Vingt ans après les fusions, les adresses de Sainte-Agathe seront uniformisées. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera en vigueur le 19 août.

Il aura fallu pratiquement un an et demi de travail pour venir à bout de cette problématique vieille de 20 ans. «C’est vraiment pour une question de sécurité des personnes», a expliqué la directrice générale de la localité, Amélie Fournier. Peu après son arrivée en poste, en 2018, un citoyen a déposé une plainte à la municipalité. Ce dernier avait vu l’ambulance qu’il avait appelée passer devant chez lui sans s’arrêter.

En tout, 505 adresses seront touchées. Elles ne sont pas toutes liées à des résidences ou des commerces. Plusieurs de ces numéros ont été attribués à des lots, des terres à bois ou des terres agricoles qui n’en ont pas actuellement. Un même lot pourra en avoir plusieurs. La municipalité veut prévoir le coup s’il y a d'autres constructions sur le territoire, elle n'aura pas à recommencer l’exercice.

Pour réaliser ces changements, Sainte-Agathe a fait appel au service de géomatique de la MRC. «Les numéros ont été attribués à l’aide de leur système, ce qui minimise les risques d’erreur.»

Changements

Dans un premier temps, la municipalité devait régler la question des numéros civiques qui ne faisaient aucun sens. On pouvait trouver des adresses paires et impaires du même côté d'une rue ou des suites illogiques de numéros.

Pour les routes 218 et 271, la numérotation a été entièrement révisée. L’axe Gosford Est et Ouest se retrouve maintenant dans les 4 000 et l'axe Saint-Pierre et Saint-Georges dans les 2 000. Dans les rues et les rangs, Sainte-Agathe a tenté d’avoir le moins d’impact possible.

De plus, les adresses des propriétés situées hors du périmètre urbain seront toutes identifiées par un panneau sur le bord de la rue. Ce sera la municipalité qui se chargera de l’installation.

Les toponymes des routes 271 et 218 seront aussi uniformisés. Sur la 271, le nom route de Sainte-Agathe a été abandonné. On parlera de route et de rue Saint-Georges entre Dosquet et la route Gosford et de route et rue Saint-Pierre entre la route Gosford et Saint-Jacques-de-Leeds.

Quant à la route 218, elle prendra le nom de route Gosford Ouest vers Lyster et de route Gosford Est en direction de Saint-Gilles. Le chemin Gosford désignera la route qui mène aux chutes de Sainte-Agathe.

Connu depuis longtemps

Toutes ces disparités s’expliquent par la fusion entre la Municipalité de paroisse de Sainte-Agathe et la Municipalité de village de Sainte-Agathe, le 3 février 1999. À l’époque, aucune campagne d’uniformisation n’avait été entreprise.

Le Peuple Lotbinière avait déjà soulevé la question en 2012 alors qu’une citoyenne avait vécu une situation semblable à celle traitée par Mme Fournier en 2018. Elle avait alors déploré le manque de cohérence dans l’identification des rues et la numérotation des adresses.

Heureusement, aucun événement malheureux n’en a découlé, a indiqué Amélie Fournier. «C’est en faisant des vérifications et en creusant que j’ai réalisé qu’il y avait une problématique majeure. […] Lorsque j’ai présenté le dossier au conseil municipal, il n’y a pas eu d’hésitation.»

Mesures d’atténuation

À partir du 19 août, pas avant, les citoyens de Sainte-Agathe devront faire leur changement d’adresse à leurs différents fournisseurs de services : employeur, dentiste, médecin, école, etc. Pour Bell, Telus, Vidéotron, Hydro-Québec, la RAMQ et la SAAQ, cela se fera automatiquement.

Les mardis et vendredi, la bibliothèque offrira gratuitement l’accès à un poste informatique durant ses heures d’ouverture. De son côté, la municipalité propose de l’accompagnement à ceux qui auront besoin d’aide s'ils veulent faire leur changement sur Internet. Une ressource sera disponible, sur rendez-vous, les mardis pendant le premier mois d’entrée en vigueur.

Les citoyens concernés auront 120 jours pour procéder à l’affichage de leur nouveau numéro de porte. De plus, Poste Canada redirigera pendant un an le courrier à la nouvelle adresse.

 

 

Les plus lus

Saint-Gilles retrouvera son comptoir postal

SOCIÉTÉ. Postes Canada confirme avoir trouvé un nouvel exploitant pour accueillir le comptoir postal de la municipalité. Il sera localisé à la station-service du 1244, rue Principale et sera en activité dès le 29 janvier, soit un peu plus de trois mois après la fermeture du point de service situé chez Alimentation Saint-Gilles.

La relève agricole récompensée au gala de LARACA

AGRICULTURE. Trois entreprises agricoles de la MRC et Lotbinière et leurs propriétaires ont été récompensés lors de la septième Soirée hommage de la Relève agricole de la Chaudière-Appalaches (LARACA). L’événement qui a réuni plus de 160 personnes a eu lieu le 1er février, à Saint-Bernard.

Projet de patinoire couverte à Saint-Apollinaire

LOISIRS. Afin de prolonger la saison de patinage, la Municipalité de Saint-Apollinaire souhaite se doter d’une patinoire extérieure couverte. Le projet, qui pour l’instant est estimé à plus ou moins 3 M$, pourrait voir le jour en 2021.

Des légumes plantés par tous et pour tous

ALIMENTATION. Des légumes et plantes comestibles accessibles à tous pourraient bientôt pousser aux quatre coins de la MRC de Lotbinière. C’est que le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) dans Lotbinière veut implanter, dès cet été, le concept des Incroyables comestibles.

Saint-Narcisse prépare son 150e anniversaire

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Narcisse-de-Beaurivage travaille sur les célébrations entourant son 150e anniversaire. Un comité a été mis sur pied le 29 janvier dernier pour élaborer sur les festivités qui se dérouleront en 2022.

Portrait de l’immigration dans Lotbinière

ÉCONOMIE. Bien que Montréal et les grands centres urbains aient un important pouvoir d’attraction auprès des immigrants, certains ont fait le choix de s’installer en région et ont déposé leurs valises dans la MRC de Lotbinière. Pour avoir une idée précise de la situation de l’immigration sur le territoire, le Carrefour emploi Lotbinière (CEL) a commandé une enquête pour faire l’état de la situatio...

Une fleuriste pas comme les autres

ARTISANAT. Constatant que la beauté des arrangements floraux est toujours éphémère, l’Issoudunoise Amélie Saucier souhaitait plutôt les voir durer dans le temps. C’est ainsi qu’elle a décidé d’utiliser le papier afin de créer de toute pièce des fleurs qui ne faneront jamais.

L’agrandissement de l’École des Sentiers prévu pour cette année

ÉDUCATION. La municipalité de Saint-Apollinaire a cédé une parcelle de terrain de plus de 1 550 mètres carrés à la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN). Le terrain voisin de l’École des Sentiers permettra à la CSDN d’en faire son agrandissement.

La construction de la nouvelle patinoire reportée à Laurier-Station

INFRASTRUCTURES. La municipalité de Laurier-Station reporte au printemps la construction de sa nouvelle patinoire.

Près de 300 000 $ en redevances à l’enfouissement

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière recevra une redevance de 284 000 $ de la part du ministère de l’Environnement pour la gestion de ses matières résiduelles. C’est ce qui a été confirmé aux élus le 8 janvier dernier à l’occasion du plus récent conseil des maires.