L’un des projets de l’École Beaurivage a été retenu par la Fondation Monique-Fitz-Back. (Crédit photo : Archives)

ENVIRONNEMENT. Les deux écoles secondaires de la MRC de Lotbinière ont reçu un coup de pouce financier de la Fondation Monique-Fitz-Back pour les aider dans la réalisation de projets de nature environnementale. L’organisme a distribué un total de 30 975 $ au Québec, dont 2 400 $ pour ceux de l’École Pamphile-Le May et de l’École Beaurivage.

L’ensemble des 47 projets retenus partage l’idée d’une implication active des jeunes et d’un cheminement menant à des changements positifs de comportement.

Un premier 1 000 $ a été accordé à l’École Pamphie-Le May pour le projet Écol’eau. Cette proposition veut modifier les habitudes concernant la consommation de l’eau dans les murs de l’établissement. L’argent aidera à l’acquisition et à l’installation de fontaines d’eau, ce qui permettra d’éliminer les bouteilles de plastique de l’offre de la cafétéria.

Toujours à Pamphile-Le May, un autre 1 000 $ est destiné pour l’initiative Robot-Vert. Dans le cadre d’une activité parascolaire de robotique, les responsables travaillent à l’automatisation d’une partie de la serre de l’école. Les élèves seront, dans un premier temps, initiés à cette science en développant différents capteurs pour la serre. Ensuite, ils devront utiliser les données recueillies à l’aide de ces dispositifs pour être en mesure d’adapter les conditions de l'installation aux besoins des plantes qui y poussent.

Le projet Environart, de l’École Beaurivage, bénéficiera de 400 $. Un comité d'élèves a développé une stratégie visant à récupérer le plus de petits objets comme des bouchons de plastique, des goupilles ou des bouchons de liège. Par la suite, les jeunes de cinquième secondaire concevront une œuvre d’art à partir de ces objets. La création s’inspirera de celles de l’artiste britannique Jane Perkins et les surplus seront remis à des organismes qui en font déjà la collecte comme la Fondation Clermont Bonnenfant.

«Il est important de soutenir l’engagement social et environnemental de la jeunesse
québécoise. Il s’agit d’un puissant moteur de persévérance et de réussite scolaires et un
moyen d’ancrer des valeurs d’écocitoyenneté chez les jeunes participants», a indiqué le directeur général de la Fondation, Benoît Mercille.

Les écoles pouvaient soumettre leurs projets dans trois différentes catégories. D’abord celle des changements climatiques qui favorisait des actions visant à réduire l’émission de gaz à effet de serre. Le volet GMR/Recy-Québec encourage la gestion responsable des matières résiduelles. Enfin le volet solidarité veut permettre la réalisation de projets qui sont destinés à développer un esprit de solidarité.

 

 

Les plus lus

Patrice Coquereau veut déstigmatiser l’anxiété

SOCIÉTÉ. Le comédien Patrice Coquereau s’est lancé tout un défi, celui de sensibiliser les Québécois aux troubles anxieux. Pour y arriver, il a décidé d’entreprendre une grande marche de 570 km qui le mènera de Longueuil à Rimouski. Parti le 11 juillet dernier, il était de passage à Leclercville le 25 juillet et devrait arriver à Rimouski entre le 20 et le 25 août.

Sainte-Agathe uniformise ses adresses

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera...

Premier anniversaire pour le parc éolien

ÉNERGIE. Pattern Energy et Investissement PSP ont célébré, le 18 juillet, le premier anniversaire de la mise en service du Parc éolien du Mont Sainte-Marguerite. Pour l’occasion, ils ont invité les propriétaires des terrains avoisinants, leurs partenaires et les élus à souligner l’événement sur le toit du mont Sainte-Marguerite, au bunker du Domaine du Radar.

Près de 20 M$ pour des projets d’infrastructures

ACTUALITÉ. Les 18 municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de près de 20 M$ dans le cadre du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ) 2019-2023. La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, en a fait l'annonce le 18 juillet dernier.

Dosquet réagit aux événements de la semaine

SOCIÉTÉ. Dosquet a réagi, le 8 août, aux événements survenus plus tôt sur son territoire. Une intervention policière d’envergure avait été déclenchée après qu’un homme en crise se soit barricadé chez lui

Les marchés publics à l’honneur

AGRICULTURE. La 11e semaine québécoise des marchés publics se déroulera du 8 au 18 août. Quatre marchés de la Chaudière-Appalaches, dont deux de Lotbinière, participeront à l’activité.

Partir à la découverte de la forêt seigneuriale

SOCIÉTÉ. Encore méconnue du grand public, la forêt seigneuriale Joly de Lotbinière est pourtant la plus importante forêt publique des basses terres du Saint-Laurent. L'organisme Les Amis de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière propose de partir à sa découverte les 17 août et 14 septembre.

Manger Lotbinière un aliment à la fois

ÉCONOMIE. La cinquième édition des mois Goûtez Lotbinière aura lieu de septembre à décembre. Pendant toute cette période, plusieurs activités seront tenues afin de sensibiliser la population à l'achat d’aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

L’École Pamphile-Le May célèbrera ses 50 ans

ÉDUCATION. La prochaine rentrée scolaire marquera le début des célébrations du 50e anniversaire de l’École secondaire Pamphile-Le May de Sainte-Croix. Pour souligner l’événement, l’institution d’enseignement tiendra une journée spéciale le 5 octobre.

Des conducteurs plus prudents

SOCIÉTÉ. De cancres en matière de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, les citoyens de la Chaudière-Appalaches sont maintenant parmi les plus responsables de la province. Dans la dernière année, seuls 6 % d’entre eux indiquent avoir pris le volant après avoir consommé au-delà de la limite permise. C’est ce qui ressort d’un vaste sondage CROP mené auprès de 6 732 répondants (± 350 e...