Le bassin versant de la rivière Aulneuse. (Crédit photo : OBV du Chêne)

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière poursuit les travaux d’élaboration du Plan régional sur les milieux humides et hydriques (PRMHH). Entre le 2 et le 18 juin derniers, une soixantaine de personnes ont participé à une série d’ateliers virtuels visant à discuter de l’état des milieux humides et hydriques à l’échelle des bassins versants.

Des intervenants des secteurs forestier, agricole, environnemental et municipal ont pris part à ces ateliers. «C’est primordial d’impliquer les gens pour avoir un plan rassembleur qui reflète la réalité de l’ensemble des secteurs», a affirmé le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté.

Ainsi, ils ont mis en lumière certains éléments encourageants pour sa réalisation. Il rencontre, entre autres, une bonne adhésion aux projets agroenvironnementaux par le secteur agricole. On note aussi une bonne qualité de l’eau dans les secteurs majoritairement boisés et la présence de tourbières de grande valeur sur le territoire. Enfin, il y a plusieurs programmes municipaux de gestion régionale de vidage des installations septiques.

À la suite de ces constats, les participants ont proposé plusieurs pistes de solution pour améliorer la qualité et la quantité d’eau ainsi que la biodiversité. Elles seront analysées et reprises pour la poursuite de la réflexion sur les prochaines étapes du PRMHH.

Par ailleurs, les citoyens seront également consultés pendant le processus. Ils seront invités à participer à un sondage sur la question en septembre.

Les ateliers, qui se sont déroulés en juin dernier, font suite au forum régional qui a rassemblé plus de 300 personnes à Sainte-Marie-de-Beauce, en février.

Rappelons que le gouvernement du Québec a confié à l’ensemble des MRC la responsabilité d’élaborer un PRMHH sur leur territoire en 2018. En Chaudière-Appalaches, les neuf MRC et la Ville de Lévis ont convenu d’une approche concertée et c’est la MRC de Lotbinière qui a été désignée pour piloter les travaux.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : début de la vaccination en Chaudière-Appalaches

Le premier vaccin contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches a été administré le 23 décembre au CHSLD Paul-Gilbert à Lévis. Une trentaine de résidents du CHSLD, où une éclosion est en cours, seront vaccinés aujourd’hui.

COVID-19 : encore près de 100 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Pour une deuxième journée consécutive, près de 100 nouveaux cas d'infection au coronavirus, soit 93, ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Cependant, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la COVID-19 n'a pas provoqué de nouveaux décès dans la région.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Les premiers sites de vaccination en Chaudière-Appalaches connus

SANTÉ. Les premiers sites de vaccination contre la COVID-19 en Chaudière-Appalaches sont maintenant connus. Ils seront situés aux CLSC-CHSLD Paul-Gilbert, à Lévis et à l’Hôpital de Saint-Georges-de-Beauce. Le ministre de la Santé, Christian Dubé a confirmé, le 17 décembre que la campagne de vaccination se poursuivra dans 21 nouveaux sites dès le 21 décembre.

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

SANTÉ. Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Services en ligne : une partie de la population laissée pour compte

SOCIÉTÉ. Depuis le mois de mars, les gouvernements, plusieurs entreprises et institutions financières ont mis en place des services en ligne afin d’éviter les contacts qui pourraient contribuer à la propagation de la COVID-19. Cependant, aussi utiles soient-ils, ils contribuent à isoler une partie plus vulnérable de la population.

COVID-19 : quatre autres résidents de la Chaudière-Appalaches succombent

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, mercredi, que quatre autres résidents de la région ont dernièrement perdu leur combat contre le coronavirus. De plus, pour une quatrième journée consécutive, près de 100 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan du CISS...

COVID-19 : 48 heures sans décès de la COVID en Chaudière-Appalaches

Les données des dernières 24 heures de la situation de la COVID-19 dans la province révèlent que 125 nouveaux cas infectés par la maladie ont été enregistrés en Chaudière-Appalaches, ce 19 décembre. Pour une deuxième journée consécutive, aucun décès relié au virus n’a été constaté dans la région.

COVID-19 : deux décès de plus et le nombre de cas augmente encore dans la région

Selon les données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches, 120 résidents du territoire ont contracté le nouveau coronavirus, ce 17 décembre. Ajoutons que deux nouveaux décès ont été enregistrés dans la région.