Sylvain Duclos passe par Tik Tok pour vulgariser certains concepts mathématiques. Photos : Courtoisie

ÉDUCATION. Plutôt que de voir Tik Tok comme une forme de distraction qui fait perdre du temps à ses élèves, Sylvain Duclos s’en est approprié les codes pour les rejoindre. Depuis le mois de janvier, il alimente son compte de capsules qui s’adressent autant aux enseignants, aux élèves et aux parents.

«Ça change le regard qu’ils [les élèves] ont de moi. On dirait qu’on partage quelque chose. Aussi, j’ai réalisé avec le temps que c’est devenu une référence pour eux avant même YouTube. C’est majeur comme plateforme», a commenté l’enseignant de mathématiques à l’École Beaurivage.

Avec humour, il répond aux questions qui lui sont posées par les élèves, les parents, les collègues ou les autres utilisateurs de la plateforme. De plus, il démystifie certaines croyances sur le métier d’enseignant.

«Il y a tellement de plaisir à avoir sur cette plateforme. […] Je fais des questions-réponses, j’invite les parents ou les élèves à me demander d’expliquer une notion en trois minutes. Avoir la possibilité de voir une notion sous un nouvel angle, je trouve ça super intéressant pour les élèves.»

Il s'amuse à déboulonner les trucs présentés sur ces mêmes médias sociaux en expliquant pourquoi ils ne contribuent pas à la réussite des élèves.

«Notre vision d’adulte des mathématiques est différente de ce que les jeunes doivent apprendre et de ce qui leur est enseigné. […] Quand on leur apprend un truc, le jeune devient bon, mais lorsqu’on veut lui enseigner autre chose, il bloque. C’est parce que son cerveau n’a pas construit le sens de la bonne façon. C’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur parce que je peux faire une différence pour les parents et les jeunes. »

Alors, est-ce que la réussite passe par les nouvelles technologies et les médias sociaux ? Pas nécessairement, croit M. Duclos. Il s’agit plutôt d’un outil supplémentaire à ajouter dans le coffre des élèves.

«Ce n’est pas ce qui fait la différence en classe. Il faut que le jeune se sente compétent. Il faut qu’on lui donne des défis à sa mesure pour qu’il soit capable de réussir, et ça, ça ne passe pas par la technologie. […] Les jeunes sont beaucoup plus autonomes que ce que l’on pense. Lorsqu’ils ne comprennent pas, ils vont aller chercher la réponse. Il faut leur offrir les moyens de le faire et si elle n’est pas disponible, on doit la créer.»

Des débuts modestes

C’est un peu par hasard que Sylvain Duclos en est venu à vulgariser des notions de mathématiques sur Tik Tok. Le tout a commencé au début de la pandémie par une chaîne YouTube. Il souhaitait aider ses collègues à naviguer dans l’océan des applications de communication et d’enseignement.

«Je m’étais donné le défi d’expliquer une application par jour jusqu’à ce qu’on retourne en classe. Enfin, j’en ai fait une par jour jusqu’à la fin de l’année scolaire.  À la rentrée, j’ai ajouté la page Facebook parce qu’on voulait me suivre et partager mon contenu.»

C’est ensuite qu’est venu Tik Tok. Puisqu’il connaissait la notoriété de la plateforme, il a décidé de l’explorer et aller au-delà de la perception qu’on y retrouve uniquement des vidéos de danse. C’est encore une fois en s’adressant aux enseignants et nouveaux enseignants qu’il a commencé avant de parler à tous les utilisateurs de la plateforme.  


Les plus lus

Des terrains qui n’auraient pas dû être donnés à Val-Alain

SOCIÉTÉ. Au printemps 2022, la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain avait mis en place un programme de dons de terrain. Parallèlement, la Municipalité avait mis en vente d’autres terrains à 0,95 $ du pied carré. La nouvelle rapportée dans les médias nationaux en juin 2022 a attiré l’attention de la Commission municipale du Québec (CMQ) et de la Direction des enquêtes et des p...

C’est un petit garçon

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de 2023. Jules Sauvé est né le 1er janvier à 9h44, à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Rétrospective 2022 – Août

RÉTROSPECTIVE. Marqué par le déclenchement de la campagne électorale provinciale le 28 août, l’actualité du huitième mois de l’année n’a pas uniquement été teintée de politique. Spectacles, festivals et transport scolaire ont été quelques-uns des autres sujets de discussion qui ont retenu l’attention dans la région.

La faim ne prend pas de congé pendant les Fêtes

COMMUNAUTÉ. Les impacts de l’inflation que vit le pays depuis le début de l’année se font de plus en plus sentir dans les poches des citoyens de la MRC de Lotbinière. Parmi, les besoins essentiels à combler, celui de l’alimentation demeure le plus important enjeu et Aide Alimentaire Lotbinière en ressent les effets dans les demandes d’aide reçues.

Rétrospective 2022 – Septembre

RÉTROSPECTIVE. Si la campagne électorale a occupé en grande partie l’actualité nationale, régionale et locale de septembre, on voyait aussi poindre le début de la saga entourant le climat de tension qui régnait à Saint-Antoine-de-Tilly.

Matières résiduelles : plus de 375 000 $ en redevances

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière a fait le point, le 11 janvier, sur les sommes qu’elle recevra du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MELCC) en guise de redevance pour l’élimination des matières résiduelles en 2022.

Rétrospective 2022 – Octobre

RÉTROSPECTIVE. L’élection provinciale a eu lieu le 3 octobre et a permis de réélire un gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) ainsi que la députée sortante de Lotbinière-Frontenac. La saga de Saint-Antoine-de-Tilly s’est poursuivie et de bonnes nouvelles du côté de la santé ont aussi marqué le dixième mois de l’année.

Une entente pour faciliter la gestion de la formation des pompiers

SÉCURITÉ. Bien que le Centre de formation des pompiers se trouve sur le territoire de Saint-Agapit, c’est la Ville de Saint-Apollinaire qui coordonne, de façon non officielle, la gestion de la formation de l’ensemble des pompiers de la MRC de Lotbinière. Une entente survenue entre Saint-Agapit et les autres municipalités du territoire officialisera le statut de Saint-Agapit comme gestionnaire de l...

La notoriété touristique de Chaudière-Appalaches s’élargit

SOCIÉTÉ. La notoriété touristique de la Chaudière-Appalaches est en croissance selon les résultats de sondages commandés par Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA) et qui ont été rendus publics à la fin de l’année 2022.

Rétrospective 2022 – Décembre

RÉTROSPECTIVE. L’actualité n’a pas pris congé en décembre, alors que la période des Fêtes s’approchait de plus en plus, on a appris les noms des artistes qui se produiront à l’Expo Extra, qu’il pourrait y avoir une nouvelle école à Saint-Apollinaire et assisté à l’inauguration de l’Espace Philippe Boucher.