La MRC de Lotbinière a le meilleur solde migratoire de la Chaudière-Appalaches. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière continue d’attirer de nouveaux citoyens et constitue un secteur très attrayant, selon les plus récentes données publiées par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Un solde migratoire positif de 289, pour un taux de 0,90 %, a été noté pour 2016-2017, le meilleur de Chaudière-Appalaches.

«Depuis une dizaine d’années, plusieurs actions ont été mises en place par la MRC de Lotbinière, de pair avec le CLD de Lotbinière, afin de mieux faire connaître le territoire de Lotbinière et les opportunités que la région offre», a indiqué le préfet suppléant, Bernard Fortier.

Il s’agit de la troisième année consécutive où Lotbinière se retrouve en tête de peloton dans la région de la Chaudière-Appalaches.

«Les atouts naturels de la MRC, la richesse de son paysage, l’accès à une série d’axes routiers qui la relie facilement aux territoires voisins et offre un accès aisé à son territoire (pas de trafic) ainsi que la qualité de vie contribuent à attirer les jeunes familles et les travailleurs», a expliqué l’agente de développement de la Société d’aide au développement des communautés de Lotbinière, Karine Marcoux.

Les gains se font surtout par rapport à Lévis, rapporte la publication Coup d’œil sociodémographique rendue publique le 20 mars.

«Plusieurs acteurs du développement du territoire ont mis l’épaule à la roue pour permettre à la région de Lotbinière de se démarquer et de devenir de plus en plus attractive pour les nouveaux arrivants. Tout d’abord, nos 18 municipalités qui travaillent sur des projets de nouveaux développements qui offrent de plus grands terrains à meilleur prix dans leurs périmètres urbains. Également, la volonté de travailler ensemble à promouvoir le territoire pour en augmenter la notoriété dans le cadre de la campagne de communication régionale porte fruit», a poursuivi Bernard Fortier.

Entre le 1er juillet 2016 et le 1er juillet 2017, ce sont 1 601 personnes qui se sont établies dans la MRC, alors que 1 312 l’ont quittée. Ce sont principalement les jeunes familles et les travailleurs qui choisissent Lotbinière pour faire leur nid. Chez les 25-44 ans, le solde migratoire est de 166 personnes et il est de 111 dans la tranche d'âge suivante (45-64 ans).

«Le fait de collectivement positionner Lotbinière comme région dynamique, située à 20 minutes des ponts et offrant un cadre de vie rural rempli de possibilités d’emploi et d'activités, nous permet de se faire remarquer au niveau de l’offre dans la grande région de Québec. Nous poursuivons nos efforts de promotion en 2018.», a expliqué le préfet suppléant.

Région attrayante

Du point de vue régional, la Chaudière-Appalaches tire également son épingle du jeu avec un solde positif de 925 personnes, en légère baisse par rapport à la période précédente (957 en 2015-2016). «La Chaudière-Appalaches est gagnante dans les groupes d’âge où se trouvent les jeunes familles, de même que chez les 45-64 ans», note-t-on dans la publication de l’ISQ. Quant aux MRC, la Nouvelle-Beauce suit Lotbinière avec un taux de 0,48 % et un solde migratoire positif de 175. Cependant, deux MRC ont eu plus de difficulté avec un bilan négatif: il s'agit des MRC des Etchemins et Robert-Cliche

À l’échelle provinciale, 202 500 Québécois ont changé de région administrative.

 

 

 

 

Les plus lus

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

La Randonnée Lotbinière à vélo de retour

CYCLISME. Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie de COVID-19, la Randonnée Lotbinière à vélo sera de retour le 18 septembre prochain.

Sainte-Agathe célèbrera de nouveau l’automne

FESTIVAL. La municipalité de Sainte-Agathe-de-Lotbinière vibrera au rythme des festivités du Festival d’automne. Du 22 au 25 septembre, les activités de la 42e édition animeront les rues de l’endroit.

Saint-Patrice joint les Incroyables comestibles

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage a joint le mouvement des Incroyables comestibles. Elle a inauguré récemment, au Centre d’hébergement pour personnes âgées, de nouvelles installations, soit un bac de jardin surélevé ainsi que deux arbres fruitiers.

Succès pour le bioblitz

ENVIRONNEMENT. Le 3 septembre dernier, près de 150 personnes se sont rendues dans la Forêt de la Seigneurie de Lotbinière pour participer au bioblitz organisé par l’Organisme de bassins versants de la zone du Chêne (OBV du Chêne). Ces derniers ont pu en apprendre plus sur les champignons.

Un succès pour le marché public de Saint-Patrice

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage a fait le point sur le dernier été et la première année d’activités de son marché public. Chaque dimanche, les producteurs se réunissaient dans le stationnement de l’église. Selon les responsables, le succès a été au rendez-vous pendant l’été.

Un budget citoyen à Lotbinière

SOCIÉTÉ. La Municipalité de Lotbinière a réservé une somme de 25 000 $ qu’elle dédie à son projet de budget participatif citoyen. Ces fonds permettront à la population de concrétiser un projet sur lequel, elle se sera prononcée.

Une campagne pour l’École des Quatre-Vents

ÉDUCATION. Lowe's Canada tiendra pour une cinquième année sa campagne des Héros Lowe's Canada, jusqu’au 30 septembre. Les quincailleries RONA Placide Martineau de Saint-Apollinaire prendront part à l’initiative.

Un succès pour les fêtes du 150e de Saint-Narcisse-de-Beaurivage

SOCIÉTÉ. Les célébrations du 150e anniversaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage se sont clôturées le 24 septembre dernier. Le comité organisateur trace un bilan positif de l’année de festivités qui viennent de se terminer.