Le gymnase devait être construit sur le terrain de l’actuel centre social. Crédit photo : Mélanie Labrecque

SOCIÉTÉ. Sur la table depuis 2017, le projet de construction d’un gymnase à Dosquet, sur le terrain de l’actuel centre social, a finalement été laissé de côté par la municipalité.

Le fardeau qu’aurait imposé la construction d’une telle infrastructure à la petite localité de moins de 1 000 habitants aurait été trop important.

«Oui nous pourrions obtenir des subventions, mais il restera une balance qu’il faudra combler par règlement d’emprunt. […] On a sondé l’école sur ses besoins, elle en a, mais pas nécessairement de financement. Il y a le coût d’acquisition, mais aussi celui de l’entretien et présentement, on pense que les besoins ne sont pas suffisants [pour justifier la dépense]», a expliqué la directrice générale de la localité, Jolyane Houle.

Des consultations publiques réalisées en 2017 avaient conduit Dosquet à prévoir la construction d’un gymnase afin de pallier les besoins de ses citoyens en matière d’activités physiques. Cependant, elle a révisé sa position après avoir mené un sondage auprès de la population cette année.

Les résultats montraient plutôt que les installations actuelles répondaient aux besoins.

«Ce qu’on entend des autres municipalités, c’est que les gymnases et les palestres ne sont pas utilisés au maximum de leur capacité. Ce qui nous restait comme besoin réel, qui n’avait pas été comblé par l’achat et la transformation de l’église en salle multifonctionnelle, c’est d'un endroit pour les activités de la FADOQ», a rappelé Mme Houle.

L’actuel chalet des loisirs pourrait remplir cette fonction. Quelques travaux d’aménagements seraient nécessaires pour le mettre au goût du jour et le doter d’un local pour la FADOQ. La municipalité est présentement en réflexion sur la question.

Le gymnase que Dosquet envisageait de construire l’aurait été sur le terrain du centre social. L’édifice, fermé depuis plusieurs années, devrait être démoli en 2020. 


Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

La MRC de Lotbinière compte 8 cas de COVID-19

SANTÉ. À ce jour, la Chaudière-Appalaches compte 130 cas déclarés de la COVID-19 sur son territoire. C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches dans son bilan quotidien. La nouveauté, c’est que le CISSS a commencé à ventiler les données par MRC. Ainsi, on retrouve 8 cas déclarés dans la MRC de Lotbinière.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif au Covid-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé, le 17 mars, l’ouverture d’une première clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région. Elle sera située au Centre Paul-Gilbert de Charny et offrira, de 8h à 20h, un service de dépistage à l’auto.

Des entreprises agroalimentaires de Lotbinière s’adaptent à la situation

ALIMENTATION. La situation actuelle force les citoyens, tout comme les entreprises, à revoir leurs habitudes et façons de faire. Entre autres, plusieurs producteurs agroalimentaires, transformateurs et restaurateurs ont mis en place de nouvelles mesures.

Coronavirus: les cours maintenus au Cégep de Thetford

ÉDUCATION. La direction du Cégep de Thetford a confirmé qu’elle maintenait, pour le moment, ses cours dans ses installations de Thetford Mines et de Saint-Agapit.

Deux nouvelles distinctions pour la Fromagerie Bergeron

ÉCONOMIE. Deux fromages de la Fromagerie Bergeron de Saint-Antoine-de-Tilly se sont distingués sur la scène mondiale. Le Six Pourcent et le Calumet ont terminé deuxième et troisième de leur catégorie lors du 33e World Championship cheese Contest 2020 qui s’est déroulé à Madison, aux États-Unis.

Une résidente de la région gagne 40 000$ à Mots cachés

LOTERIE. Une résidente de Chaudière-Appalaches, Lucie Plante, a empoché un gros lot de 40 000$ à la loterie Mots cachés télévision.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. De nouvelles consignes ont été données par plusieurs organisations et entreprises.

COVID-19 : les mesures prises par les municipalités

SANTÉ. Pour éviter la propagation du nouveau coronavirus, les municipalités de la MRC de Lotbinière ont adopté différentes mesures. Plusieurs ont publié des recommandations à leur population sur leur page Facebook ou leur site Internet.