Les mois Goûtez Lotbinière feront la promotion d’une alimentation locale. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. La cinquième édition des mois Goûtez Lotbinière aura lieu de septembre à décembre. Pendant toute cette période, plusieurs activités seront tenues afin de sensibiliser la population à l'achat d’aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

Les mois Goûtez Lotbinière permettront de réunir différentes informations utiles afin d’aider les citoyens à changer leurs habitudes de consommation.

«Nous voulons expliquer à l’ensemble de la population qu’il est possible de manger local pendant toute l’année. Dans les mois à venir, nous allons aborder tout ce qui concerne l’autocueillette, la conservation des aliments, de comment les cuisiner et d’où les trouver», a indiqué la conseillère en développement local à la SADC de Lotbinière, Karine Marcoux.

Ainsi, l’automne devient une période propice à la promotion d’une alimentation locale en raison de l’abondance et de la grande variété disponible.

À travers plusieurs activités, conférences et ateliers, les partenaires de la table Goûtez Lotbinière offriront des outils qui favoriseront une consommation d’aliments de proximité autant pour les particuliers que les restaurateurs, les garderies, etc.

Cette démarche, rappelle Karine Marcoux, est vitale pour l’économie de la région, puisqu'elle invite les citoyens à ajouter des aliments de Lotbinière à leur menu quotidien.

«Dans les faits, pour différentes raisons, les gens vont se procurer des produits d’ailleurs. Mais nous considérons que c’est néfaste pour l’économie d’ici. […] On veut faire la promotion des produits de Lotbinière et favoriser l’achat local, mais il ne faut pas s’arrêter à des limites territoriales et y aller avec la logique. […] Il faut commencer par notre municipalité, ensuite notre MRC, sinon notre région, notre province et notre pays.»

Il s’agit également d’un geste concret à poser pour l’environnement et la santé publique. «Il y a la qualité des aliments et la santé parce que les normes sont différentes d’un pays à l’autre. De plus, leur transport génère des gaz à effet de serre», rappelle-t-elle.

Diverses activités

Au nombre des activités au programme on retrouve la mise en valeur des alcools de Lotbinière avec les portes ouvertes des 31 août et 1er septembre, des ateliers qui offriront trucs et astuces pour manger local à l’année, d’autres sur la fermentation des aliments. Une formation sur l’approvisionnement local et responsable touchera les dirigeants d’entreprises. Ils seront aussi appelés à participer au concours Je mange local au travail.

De plus en plus populaire

Cette initiative de promotion de l’alimentation locale a débuté en 2015. La première semaine Goûtez Lotbinière a eu lieu en mars 2015. «Après une évaluation, nous avons constaté qu’il était plus difficile de s’approvisionner en produits locaux. Les entreprises et les restaurateurs nous suggéraient de la tenir en automne», a spécifié Karine Marcoux.

De fil en aiguille, l’activité a pris de plus en plus de place dans la région. La semaine Goûtez Lotbinière est donc devenue les deux semaines Goûtez Lotbinière, le mois Goûtez Lotbinière pour culminer cette année avec les trois mois Goûtez Lotbinière.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Des chambres pour les personnes atteintes d’Alzheimer

SOCIÉTÉ. Les propriétaires du Manoir Le Beau Rivage de Saint-Gilles investissent plus de 1 M$ dans la construction d’une nouvelle aile destinée aux personnes atteintes d’Alzheimer et en perte cognitive. Les travaux débuteront au retour des vacances de la construction et, si tout va bien, les premiers résidents devraient y faire leur entrée d’ici la fin de l’année.

COVID-19 : 142 nouveaux cas au Québec, un seul en Chaudière-Appalaches

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 dans les dernières 24 heures dans la région, dans la MRC de L'Islet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 142 nouveaux cas.

COVID-19 : quatre nouveaux cas dans la région

SANTÉ. La «disparition» du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches n'aura duré que 24 heures. Selon les plus récentes données des autorités sanitaires, quatre résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : deux autres cas en Chaudière-Appalaches

Selon les dernières données à propos de la COVID-19 des 24 dernières heures au Québec, 171 nouveaux cas ont été répertoriés dont deux provenant de la région de la Chaudière-Appalaches, ce 25 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

L’appel de la terre

AGRICULTURE. Le premier jumelage de l’Arterre dans la MRC de Lotbinière s’est concrétisé à la mi-juin. Joanie Déry et Philippe Hardy de Saint-Édouard peuvent maintenant réaliser leur rêve de devenir maraîcher en louant une parcelle de terre au producteur bovin d’Issoudun, Fernand Delisle.

Les rassemblements publics de 250 personnes autorisés à partir du 3 août

SOCIÉTÉ. À compter du lundi 3 août, le nombre maximal de personnes permis lors d'événements intérieurs et extérieurs passera de 50 à 250 personnes, a annoncé le gouvernement du Québec qui a obtenu le feu vert de la santé publique.

COVID-19 : un nouveau cas dans la région

SANTÉ. Un nouveau cas d'infection au coronavirus a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures, plus précisément dans la MRC des Appalaches.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter

Sept personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs continue d'augmenter. Au Québec, le dernier bilan fait état de 145 nouveaux cas.