(Crédit photo : Parti vert du Canada)

POLITIQUE. Depuis qu’il est en âge de voter, le candidat du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière, Patrick Kerr, a toujours été sensible à la cause environnementale. En portant les couleurs de la formation politique, il souhaite donner une voix à ceux qui partagent les mêmes valeurs et préoccupations.

«Je cherchais des options et le Parti vert est devenu mon premier choix en raison de mes inquiétudes pour l’environnement. J’ai réalisé que c’était le seul parti qui avait compris que le problème était aussi grave et qu’il fallait poser des gestes forts.»

Les propos tenus par la jeune militante Greta Thunberg devant l’ONU le 23 septembre dernier l’ont particulièrement ému et inspiré. Il a pu ainsi constater que les préoccupations de la jeune génération rejoignent celles que les verts défendent depuis plusieurs années. «Il faut poser des gestes importants pour favoriser la transition énergétique et nous avons peu de temps pour le faire.» Ces actions, le parti les présente déjà dans sa plateforme électorale, a-t-il souligné.

Transport

Bien qu’il soit conscient que le projet de troisième lien trouve un écho favorable des deux côtés du fleuve Saint-Laurent, il propose plutôt une alternative mettant à profit les infrastructures déjà existantes et qui auraient un impact significatif sur la circulation automobile. Elle pourrait se réaliser rapidement et à peu de frais.

«Il y a un chemin de fer sur le pont de Québec qui est sous-utilisé. Nous avons des gares à Charny et à Sainte-Foy. Un train permettrait de relier facilement les deux rives.» Un partenariat entre les municipalités et VIA Rail aiderait à la concrétisation de ce projet de train de banlieue, croit-il. Puisque le transport ferroviaire est de compétence fédérale, Ottawa pourrait venir jouer un rôle de facilitateur entre les intervenants.

Agriculture

Dans sa plateforme, le Parti vert livre un plaidoyer pour une agriculture de proximité et biologique afin de réduire l’émission de gaz à effet de serre. De ce fait, la protection de la gestion de l’offre permettrait de maintenir une agriculture locale, à échelle humaine «C’est dans notre intérêt d’améliorer l’approvisionnement local», a-t-il affirmé.

Offrir un choix

L’ancien candidat vert dans Beauport-Côte-de-Beaupré-Île-d’Orléans-Charlevoix en 2015 a répondu présent quand on lui a demandé de reprendre la circonscription de Lévis-Lotbinière. Il souhaitait donner l’occasion aux électeurs de Lévis-Lobinière de pouvoir voter pour un candidat du Parti vert. Rappelons que l’ancien candidat, Luc Saint-Hilaire, avait été contraint de quitter la course peu avant le déclenchement de la campagne électorale. Il avait partagé des publications «islamophobes» sur les médias sociaux.

Originaire de la Saskatchewan, Patrick Kerr habite à Québec depuis 2012. Même s’il n’y réside pas, il indique qu’il connaît la circonscription. D’ailleurs, il confirme qu’il passera les trois dernières semaines de la campagne dans le comté afin de rencontrer les électeurs.

 

Les plus lus

Rester debout malgré les épreuves

COMMUNAUTÉ. Depuis le 7 mai, la vie de la famille Turcotte-Rivard de Saint-Agapit est complètement mise en veilleuse. Le père, Ian Turcotte, est cloué à un lit d’hôpital, paralysé, incapable de respirer seul et de parler.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

SANTÉ. La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Solugen inaugure ses installations

ENVIRONNEMENT. L’entreprise lévisienne Solugen a inauguré officiellement, le 29 octobre, ses premières installations de traitement du lisier de porc. Situées à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, elles permettent de filtrer les déjections animales, d’en extraire l’eau et de valoriser la matière résiduelle.

Cétal ouvre ses portes à la population

COMMUNAUTÉ. L’entreprise Cétal de Laurier-Station ouvrira ses portes à la population le 22 novembre prochain, dans ses locaux de la rue Olivier. L’organisme, qui emploie principalement des personnes handicapées, profitera de l’occasion pour inaugurer officiellement la nouvelle usine érigée au coût de 4 M$.

Feu vert pour la radio de Portneuf et de Lotbinière

RADIO. Dans une décision rendue le 25 octobre dernier, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, le CRTC, a donné le feu vert au projet de radio commerciale couvrant les régions de Portneuf et de Lotbinière.

Saint-Agapit veut augmenter son potentiel commercial

AFFAIRES. Saint-Agapit souhaite faire l’acquisition d’un terrain de plus d’un million de pieds carrés, situé dans le prolongement de l’avenue Bergeron. Pour se faire, elle doit contracter un emprunt de 1,4 M$. Avant d’aller de l’avant, la Ville doit demander l’autorisation à ses payeurs de taxes. Ainsi, les opposants à cet emprunt pourront signer un registre le 23 octobre prochain, au Complexe des...

Logement social : des besoins criants

SOCIÉTÉ. Il y a un manque important de logements sociaux sur le territoire de la MRC de Lotbinière. C’est le constat qui a été tracé par différents intervenants du milieu communautaire dans le cadre de l’activité annuelle du Groupe d’action et de réflexion sur la pauvreté (GRAP) dans Lotbinière, le 17 octobre.

On recule l'heure cette fin de semaine

SOCIÉTÉ. Le ministère de la Justice désire rappeler à la population qu'il faudra reculer montres et horloges d'une heure en fin de semaine. Ainsi, dans la nuit de samedi à dimanche, le 3 novembre à 2 h précisément, il sera en réalité une heure.

Les prochains défis pour la protection de l’eau

ENVIRONNEMENT. Une quarantaine d’intervenants des milieux municipal, agricole, forestier, industriel, économique, communautaire et gouvernemental se sont réunis le 17 octobre dernier au Complexe des Seigneuries. Ils ont travaillé à établir les nouvelles priorités qui guideront la mise à jour du plan directeur de l’eau de l'Organisme de bassin versant (OVB) de la zone du Chêne.

Beaurivage remonte au palmarès des écoles secondaires

ÉDUCATION. L’École Beaurivage de Saint-Agapit a repris sa place dans le top cinq régional du Palmarès des écoles secondaires de l’Institut Fraser, publié le 26 octobre. Quant à l’École Pamphile-Le May, elle dégringole du 5e au 12e rang régional. L’École Beaurivage est remontée au palmarès des écoles secondaires. (Crédit photo : Archives)