L’implantation de la plateforme de compostage et de la collecte à trois voies devrait être complétée d’ici 2021. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ENVIRONNEMENT. Si tout va comme prévu, la construction de la plateforme de compostage de la MRC de Lotbinière, sur le site du lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Flavien, devrait commencer à la fin de l’été 2020.

Le projet évalué à 2,6 M $ comprend la mise en service d’une plateforme semi-couverte de 6 360 m2 d’une capacité de stockage de près de 4 600 tonnes. S’ajoute aussi la construction d’un bassin de rétention de 1 200 m2 pour les lixiviats (liquides résiduels produits par la combinaison des eaux de pluie et de la fermentation des matières compostables).

D’ici quelques semaines, la MRC de Lotbinière devrait avoir en main toutes les études nécessaires (odeurs, caractérisation des sols, modélisation, etc.) au dépôt de la demande pour obtenir les certificats d’autorisation.

«Ultimement, c’est de faire un état de la situation, au niveau environnemental, de la zone où nous ferons les travaux, avoir une année zéro aux fins de comparaison. Le compostage se fera sur une dalle étanche pour préserver l’environnement. On ne contaminera pas plus le secteur que ce qu’il était à l’origine, mais il faut avoir ce point de référence avant de commencer», a expliqué le coordonnateur à l’environnement de la MRC de Lotbinière, Stéphane Breton.

La demande, quant à elle, doit être déposée avant le 31 décembre. Selon les prévisions, les certificats seront délivrés au printemps, ce qui permettra à la MRC de lancer les appels d’offres pour les plans et devis ainsi que pour la construction de l’infrastructure.

Inscrite au Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Lotbinière, l’implantation de la plateforme de compostage et de la collecte à trois voies est en ligne directe avec la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. D’ici 2022, l’ensemble des déchets organiques devrait être détournés des sites d’enfouissement.

Bacs bruns

La construction de la plateforme de compostage entraîne inévitablement la collecte des matières putrescibles. Stéphane Breton confirme que les fameux bacs bruns devraient être distribués aux citoyens dans les premiers mois de 2021 pour débuter la collecte au printemps.

«Nous sommes de plus en plus entourés par des villes qui offrent ces services. […] On ne s’imagine pas que tous les citoyens de Lotbinière participeront, mais notre objectif, c’est d’en convaincre le plus grand nombre», a précisé Stéphane Breton.

Le scénario actuel prévoit qu’entre 76 % et 80 % du territoire sera desservi, principalement les périmètres urbains, les ilots déstructurés et les routes collectrices comme la 271 et la 273. Toutefois, pour certains secteurs, ce sera plus.

«Des municipalités ont fait le choix de couvrir l’ensemble de leur territoire. À Saint-Apollinaire, par exemple, ce serait 80 % alors qu’à Saint-Agapit, ce sera 100 %. […] Souvent, pour ces municipalités, c’est plus facile au niveau de l’équité. Tous les citoyens recevront le service. Donc, ceux à l’extérieur du village n’ont pas l’impression de payer pour les autres», a expliqué M. Breton. Les municipalités pourront décider d’inclure d’autres secteurs dans les années à venir, a-t-il ajouté.

Les estimations réalisées par la MRC de Lotbinière permettent de croire que de 3 500 à 4 000 tonnes de matières putrescibles pourraient être détournées du site d’enfouissement. «Selon ce qui se fait ailleurs, on parle d’une moyenne annuelle de 105 à 125 kg par habitant qui ont accès au compostage domestique par bac. Donc, ceux qui ne participent pas sont compensés par ceux qui participent très fort.» Chaque année, environ 17 000 tonnes de déchets sont envoyées au LET de Saint-Flavien.

 

 

Les plus lus

Rester debout malgré les épreuves

COMMUNAUTÉ. Depuis le 7 mai, la vie de la famille Turcotte-Rivard de Saint-Agapit est complètement mise en veilleuse. Le père, Ian Turcotte, est cloué à un lit d’hôpital, paralysé, incapable de respirer seul et de parler.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

SANTÉ. La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Solugen inaugure ses installations

ENVIRONNEMENT. L’entreprise lévisienne Solugen a inauguré officiellement, le 29 octobre, ses premières installations de traitement du lisier de porc. Situées à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, elles permettent de filtrer les déjections animales, d’en extraire l’eau et de valoriser la matière résiduelle.

Cétal ouvre ses portes à la population

COMMUNAUTÉ. L’entreprise Cétal de Laurier-Station ouvrira ses portes à la population le 22 novembre prochain, dans ses locaux de la rue Olivier. L’organisme, qui emploie principalement des personnes handicapées, profitera de l’occasion pour inaugurer officiellement la nouvelle usine érigée au coût de 4 M$.

Feu vert pour la radio de Portneuf et de Lotbinière

RADIO. Dans une décision rendue le 25 octobre dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, le CRTC, a donné le feu vert au projet de radio commerciale couvrant les régions de Portneuf et de Lotbinière.

Saint-Agapit veut augmenter son potentiel commercial

AFFAIRES. Saint-Agapit souhaite faire l’acquisition d’un terrain de plus d’un million de pieds carrés, situé dans le prolongement de l’avenue Bergeron. Pour se faire, elle doit contracter un emprunt de 1,4 M$. Avant d’aller de l’avant, la Ville doit demander l’autorisation à ses payeurs de taxes. Ainsi, les opposants à cet emprunt pourront signer un registre le 23 octobre prochain, au Complexe des...

Logement social : des besoins criants

SOCIÉTÉ. Il y a un manque important de logements sociaux sur le territoire de la MRC de Lotbinière. C’est le constat qui a été tracé par différents intervenants du milieu communautaire dans le cadre de l’activité annuelle du Groupe d’action et de réflexion sur la pauvreté (GRAP) dans Lotbinière, le 17 octobre.

On recule l'heure cette fin de semaine

SOCIÉTÉ. Le ministère de la Justice désire rappeler à la population qu'il faudra reculer montres et horloges d'une heure en fin de semaine. Ainsi, dans la nuit de samedi à dimanche, le 3 novembre à 2 h précisément, il sera en réalité une heure.

Les prochains défis pour la protection de l’eau

ENVIRONNEMENT. Une quarantaine d’intervenants des milieux municipal, agricole, forestier, industriel, économique, communautaire et gouvernemental se sont réunis le 17 octobre dernier au Complexe des Seigneuries. Ils ont travaillé à établir les nouvelles priorités qui guideront la mise à jour du plan directeur de l’eau de l'Organisme de bassin versant (OVB) de la zone du Chêne.

Beaurivage remonte au palmarès des écoles secondaires

ÉDUCATION. L’École Beaurivage de Saint-Agapit a repris sa place dans le top cinq régional du Palmarès des écoles secondaires de l’Institut Fraser, publié le 26 octobre. Quant à l’École Pamphile-Le May, elle dégringole du 5e au 12e rang régional. L’École Beaurivage est remontée au palmarès des écoles secondaires. (Crédit photo : Archives)