La construction d’une nouvelle école dans le secteur de Saint-Apollinaire a contribué à faire varier les effectifs d’élèves inscrits dans les écoles avoisinantes. Crédit photo : Archives

RENTRÉE. Le moment de l’année où les enfants retrouvent le chemin de l’école arrive à grands pas. Avec des quartiers résidentiels en expansion dans certains secteurs de la MRC de Lotbinière et l’ajout de quelques classes de maternelles quatre ans, on remarque une fluctuation dans les inscriptions aux écoles primaires par rapport à l’année dernière.

Par Émilie Pelletier - Collaboration spéciale

À la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE), dont certains établissements scolaires sont implantés dans Lotbinière, 153 élèves sont inscrits pour la maternelle quatre ans à temps complet.

Parmi les trois écoles de la CSBE qui figurent dans la MRC, celle de Saint-Narcisse, l’École de l’Arc-en-Ciel, est celle qui affiche la clientèle la plus nombreuse pour l’année scolaire à venir. Ce sont 129 élèves qui la fréquenteront, en majeure partie des jeunes de niveau primaire. Seulement six petits prendront part à la première cohorte de maternelles quatre ans dans cet établissement. 

Quant à elle, l’École de la Source, située à Saint-Patrice, accueillera dès la rentrée un total de 87 élèves, dont 10 en maternelle et 77 de niveau primaire. 12 enfants sont aussi inscrits dans le programme Passe-Partout, un programme gratuit d’animation destiné aux enfants de quatre ans et à leurs parents.

Enfin, à l’École l’Astrale de Saint-Sylvestre, 64 jeunes se côtoieront, dont 7 dans le programme Passe-Partout, 8 en maternelle régulière et 56 d’âge primaire. 

Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) 

 La construction d’une nouvelle école dans le secteur de Saint-Apollinaire a contribué à faire varier les effectifs d’élèves inscrits dans les écoles avoisinantes. On remarque malgré tout une légère hausse de 93 inscriptions pour l’année 2019-2020, alors qu’on en prévoit 2 545 réparties dans les 15 écoles primaires de la CSDN dans la MRC de Lotbinière.

Les baisses significatives sont en effet observables à l’École Beaurivage de Saint-Agapit (portion primaire), avec 73 inscriptions en moins et à l’École des Quatre-Vents de Saint-Apollinaire, avec une diminution de 106. Cette école était d’ailleurs celle qui accueillait le plus d’enfants l’an dernier (près de 500). La nouvelle École des Sentiers sera fréquentée par 211 enfants.

Les écoles du Chêne (Saint-Édouard), de la Berge (Lotbinière) et de la Falaise (Leclercville) recevront respectivement 127, 42 et 34 élèves pour l’année scolaire. L’École de la Caravelle, de Saint-Flavien, Joly et Dosquet, comptent pour leur part, 161, 66 et 55 jeunes par pavillon. Celle de Dosquet est la seule parmi les trois qui a vu son effectif diminuer. 

À Laurier-Station, on prévoit que l’École de la Source connaîtra une légère baisse d’achalandage, avec 317 enfants, tandis qu’à Sainte-Croix, l’École La Mennais en recevra 210. L’École de la Clé-d’Or (Saint-Antoine-de-Tilly), l’École de l’Amitié (Sainte-Agathe) et l’École Étienne-Chartier (Saint-Gilles) accueilleront respectivement 111, 75, et 278 enfants.

Finalement, les effectifs des écoles de l’Épervière et Sainte-Thérèse (Saint-Agapit), demeureront stables avec 241 et 126 inscriptions. 

Les plus lus

La relève agricole récompensée au gala de LARACA

AGRICULTURE. Trois entreprises agricoles de la MRC et Lotbinière et leurs propriétaires ont été récompensés lors de la septième Soirée hommage de la Relève agricole de la Chaudière-Appalaches (LARACA). L’événement qui a réuni plus de 160 personnes a eu lieu le 1er février, à Saint-Bernard.

Saint-Narcisse prépare son 150e anniversaire

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Narcisse-de-Beaurivage travaille sur les célébrations entourant son 150e anniversaire. Un comité a été mis sur pied le 29 janvier dernier pour élaborer sur les festivités qui se dérouleront en 2022.

Une fleuriste pas comme les autres

ARTISANAT. Constatant que la beauté des arrangements floraux est toujours éphémère, l’Issoudunoise Amélie Saucier souhaitait plutôt les voir durer dans le temps. C’est ainsi qu’elle a décidé d’utiliser le papier afin de créer de toute pièce des fleurs qui ne faneront jamais.

Maladie du coeur: une seconde chance

SOCIÉTÉ. Enceinte pour la première fois à 31 ans, l’Apollinairoise Nancy Côté, sentait que quelque chose n’allait pas bien. Active et en santé, elle a vu sa condition physique se détériorer pendant les derniers mois de sa grossesse. Ce que les médecins interprétaient comme des symptômes normaux liés à son état étaient en réalité la sonnette d’alarme de quelque chose de beaucoup plus grave. Son cœu...

Une aide pour le transport collectif en région

TRANSPORTS. Le gouvernement a confirmé, le 3 février, qu’il bonifiait son Programme d’aide au développement du transport collectif dans toutes les régions du Québec. Le programme bénéficiera d’une enveloppe globale de 513,8 M$ répartie sur deux ans.

De l’aide pour les proches aidants

SOCIÉTÉ. La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a confirmé, le 7 février dernier, que 545 000$ seraient investis en Chaudière-Appalaches pour améliorer les services offerts directement aux proches aidants.

Les glissades de Saint-Sylvestre de retour

FAMILLE. Pour une 13e année, les amateurs de glisse sont conviés à Saint-Sylvestre les 7, 8 et 9 février, près de l’église, au bout de la rue Delisle. La municipalité, le Club Lions de Saint-Sylvestre ainsi que la Corporation D.É.F.I. accueilleront les amateurs de sensations fortes dans le cadre des traditionnelles Glissades familiales de Saint-Sylvestre.

Des bornes de recharge performantes

TRANSPORTS. Hydro-Québec a dévoilé, le 3 février, les statistiques d’utilisation de ses bornes de recharge pour véhicules électriques. Deux des installations les plus fréquentées se retrouvent même dans la MRC de Lotbinière, à Saint-Apollinaire et à Laurier-Station.

Une réflexion sur l’avenir des églises

PATRIMOINE. Confrontée à la réalité que certaines églises devront fermer leurs portes dans les prochaines années, la MRC de Lotbinière a amorcé un processus de réflexion sur l’avenir de ces bâtiments situés sur son territoire. La journée Ciel mon église! se déroulera le 13 mars à la salle La Chapelle de Laurier-Station.

Saint-Patrice prépare les fêtes de son 150e anniversaire

SOCIÉTÉ. Ce sont 55 citoyens de Saint-Patrice-de-Beaurivage qui se sont réunis, le 4 février, à la salle communautaire de la municipalité pour assister à la soirée d’information sur les fêtes du 150e anniversaire de la municipalité. Saint-Patrice-de-Beaurivage célèbrera les 150 ans de sa fondation en 2021.