(Crédit photo : Archives)

ENVIRONNEMENT. Dans le cadre des élections municipales, le Conseil régional de l’environnement (CRECA) a sondé l’opinion d’une partie de la population de la Chaudière-Appalaches quant à la place que la question environnementale devrait prendre au palier municipal. Selon les résultats du sondage, 90 % des répondants se disent tout à fait en accord avec le fait que les élus municipaux doivent poser des gestes concrets pour protéger l’environnement.

L’enquête a été menée sur Internet du 3 août au 2 octobre auprès de 200 personnes de toute la Chaudière-Appalaches. On leur a demandé, entre autres, quelle «action prioritaire» environnementale devait être posée par les élus.

Près du tiers des répondants (31 %) ont évoqué la protection et la création des milieux naturels. Vingt-et-un pour cent (21 %) ont priorisé diverses actions pour lutter contre les changements climatiques comme la mobilité durable.

«Ce sondage est un outil intéressant pour les candidats qui souhaitent savoir à quoi les citoyens accordent de l’importance et ainsi orienter leurs actions. Or, qu’ils soient en milieu urbain ou rural, les répondants sont nombreux à désirer un accès facile aux milieux naturels, de même que des options en transport collectif et actif, incluant des pistes cyclables accessibles et sécuritaires», a souligné la directrice générale du CRECA, Josée Breton.

Parmi les autres actions prioritaires identifiées par les répondants, ont retrouve des mesures liées à un meilleur aménagement du territoire (11 %), la valorisation des déchets (incluant le compostage) (8 %), l'autosuffisance alimentaire (8 %), et la réduction de la pollution sonore, visuelle, de l’air ou des sols (7 %).

MRC de Lotbinière

Dans la MRC de Lotbinière, 21 personnes originaires de Saint-Antoine-de-Tilly, Saint-Flavien, Sainte-Croix, Laurier Station, Lotbinière, Saint-Apollinaire et Saint-Gilles ont participé à l’enquête du CRECA.

Les répondants ont souligné deux actions prioritaires à réaliser. D’abord, ils demandent d’avoir plus d’options en mobilité durable, incluant le transport collectif et les pistes cyclables ainsi que de régler les problèmes de gestion des eaux usées (cesser les déversements dans le fleuve).

Ces actions rejoignent les trois principales thématiques qui tiennent à cœur à la population. Dans une proportion de 68 %, ils ont choisi la création d’espaces verts et la protection des milieux naturels, incluant la biodiversité. Suivent, à égalité, la gestion responsable de l’eau et une offre de transport durable axé sur la mobilité active et collective qui ont chacune été mentionnées par 58 % de ceux qui ont participé au sondage.

 

Questions que les citoyens poseraient aux candidats

  • Saint-Flavien : Quelle place occupe l’environnement dans vos priorités ?
  • Sainte-Croix : Comment comptez-vous réduire les émissions de gaz à effet de serre ?
  • Lotbinière : Comptez-vous faire de la sensibilisation sur la gestion des matières résiduelles ?
  • Saint-Antoine-de-Tilly : Quelle est votre position sur le troisième lien au regard de la réduction de GES? Pourquoi déverse-t-on les égouts (dégrilleur) dans le fleuve ?
    • Pourquoi est-ce aussi long pour régler nos deux problèmes au niveau de l’eau ?
  • Saint-Apollinaire : Quelle est la première action que vous poserez afin d'améliorer les déplacements durables dans votre municipalité ?
  • MRC : Avez-vous l'intention de mettre en valeur la Forêt seigneuriale pour des activités autres que l'exploitation forestière et l'acériculture ?

 

 

Les plus lus

Dons de terrains à Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le marché résidentiel hypercompétitif actuel ne favorise pas les premiers acheteurs et ceux qui ne peuvent pas faire de surenchère sur une maison. C’est avec cette idée en tête que la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain a récemment lancé son programme de don de terrains.

De généreux Apollinairois

SOCIÉTÉ. Touchés par la crise humanitaire qui se déroule en Ukraine, trois Apollinairois ont uni leurs forces pour trouver des familles d’accueil dans la municipalité afin d’héberger des réfugiés. Jusqu’à présent, ils ont recruté six familles et en recherchent d’autres puisque les premiers Ukrainiens devraient arriver sous peu.

Saint-Narcisse: Michel Barrette porte-parole de la fin de semaine d’époque

SOCIÉTÉ. Les fêtes du 150e anniversaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage se poursuivront du 20 au 22 mai prochains avec la Fin de semaine d’époque. Pour l’occasion, le comité organisateur a réussi à recruter un porte-parole de taille, l’humoriste et comédien Michel Barrette.

Un revers en cour pour le RCSCCBE

SOCIÉTÉ. Le Regroupement des citoyens de Sainte-Croix contre le bruit excessif (RCSCCBE) a échoué dans sa tentative de faire suspendre temporairement le nouveau règlement encadrant l’exploitation de la piste de course. Le juge Pierre Ouellet, de la Cour supérieure du Québec, a rendu sa décision le 4 mai dernier.

Ouvrir sa maison à des Ukrainiens

SOCIÉTÉ. Une famille ukrainienne pourrait bientôt trouver refuge à Leclercville. Citoyen engagé, Normand Beaudet partage son temps entre Blainville et Leclercville. Propriétaire d’une résidence dans chacune des municipalités, il trouvait approprié d’offrir un toit à une famille qui a fui l'Ukraine. C’est Leclercville qu'elle a choisi comme terre d’accueil et elle devrait arriver prochainement.

Une Apollinairoise gagne 80 000 $ à La Poule aux œufs d’or

SOCIÉTÉ. L’émission La Poule aux œufs d’or a fait une gagnante dans la région le 24 avril dernier. L’Apollinairoise Sandra Lévesque a remporté 80 000 $ au jeu télévisé.

Ils immortalisent les églises

PATRIMOINE. Passionnés d’histoire, de patrimoine et d’architecture, Sylvain Piché et Yves Coulombe parcourent les églises de la province. Avec leur chaîne YouTube et leur site Internet Sur la route de nos églises, ils immortalisent à l’aide de courts métrages, ce qu’ils appellent les «châteaux du Québec». Ils étaient de passage dans la région à la fin du mois d’avril pour filmer certaines des égli...

Saint-Apollinaire de la végétation pour combattre les îlots de chaleurs

ENVIRONNEMENT. Bien que la MRC de Lotbinière se trouve en milieu rural, elle n’est pas exempte d’îlots de chaleurs. Dans le but d’atténuer les effets provoqués par l’une de ces surfaces dépourvues de couvert végétal, la Municipalité de Saint-Apollinaire et le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) participent à l’initiative Sous les pavés qui mènera à l’aménagement, cet a...

Collectionneur de l'histoire

PATRIMOINE. L’Agapitois André Gingras est un passionné d’histoire et plus particulièrement de celle de son village. Au fil des années, il a réuni des tonnes de documents, de photos d’époque, de journaux, de livres, etc. liés à l’histoire de Saint-Agapit.

Charge mentale: un travail invisible qui pèse lourd

SANTÉ. La charge mentale définit tout le travail invisible d’organisation et de gestion de la vie familiale et professionnelle ainsi que l’implication émotionnelle auquel est confronté un individu. Ce sont souvent les femmes qui doivent composer avec cette gymnastique complexe et le contexte sociosanitaire dans lequel la société est plongée depuis deux ans n’a fait que l’alourdir. C’est le princip...