(Crédit photo : Energir)

ENVIRONNEMENT. L’entreprise gazière Ressources Utica s’est inscrite au Registre des lobbyistes du Québec en 2018 avec l’objectif d’obtenir des changements à la réglementation liée à la Loi sur les hydrocarbures. Il y a quelques semaines à peine, elle a modifié son mandat afin de pouvoir faire des représentations auprès du gouvernement, de la MRC de Lotbinière et certaines de ses municipalités pour avoir l’autorisation de faire des forages exploratoires.

Concrètement, la société souhaite «obtenir l’ensemble des autorisations requises pour un projet éventuel de forage exploratoire dans les basses terres du Saint-Laurent. Les autorisations visées incluent notamment des certificats d’autorisations émis en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement», peut-on lire dans la description du mandat.

Dans la région, en plus de la MRC de Lotbinière, Ressources Utica cible les localités de Dosquet, de Saint-Flavien, de Val-Alain et de Joly.

Ce mandat inquiète la représentante du groupe Lotbinière en transition, Irène Dupuis. «C’est d’obtenir des permis au niveau des municipalités. C’est comme si nous revenions à la case départ et de voir des compagnies qui veulent encore faire des projets pilote, c’est extrêmement préoccupant.»

Lors de l’adoption des règlements encadrant la nouvelle Loi sur les hydrocarbures l’été dernier, le gouvernement avait pourtant interdit la fracturation hydraulique dans le schiste des basses terres du Saint-Laurent.

Dans son premier mandat, Ressources Utica a indiqué vouloir faire des représentations auprès du gouvernement dans le but de voir la loi et les règlements liés aux hydrocarbures être modifiés. Elle cite, entre autres, la Loi sur les hydrocarbures et le Règlement sur les activités d’exploitation, de production et de stockage d’hydrocarbures en milieu terrestre.

«Les représentations visent notamment à réduire le fardeau administratif imposé aux titulaires de licences d’exploration et faire en sorte que les orientations gouvernementales favorisent le développement sécuritaire de la filiale des hydrocarbures au Québec.»

«Leur objectif, c’est de faire changer la réglementation et la Loi sur les hydrocarbures. Actuellement, nous sommes beaucoup plus en mode solution que de se battre encore contre des projets comme ça. C’est certain que ça soulève des inquiétudes», a rajouté Mme Dupuis.

 

Les plus lus

La maison du quai deviendra musée

PATRIMOINE. Depuis le début du 20e siècle, la petite maison du quai de Lotbinière a été au cœur de la vie de la municipalité et, avec les années, a été déplacée à plusieurs reprises. En 2020, après avoir passé plus de 50 ans au 21, chemin de la Vieille-Église, elle était menacée de démolition. Ses nouveaux propriétaires l’ont cédée à la Corporation d’aide au développement économique et familial (C...

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

SANTÉ. Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

COVID-19 : encore des données encourageantes, mais deux décès supplémentaires enregistrés dans la région

SANTÉ. Dans son plus récent bilan sur la situation, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que seulement 50 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. Toutefois, l'organisation a également indiqué que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contr...

Lotbinière passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Site de vaccination temporaire à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé l’ouverture d’un centre temporaire de vaccination contre la COVID-19 au 83, rue Boucher, à Saint-Apollinaire les 28, 29 et 30 mai.

COVID-19 : trois décès supplémentaires dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 demeure stable dans la région. Au cours des 24 dernières heures, 64 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le CISSS-CA a annoncé vendredi que t...

COVID-19 : situation stable dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

La communauté au service du patrimoine

PATRIMOINE. Plusieurs citoyens de la municipalité de Lotbinière ont participé bénévolement au projet de conservation et de restauration du Calvaire Saint-Eustache. Après deux ans, le corpus et sa croix ont retrouvé leur place, le 7 mai dernier, au petit parc du 571 rang Saint-Eustache.

COVID-19 : plusieurs baisses enregistrées dans la région

SANTÉ. Avec une diminution du nombre de nouveaux cas découverts (56 enregistrés au cours des 24 dernières heures) et du nombre de personnes hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19 , le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) contenait dimanche plusieurs bonnes nouvelles.

COVID-19 : baisse des nouveaux cas, mais hausse des hospitalisations et 3 autres décès dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement 45 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 a encore augmenté et trois autres personnes demeurant dans la Chaudière-Appalac...