(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

ENVIRONNEMENT. Un groupe d’étudiants en dernière année au baccalauréat intégré en Environnements naturels et aménagés de l’Université Laval s’est penché sur l’avenir de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière et la mise en place d’un parc régional. Ils sont venus présenter les conclusions de leurs recherches le 17 décembre, à Leclercville, devant des élus et des citoyens de la région.

Les étudiants ont axé leur réflexion sur six grands défis, dont le principal est la création d’un parc régional. «Nous ferons des propositions aux autorités régionales. Entre autres, une façon de créer le parc régional, ce serait de donner un mandat à la MRC de mettre en valeur, en termes récréatifs, cette forêt», a expliqué Louis Bélanger, professeur en environnement à l’Université Laval. Ce dernier estime d’ailleurs que le projet pourrait débuter dans les prochains mois.

Pour illustrer les différentes options qui s’offraient à la MRC de Lotbinière, les étudiants ont abordé les modèles employés dans la MRC de Portneuf, pour le parc régional du Massif du Sud et celui du parc des Grandes-Coulées.

Les travaux des étudiants permettront à la MRC de Lotbinière d’avoir un portrait actuel et global de la situation. «Cela nous aidera à prendre des décisions pour l’avenir. On sent qu’il y a une volonté du milieu de reprendre en main ce beau territoire. La MRC est clairement ouverte à réunir toute l’information qui existe et à se faire aider dans la mise en valeur de ce territoire», a précisé le responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme à la MRC, Pablo Montenegro Rousseau.

S’ajoutent aux enjeux la compréhension du joyau écologique, le bilan de 50 ans de coupe et les défis de la foresterie de restauration, la sylviculture écologique de la forêt, la gestion des milieux humides ainsi que l’opinion des gens de Lotbinière.

L’une des clés de la conservation de la forêt résiderait peut-être dans le projet de loi 46, déposé par le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Benoît Charrette. Il introduit deux nouveaux statuts d’aires protégées, dont celui d’aire protégée d’utilisation durable. Ce statut pourrait très bien s’appliquer à la préservation de la forêt seigneuriale, estime Louis Bélanger. «Il permet de concilier une forme de conservation de la biodiversité, mais en permettant quand même des activités économiques comme la foresterie.»

Valeur écologique

Les étudiants se sont longuement attardés à la valeur écologique du site situé en plein cœur de la MRC de Lotbinière.

«Certains secteurs n’ont jamais été défrichés. On reste avec les caractéristiques d’une forêt naturelle avec des îlots de vieille forêt. Donc, des secteurs qui n’ont jamais été coupés depuis la colonisation. […] D’ailleurs, dans l’atlas des valeurs écologiques que le gouvernement vient de sortir, il est mentionné que la forêt seigneuriale est l’un des endroits à plus haute valeur écologique de toute la vallée du Saint-Laurent», a mentionné Louis Bélanger.

Elle est peuplée de plusieurs espèces anciennes d’arbres comme la pruche, l’épinette rouge et le bouleau jaune et différentes espèces animales que l’on retrouve presque exclusivement dans ce secteur, comme la tortue des bois.

 

 

Les plus lus

Problème de vandalisme à Saint-Agapit

SOCIÉTÉ. Graffitis vulgaires, racistes, antisémites, mobilier urbain brisé, toilettes publiques saccagées, distributrices à savon et à papier arrachées, murs défoncés, panneaux d’arrêt noircis, arbres sectionnés ou cassés… Ces actes de vandalisme, Saint-Agapit les collectionne depuis le printemps. Ces gestes qui s’accumulent sur des installations neuves ou fraîchement rénovées exaspèrent de plus e...

Val-Alain : un programme victime de son succès

SOCIÉTÉ. Au grand étonnement de la Municipalité de Val-Alain, tous les terrains qu’elle a mis en vente ainsi que ceux donnés par la Corporation de développement économique (CDE) au début du mois de mai avaient déjà trouvé preneur à la mi-juin.

Il crée un drapeau pour sa région

SOCIÉTÉ. Depuis qu’il est enfant, David Côté entretient une passion pour les drapeaux. Récemment, il a décidé de la concrétiser en créant un drapeau pour sa région natale, la MRC de Lotbinière.

Les nouvelles technologies pour briser l’isolement

SOCIÉTÉ. Qu’ils habitent en appartement ou en centre d’hébergement, les aînés peuvent souffrir d’un isolement social. L’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pourrait leur permettre d’entrer en contact avec le monde extérieur. Pourtant, le sujet a été peu étudié. C’est ce qui a alimenté la réflexion de la journaliste indépendante Eugénie Emond dans la réalisati...

Une aide non négligeable pour Aide Alimentaire Lotbinière

COMMUNAUTÉ. L’achat d’un camion réfrigéré à la fin du mois de mai permet à Aide Alimentaire Lotbinière de maximiser les denrées alimentaires qu’elle obtient de ses différents partenaires.

Les bleuets seront abondants cette année

AGRICULTURE. La saison du bleuet en corymbe a été lancée le 26 juillet dernier. Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), les récoltes du petit fruit bleu devraient être bonnes.

Vaccination contre la COVID-19 : un vaccin disponible pour les enfants de six mois à quatre ans

SANTÉ. À la suite d'un avis favorable formulé par le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé, le 21 juillet, que le vaccin Spikevax de Moderna sera offert, dès le lundi 25 juillet, aux enfants de six mois à quatre ans qui ne présentent pas de contre-indication.

Prudence près des plans d’eau

SÉCURITÉ. La 29e édition de la Semaine nationale de prévention de la noyade (SNPN) de la Société de sauvetage se déroule du 17 au 23 juillet 2022, et c’est le moment de la saison estivale que l’organisation a choisi pour rappeler au grand public l’importance d’adopter des comportements sécuritaires en milieu aquatique.

Formation en entrepreneuriat agricole lancée

SOCIÉTÉ. La Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ), L’Union des producteurs agricoles (UPA) et AGRIcarrières ont confirmé, le 21 juillet, le lancement de trois cohortes du programme Devenir un leader performant.

Bilan du mois de l’eau

SOCIÉTÉ. Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a fait le point, le 28 juillet, sur les activités qui se sont déroulées sur son territoire dans le cadre du mois de l’eau, en juin. Parmi celles qui ont été réalisées sur le territoire, on en retrouve en Beauce et dans la MRC de Lotbinière.