issoudun.

La reconstruction de l’autoroute se poursuit

TRAVAUX. Le ministère des Transports poursuit, jusqu’au 1er novembre, les travaux de reconstruction de l’autoroute 20 entre Laurier-Station et Val-Alain. Afin de continuer les travaux, d'autres entraves à la circulation ont été ajoutées.

Un automobiliste gravement blessé à la suite d'une collision avec un orignal

Un sexagénaire a été gravement blessé après que sa voiture ait frappé un orignal, tôt ce matin sur la route 271 (route Laurier) à Issoudun.

Opération contre la distraction au volant

FAITS DIVERS. Les services de polices du Québec, la Société de l’assurance automobile du Québec et Contrôle routier Québec uniront leurs forces afin de conscientiser les conducteurs aux dangers liés à la distraction au volant dans le cadre de l’opération nationale concertée Distraction 2019.

Attention aux fraudeurs

FAITS DIVERS. Des cas de fraude téléphoniques survenus dans la région de la Chaudière-Appalaches ont été signalés à la Sûreté du Québec (SQ). Le corps policier lance ainsi un appel à la vigilance et à la prudence.

Surveillance policière près de Pamphile-Le May

FAITS DIVERS. Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont effectué une opération de surveillance des zones scolaires ce matin. Ils étaient à Sainte-Croix, près de l’École secondaire Pamphile-Le May.

La semaine policière en bref

FAITS DIVERS. Le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec a publié un bilan des activités et opérations qui se sont tenues sur son territoire, qui comprend la MRC de Lotbinière. Voici ceux qui ont retenu l’attention des agents de la paix pour la semaine du 9 octobre.

Plus grande présence policière sur les routes

FAITS DIVERS. Le congé de l’Action de grâce amènera une augmentation de l’achalandage sur les routes. La Sûreté du Québec (SQ) profite de l’occasion pour lancer un appel à la prudence des usagers de la route et indiquer une présence accrue des patrouilleurs sur le réseau.