(Crédit photo : Archives)

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière recevra une redevance de 284 000 $ de la part du ministère de l’Environnement pour la gestion de ses matières résiduelles. C’est ce qui a été confirmé aux élus le 8 janvier dernier à l’occasion du plus récent conseil des maires.

«Comme partout au Québec, chaque fois que l’on enterre une tonne de déchet au site d’enfouissement, on doit payer une vingtaine de dollars au ministère de l’Environnement. Selon la performance à la fin de l’année, il va redistribuer les fonds cumulés aux différentes MRC de la province», a expliqué le directeur général de la MRC de Lotbinière, Stéphane Bergeron.

L’argent est versé selon différents critères, dont la performance territoriale, la population et la gestion des matières organiques. Si la MRC reçoit les argents dédiés à la performance territoriale et à la population, elle n’obtient rien pour le troisième critère.

«Nous recevons 7,96 $ par habitant alors que la moyenne pour l’ensemble du Québec se situe à 9,52 $ par habitant. Donc, c’est peut-être 40 000 $ de plus que nous aurions pu aller chercher. Il y aura un intérêt à faire des actions pour récupérer la matière organique, ça va bonifier de façon importante le 284 000 $», a ajouté M. Bergeron.

L’enveloppe qui est réservée à la gestion des matières organiques permet de reconnaître les efforts des municipalités qui ont décidé de les soustraire de la collecte régulière des déchets. Ces dernières reçoivent une somme de 2,02 $ par habitant.

Rappelons que la MRC de Lotbinière travaille actuellement à l’implantation de la collecte à trois voies notamment dans les périmètres urbains et sur les routes numérotées. Le tout devrait être opérationnel d’ici 2021.

Fiducie pour la fermeture du LET

Parallèlement, chaque année la MRC de Lotbinière doit mettre de côté une somme d’argent en prévision de l’entretien du Lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Flavien après sa fermeture.

Cette année, la MRC déposera 145 579 $ dans un compte en fiducie, ce qui est deux fois et demi plus que les années précédentes.

«On le voyait venir. Les rendements sur les placements sont à peu près nuls depuis une dizaine d’années, ce qui fait en sorte que nous avons un peu de retard sur le montant qu’on avait figuré avoir cumulé. Un rattrapage devait être fait. Cela n’aura pas d’impact sur la quote-part des déchets parce que dans le budget, on avait prévu un montant encore plus important», a précisé Stéphane Bergeron.

Cette année, la somme versée par la MRC de Lotbinière correspond à 5,46 $ la tonne alors qu’il s’élevait à plus ou moins 2,17 $ la tonne l’année dernière.

 

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

COVID-19. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un cas de plus de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La région de la Chaudière-Appalaches compte à présent 509 personnes infectées par la COVID-19, soit une de plus qu’hier. C’est ce qui ressort du plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : la situation demeure stable dans Lotbinière

SANTÉ. On peut apprendre dans le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) que la situation demeure stable dans la MRC de Lotbinière.

COVID-19: la Santé publique est prête à faire face à la deuxième vague

SANTÉ. La progression de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches est au ralenti. Depuis le début du mois de juin, on signale l'apparition de moins d’un nouveau cas par jour. Ces chiffres encourageants permettent au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) de se concentrer sur l’arrivée d’une éventuelle deuxième vague.

Lieux publics intérieurs : les rassemblements de 50 personnes ou moins de nouveau autorisés

SANTÉ. En compagnie du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique, le directeur national de santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a annoncé, le 15 juin, qu'il sera de nouveau permis de tenir un rassemblement de 50 personnes ou moins dans les lieux publics intérieurs dès lundi prochain.

COVID-19 : encore deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches, selon ce que révèle les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie au Québec.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

ÉCONOMIE. Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l'occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l'occasion de la fête du Canada.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h30

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.

COVID-19 : deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Les finissants de Pamphile-Le May se disent au revoir

SOCIÉTÉ. Le parcours scolaire des finissants de l’École secondaire Pamphile-Le May de Sainte-Croix a été souligné le 18 juin dernier. Les élèves et leurs parents se sont réunis, en soirée, dans le stationnement de l’établissement pour un gala de fin d’année hors du commun.