(Crédit photo : Courtoisie)

ENVIRONNEMENT. La municipalité de Saint-Apollinaire a aménagé les abords d’un bassin de rétention situé dans le secteur de la rue des Érables. Plus de 2 000 arbres et arbustes ont été plantés les 15, 16 et 17 septembre derniers.

Un an de travail a été nécessaire pour concrétiser ce projet qui compte 881 arbres et 1 229 arbustes. Ils ont été mis en terre par des professionnels d’Arbre-Évolution, des employés de la municipalité, des représentants de l’Organisme de bassin versant de la zone du Chêne et des bénévoles. La municipalité y aménagera aussi un sentier qui permettra aux citoyens du secteur de se promener dans un nouvel environnement.

«Nous sommes ravis d’avoir pu compléter cet important projet au cœur de notre milieu de vie. Nos investissements vont permettre de redonner accès à un site qui n’attendait que d’être mis en valeur. C’est important aussi pour nous de jouer notre rôle dans la lutte aux changements climatiques», a expliqué la directrice générale de la municipalité, Cathy Bergeron. Afin de permettre la concrétisation du projet, Saint-Apollinaire a investi 11 000 $.

Dans les prochaines années, la zone entourant le bassin de 27 000 mètres carrés sera bordée d’arbres de neuf variétés différentes, dont le tilleul d’Amérique, le saule noir, le chêne bicolore et l’érable rouge.

Compensation carbone

Le projet a été parrainé par la coopérative Arbre-Évolution de L’Islet qui a investi plus de 7 000 $ pour financer l’achat des arbres, la visite de caractérisation, la production du plan de reboisement une partie de la main-d’œuvre et des matériaux sylvicoles.

Cet argent provient du Programme Reboisement social qui permet aux citoyens et aux entreprises d’acheter une compensation carbone. «À travers ce programme, nous procédons à la compensation carbone au nom d’entreprises et de citoyens. Au retour d’un voyage par exemple, les gens se rendent sur notre site (www.calculcarbone.org), calcul leur pollution et achètent des arbres que l’on va planter là où ça compte, comme à Saint-Apollinaire », a souligné le coordonnateur de la coopérative, Simon Côté.

En tout, 591 arbres sur les 881 financés proviennent du site Internet de la coopérative. Ce projet de plantation a aussi permis au Mouvement Desjardins, à Femessor et au Conseil de bassin versant de la rivière du Lièvre de planter 290 arbres et compenser 60,32 tonnes de Co2.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

COVID-19 : hausse importante des nouveaux cas dans la région

Selon le bilan des données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19, 178 nouveaux cas infectés au coronavirus ont été décelés en Chaudière-Appalaches et 4 nouveaux décès reliés à la maladie ont malheureusement été enregistrés, ce 5 janvier.

COVID-19 : 8 autres résidents de la région emportés par la maladie

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19, huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont succombé des suites d'une infection au nouveau coronavirus au cours des trois derniers jours.

COVID-19 : 134 nouveaux cas découverts et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, 134 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la maladie a dernièrement emporté une autre personne demeurant dans la région.

COVID-19 : 127 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus bilan portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec publié par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) le 4 janvier, 127 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris le 3 janvier qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un autre décès provoqué par la maladie a été enregistré dans la région.

COVID-19 : la nouvelle variante détectée au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 109 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre. Une première personne au Québec a été infectée par la nouvelle souche de la COVID-19,

Poussières noires : Saint-Flavien veut la création d’un comité intersectoriel

POLITIQUE. La municipalité de Saint-Flavien veut faire la lumière sur les épisodes de poussières noires survenues dans les derniers mois sur son territoire et à Laurier-Station. Elle a fait savoir, le 11 janvier, qu’elle souhaitait la création d’un comité intersectoriel qui réunirait les différents intervenants impliqués.

Une autre journée sous la barre des 130 cas

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) portant sur l'évolution de la pandémie, 122 nouveaux cas ont été recensés dans les 24 dernières heures.

COVID-19 : deux nouveaux décès en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Deux autres résidents de la région ont succombé des suites d'une infection au coronavirus, selon le plus récent bilan régional portant sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 101 nouveaux cas et 2 décès en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 101 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre.