Un appel de la décision du comité de démolition dans le dossier de la maison Legendre a été officiellement déposé. (Crédit photo : Archives)

PATRIMOINE. Le comité de sauvegarde de la maison Legendre, à Sainte-Croix, a déposé sa demande d’appel de l'option retenue par le comité de démolition, le 19 juillet. Dans la décision rendue le 5 juillet, il autorisait le propriétaire à procéder à la démolition de la résidence.

Concrètement, la représentante du regroupement, Christine Rousseau, a demandé d’être entendue par le conseil municipal le 31 juillet, lors de son caucus qui sera tenu à huis clos.

Afin de pouvoir analyser toutes les options possibles, elle espère que le conseil municipal se prévale d’une disposition de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme qui lui permettrait de repousser la date du prononcé de la décision.

Dans l’argumentaire déposé avec la requête, Mme Rousseau a expliqué qu’elle souhaite que la municipalité fasse réaliser une seconde expertise sur l’état de la maison érigée en 1793. Cette seconde opinion «pourrait se révéler extrêmement utile pour alimenter notre réflexion.»

Elle demande au conseil municipal d’évaluer sérieusement la déconstruction pièce par pièce dans l’objectif de la rebâtir ailleurs en remplaçant les matériaux irrécupérables par des matériaux neufs. «Cette option offre la possibilité d’entreposer la maison en attente de trouver un terrain où elle pourra être reconstruite.»

Autre choix

La déconstruction pièce par pièce ne serait pas la seule option envisageable. Dans le cas où la démolition serait inévitable, elle suggère de récupérer tout ce qui pourrait l’être.

«Je pense que la plupart des composantes de la maison pourraient tout de même être sauvées en procédant par étape à la déconstruction de la maison et non à sa démolition. […] Éléments qui pourraient être remis à des gens qui seraient en mesure d’en prendre soin et de valoriser leur provenance.»

Rapport intriguant

Le spécialiste en reconstruction de maisons anciennes pièce par pièce, Michel Martel, avait visité le bâtiment et fourni un rapport sur la condition de la résidence à la municipalité, dont la conclusion avait été lue le 3 juillet dernier.

«[…] Ce dossier implique une maison dans un très mauvais état. De par mon métier de récupérateur de maisons ancestrales vouées à la démolition, je ne pourrais pas m’engager à démonter cette maison à titre personnel. Les frais seraient trop volumineux pour la grosseur de mon entreprise pour m’investir dans un projet de sauvegarde de dernière minute, projet comportant beaucoup de paramètres techniques particuliers et coûteux.» 

Estimant qu’il reflète l’état de la maison et qu’il «est donc au cœur de la réflexion qui doit être faite», Mme Rousseau demande à la municipalité de le rendre public. Actuellement, il n’est pas disponible pour consultation. Le Peuple Lotbinière a fait une demande pour obtenir une copie du document par la Loi d’accès à l’information, ce qui lui a été refusé.

 

 

 

Les plus lus

COVID-19 : les cas repartent à la hausse et un autre décès est enregistré en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La pandémie a fait un retour en force en Chaudière-Appalaches lors de la journée d'hier. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur la situation, 94 nouveaux cas ont été découverts dans la région mardi. De plus, une personne demeurant en Chaudière-Appalaches a succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Présente depuis un demi-siècle pour son employeur

TRAVAIL. Le 20 novembre prochain sera une journée bien spéciale pour Odette Castonguay, une employée de Cercueils Bernier. En effet, cette journée marquera le 50e anniversaire de la première journée de travail de la femme de 67 ans au sein de l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : un décès de plus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 60 nouveaux cas ont été recensés et 1 nouveau décès s'est ajouté au compteur, ce 19 novembre.

COVID-19 : 690 cas actifs en Chaudière-Appalaches

La région de la Chaudière-Appalaches a enregistré deux nouveaux décès reliés à la COVID-19 au cours des dernières 24 heures, ce 16 novembre. Également, 57 nouvelles personnes ont contracté la maladie sur le territoire du Centre intégré de santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches.

L’auto-inspection des avertisseurs de fumée implantée cette année

SÉCURITÉ. La MRC de Lotbinière déploiera au cours des prochaines semaines son système d’auto-inspection en prévention des incendies. L’objectif est de rejoindre l’ensemble des adresses de la MRC de Lotbinière d’ici cinq ans.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais un décès supplémentaire dans la région

SANTÉ. Alors que 125 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts en Chaudière-Appalaches vendredi, la journée d'hier a permis à la région d'enregistrer une baisse importante à ce chapitre alors que seulement 38 nouveaux cas d'infection ont été confirmés dans la région. Cependant, comme hier, les autorités ont confirmé qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a dernièrement succombé de l...

COVID-19 : 54 nouveaux cas et 55 cas rétablis en Chaudière-Appalaches

Selon les données des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 54 nouveaux cas infectés par le coronavirus ont été recensés en Chaudière-Appalaches tandis que 55 résidents de la région sont rétablis de la maladie, ce 21 novembre.

COVID-19 : cinq décès enregistrés en Chaudière-Appalaches et la hausse des cas rétablis se poursuit

Selon les données provinciales des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19, cinq décès se sont ajoutés au bilan ainsi que 59 nouveaux cas infectés ont été recensés en Chaudière-Appalaches, ce 22 novembre. Par contre, 69 résidents supplémentaires du territoire sont guéris de la maladie.