Les mois Goûtez Lotbinière feront la promotion d’une alimentation locale. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. La cinquième édition des mois Goûtez Lotbinière aura lieu de septembre à décembre. Pendant toute cette période, plusieurs activités seront tenues afin de sensibiliser la population à l'achat d’aliments produits dans la MRC de Lotbinière.

Les mois Goûtez Lotbinière permettront de réunir différentes informations utiles afin d’aider les citoyens à changer leurs habitudes de consommation.

«Nous voulons expliquer à l’ensemble de la population qu’il est possible de manger local pendant toute l’année. Dans les mois à venir, nous allons aborder tout ce qui concerne l’autocueillette, la conservation des aliments, de comment les cuisiner et d’où les trouver», a indiqué la conseillère en développement local à la SADC de Lotbinière, Karine Marcoux.

Ainsi, l’automne devient une période propice à la promotion d’une alimentation locale en raison de l’abondance et de la grande variété disponible.

À travers plusieurs activités, conférences et ateliers, les partenaires de la table Goûtez Lotbinière offriront des outils qui favoriseront une consommation d’aliments de proximité autant pour les particuliers que les restaurateurs, les garderies, etc.

Cette démarche, rappelle Karine Marcoux, est vitale pour l’économie de la région, puisqu'elle invite les citoyens à ajouter des aliments de Lotbinière à leur menu quotidien.

«Dans les faits, pour différentes raisons, les gens vont se procurer des produits d’ailleurs. Mais nous considérons que c’est néfaste pour l’économie d’ici. […] On veut faire la promotion des produits de Lotbinière et favoriser l’achat local, mais il ne faut pas s’arrêter à des limites territoriales et y aller avec la logique. […] Il faut commencer par notre municipalité, ensuite notre MRC, sinon notre région, notre province et notre pays.»

Il s’agit également d’un geste concret à poser pour l’environnement et la santé publique. «Il y a la qualité des aliments et la santé parce que les normes sont différentes d’un pays à l’autre. De plus, leur transport génère des gaz à effet de serre», rappelle-t-elle.

Diverses activités

Au nombre des activités au programme on retrouve la mise en valeur des alcools de Lotbinière avec les portes ouvertes des 31 août et 1er septembre, des ateliers qui offriront trucs et astuces pour manger local à l’année, d’autres sur la fermentation des aliments. Une formation sur l’approvisionnement local et responsable touchera les dirigeants d’entreprises. Ils seront aussi appelés à participer au concours Je mange local au travail.

De plus en plus populaire

Cette initiative de promotion de l’alimentation locale a débuté en 2015. La première semaine Goûtez Lotbinière a eu lieu en mars 2015. «Après une évaluation, nous avons constaté qu’il était plus difficile de s’approvisionner en produits locaux. Les entreprises et les restaurateurs nous suggéraient de la tenir en automne», a spécifié Karine Marcoux.

De fil en aiguille, l’activité a pris de plus en plus de place dans la région. La semaine Goûtez Lotbinière est donc devenue les deux semaines Goûtez Lotbinière, le mois Goûtez Lotbinière pour culminer cette année avec les trois mois Goûtez Lotbinière.

 

 

Les plus lus

Rester debout malgré les épreuves

COMMUNAUTÉ. Depuis le 7 mai, la vie de la famille Turcotte-Rivard de Saint-Agapit est complètement mise en veilleuse. Le père, Ian Turcotte, est cloué à un lit d’hôpital, paralysé, incapable de respirer seul et de parler.

Cétal ouvre ses portes à la population

COMMUNAUTÉ. L’entreprise Cétal de Laurier-Station ouvrira ses portes à la population le 22 novembre prochain, dans ses locaux de la rue Olivier. L’organisme, qui emploie principalement des personnes handicapées, profitera de l’occasion pour inaugurer officiellement la nouvelle usine érigée au coût de 4 M$.

Un prof pas comme les autres

ÉDUCATION. Enseignant en sciences à l’École secondaire Beaurivage de Saint-Agapit depuis 15 ans, Steve Julien a vu son approche pédagogique être saluée par un prix national il y a quelques mois. Le professeur qui cumule 25 ans d’expérience a en effet reçu le Prix du premier ministre du Canada pour l’excellence dans l’enseignement des sciences, à la technologie, à l’ingénierie et aux mathématiques ...

Beaurivage remonte au palmarès des écoles secondaires

ÉDUCATION. L’École Beaurivage de Saint-Agapit a repris sa place dans le top cinq régional du Palmarès des écoles secondaires de l’Institut Fraser, publié le 26 octobre. Quant à l’École Pamphile-Le May, elle dégringole du 5e au 12e rang régional. L’École Beaurivage est remontée au palmarès des écoles secondaires. (Crédit photo : Archives)

Berce du Caucase : des milliers de plants éradiqués

ENVIRONNEMENT. Les équipes locales et régionales d’éradication de la berce du Caucase dans la MRC de Lotbinière ont déraciné plus de 15 000 plants l’été dernier.

Léo Major, soldat méconnu et héroïque

HISTOIRE. Surnommé le Rambo québécois, Léo Major libéra une ville à lui seul, Zwolle aux Pays-Bas, pendant la Seconde Guerre mondiale. Le parcours hors norme de ce soldat du Régiment de la Chaudière est retracé dans un livre de l’historien Luc Lépine.

La CSDN veut une gouvernance scolaire «durable, positive et bienveillante»

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté, le 5 novembre à l’Assemblée nationale, son mémoire portant sur le projet d’abolition des commissions scolaires francophones devant la commission parlementaire de la culture et de l’éducation. L’une des rares commissions scolaires ne s’y opposant pas, la CSDN a alors proposé certaines modifications pour bonifier le projet de loi 40.

Saint-Apollinaire a payé pour sécuriser l’intersection 273 et rue des Vignes

TRANSPORTS. Afin de sécuriser l’intersection de la route 273 avec la rue des Vignes, la municipalité de Saint-Apollinaire a injecté 800 000 $ pour l’implantation de feux de circulation et d’une piste multifonctionnelle. Une dépense que la municipalité a assumée seule, bien que la route 273 soit sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec (MTQ).

L’histoire de la Seigneurie de Tilly racontée

PATRIMOINE. La Société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly a procédé au lancement, le 1er décembre, d’un ouvrage retraçant l’histoire de l’ancienne Seigneurie de Tilly.

L’École des Sentiers officiellement inaugurée

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a procédé, le 19 novembre dernier, à l’inauguration officielle de l’École des Sentiers de Saint-Apollinaire. La nouvelle école primaire, la deuxième de la municipalité, a été construite au coût de 12,4 M$ et accueille 210 élèves de la maternelle à la cinquième année.