Le major-général Gagné au moment de sa promotion. Il reçoit son grade des mains de son épouse, Marlène Cayer, et du général Jonathan Vance. (Crédit photo : Courtoisie)

PORTRAIT. Brigadier-général des Forces armées canadiennes, Marc Gagné a été promu, le 6 août dernier, au grade de major-général. Depuis sa nomination, le Gillois occupe d’importantes fonctions au sein de l’état-major à titre de chef des programmes stratégiques du personnel militaire.

Il deviendra ainsi responsable de l’application de toutes les politiques nationales que le gouvernement souhaite mettre en place pour les trois corps d’armée : l’aviation, la marine et l’armée de terre. C’est ce département qui s’est occupé de toute la question de la consommation du cannabis dans les forces armées à la suite de l’entrée en vigueur de la loi le légalisant, a mentionné le major-général Gagné.

Ce sera «un gros défi», de son propre aveu, puisque pendant toute sa carrière, il a travaillé, sur le terrain.

«J’ai hâte de voir quels seront mon influence et mon rôle. Lorsque j’ai été promu major-général, le chef d’état-major de la défense nationale [le général Jonathan Vance] m’a dit qu’on avait besoin de gens qui avaient un parcours comme le mien pour amener cette vision dans la gestion. Je suis certain que ce sera intéressant et complexe. Ce qui est bien dans ce travail, c’est qu’à chaque action, tu sais que tu vas influencer directement les membres des forces.»

Pendant son mandat, il sera, entre autres, responsable des initiatives de recrutement des autochtones et des immigrants, des congés parentaux. «Il faut s’assurer que l’on reflète la société canadienne.» Il y a aussi tout l’aspect de la formation et de l’arrimage avec les collèges et les universités.

Au bout du compte, ce sera le gouvernement qui prendra les décisions, mais les recommandations qu’il fera auront une influence dans le déploiement et le développement des initiatives nationales. «Je vais pouvoir m’assurer que les préoccupations de nos membres soient toujours considérées.»

Longue carrière

Avec plus de 30 ans de service actif, la feuille de route du major-général Gagné est impressionnante. Enrôlé à 17 ans, ce fils de policier a toujours eu une attirance pour la carrière militaire.

Pendant sa longue carrière, il a été appelé à diriger plusieurs unités et bataillons, ce qui l’a amené à gravir les échelons. Il a pris part à plusieurs missions outre-Atlantique, notamment en Croatie, en Bosnie-Herzégovine, en Afghanistan et au Moyen-Orient.

Même s’il a participé à des missions de combat, il retient davantage de ses séjours à l’étranger l’aspect humanitaire de son travail.

«C'est de constater que de jeunes enfants pouvaient avoir accès à certaines choses que nous tenons pour acquises comme l’école ou l’eau, alors que là-bas, ils en sont privés. […] C’est l’une des plus belles réalisations. Dans l’absolu, je pense que c’est ce qui est le plus valorisant, de voir que tu fais une petite différence dans la vie de ces gens-là.»

Une partie de son travail sur le terrain consistait aussi à aider les forces locales (police et armée) à se structurer de manière qu’elles puissent garantir la sécurité de leur population. «Si tu n’as pas la sécurité, ta priorité sera de te protéger. Nous, on contribue à assurer la solidité de cette fondation avec les forces policières et militaires.»

 

 

 

Les plus lus

Rester debout malgré les épreuves

COMMUNAUTÉ. Depuis le 7 mai, la vie de la famille Turcotte-Rivard de Saint-Agapit est complètement mise en veilleuse. Le père, Ian Turcotte, est cloué à un lit d’hôpital, paralysé, incapable de respirer seul et de parler.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

SANTÉ. La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Solugen inaugure ses installations

ENVIRONNEMENT. L’entreprise lévisienne Solugen a inauguré officiellement, le 29 octobre, ses premières installations de traitement du lisier de porc. Situées à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, elles permettent de filtrer les déjections animales, d’en extraire l’eau et de valoriser la matière résiduelle.

Cétal ouvre ses portes à la population

COMMUNAUTÉ. L’entreprise Cétal de Laurier-Station ouvrira ses portes à la population le 22 novembre prochain, dans ses locaux de la rue Olivier. L’organisme, qui emploie principalement des personnes handicapées, profitera de l’occasion pour inaugurer officiellement la nouvelle usine érigée au coût de 4 M$.

Feu vert pour la radio de Portneuf et de Lotbinière

RADIO. Dans une décision rendue le 25 octobre dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, le CRTC, a donné le feu vert au projet de radio commerciale couvrant les régions de Portneuf et de Lotbinière.

Saint-Agapit veut augmenter son potentiel commercial

AFFAIRES. Saint-Agapit souhaite faire l’acquisition d’un terrain de plus d’un million de pieds carrés, situé dans le prolongement de l’avenue Bergeron. Pour se faire, elle doit contracter un emprunt de 1,4 M$. Avant d’aller de l’avant, la Ville doit demander l’autorisation à ses payeurs de taxes. Ainsi, les opposants à cet emprunt pourront signer un registre le 23 octobre prochain, au Complexe des...

Logement social : des besoins criants

SOCIÉTÉ. Il y a un manque important de logements sociaux sur le territoire de la MRC de Lotbinière. C’est le constat qui a été tracé par différents intervenants du milieu communautaire dans le cadre de l’activité annuelle du Groupe d’action et de réflexion sur la pauvreté (GRAP) dans Lotbinière, le 17 octobre.

On recule l'heure cette fin de semaine

SOCIÉTÉ. Le ministère de la Justice désire rappeler à la population qu'il faudra reculer montres et horloges d'une heure en fin de semaine. Ainsi, dans la nuit de samedi à dimanche, le 3 novembre à 2 h précisément, il sera en réalité une heure.

Les prochains défis pour la protection de l’eau

ENVIRONNEMENT. Une quarantaine d’intervenants des milieux municipal, agricole, forestier, industriel, économique, communautaire et gouvernemental se sont réunis le 17 octobre dernier au Complexe des Seigneuries. Ils ont travaillé à établir les nouvelles priorités qui guideront la mise à jour du plan directeur de l’eau de l'Organisme de bassin versant (OVB) de la zone du Chêne.

Beaurivage remonte au palmarès des écoles secondaires

ÉDUCATION. L’École Beaurivage de Saint-Agapit a repris sa place dans le top cinq régional du Palmarès des écoles secondaires de l’Institut Fraser, publié le 26 octobre. Quant à l’École Pamphile-Le May, elle dégringole du 5e au 12e rang régional. L’École Beaurivage est remontée au palmarès des écoles secondaires. (Crédit photo : Archives)