(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Le 10 mai prochain, 90 élèves de la 5e année à la 5e secondaire et membres du personnel de l’École Beaurivage de Saint-Agapit passeront sous le rasoir et les ciseaux du Défi Têtes rasées. Leur objectif est ambitieux, mais ils sont en bonne voie de le réaliser. La journée du Défi, ils souhaitent remettre un chèque de 40 000 $ à Leucan.

À la suggestion de deux de leurs enseignantes, Maude Bilodeau et Marie-Claude Tremblay, les élèves de quatrième secondaire de Langue et culture internationale (LCI) ont décidé de relever le défi.

Léane Perrier et Alicia Rancourt sont du nombre. Les jeunes filles se disent fières de constater que l’école s’est mobilisée autour d’un projet commun. «Je pense qu’avec la situation actuelle, il n’y a pas beaucoup de projets dans l’école et les élèves prennent vraiment ça à cœur», croit Léane Perrier.

«Avec la COVID, on sait que ce n’est pas facile financièrement pour tout le monde, mais il ne faut pas oublier ceux qui ont le cancer. La maladie ne s’est pas effacée. C’est bien de s’impliquer pour eux, ça leur fait du bien», a rappelé Alicia Rancourt.

«Cette année, nous avons un élève qui a reçu un diagnostic. C’est sûr que ça en a touché beaucoup. Aussi, tout le monde connaît quelqu’un qui a ou a eu un cancer. Au lieu de se centrer sur ce qu’ils peuvent faire comme activité, les élèves se sont dits si nous ne pouvons rien faire pour nous, faisons quelque chose pour les autres», a indiqué Mme Bilodeau, qui est au nombre des enseignants qui ont "mis leur tête à prix".

Léane fera le défi coupe-couette où elle fera couper 20 cm de ses cheveux qui serviront plus tard à la fabrication de perruques. Alicia, elle, est encore en réflexion. Les deux sont cependant d’accord, elles partageront un sentiment de fierté d’avoir posé un geste pour les enfants atteints de cancer et d’en garder une trace sur soi.

Grande mobilisation

L’objectif initial de 15 000 $ que les élèves de LCI avaient fixé a été atteint en quelques semaines, si bien que Leucan leur a donné un nouvel objectif de 25 000 $ avant de le faire passer à 40 000 $. Si l’école réussit, ce sera l’un des plus importants montants d’argent recueilli par une école secondaire au Québec.

«Ce ne serait pas unique, mais c’est assez rare. Ils sont en bonne voie de l’atteindre. Ce n’est pas rien. Habituellement, lorsque l’on parle d’une collecte de dons, c’est en moyenne 1 000 $ par participant qui sont amassés. Ça voudrait dire, si la tendance se maintient, qu’avec le nombre de jeunes, ils pourraient dépasser les 40 000 $», a souligné la directrice provinciale du développement philanthropique chez Leucan, Nathalie Matte.

En date du 7 avril, le groupe a déjà recueilli près de 25 700 $ en dons de leurs proches ou par des activités de financement tenues à l’école. De plus, les élèves souhaitent faire rayonner leur projet à l’extérieur des murs de l’établissement en allant chercher le soutien d'entreprises du secteur.

«C’est vraiment impressionnant de voir autant de jeunes se mobiliser dans un même endroit, dans une même institution. Ça me touche beaucoup. C’est exceptionnel, surtout que ce n’est pas une école qui se trouve dans un grand milieu urbain», s'est réjoui Nathalie Matte.

Cette dernière ajoute qu’une mobilisation dans les écoles est un «geste fort» que posent les jeunes afin de signifier aux enfants atteints du cancer qu’ils côtoient qu’ils ne sont pas seuls dans la maladie.

Pour encourager les jeunes de Beaurivage: https://bit.ly/3a7Lod1

* Au moment où les photos ont été prises, la MRC de Lotbinière ainsi que la Chaudière-Appalaches se trouvaient en zone orange.

 

 

Les plus lus

La maison du quai deviendra musée

PATRIMOINE. Depuis le début du 20e siècle, la petite maison du quai de Lotbinière a été au cœur de la vie de la municipalité et, avec les années, a été déplacée à plusieurs reprises. En 2020, après avoir passé plus de 50 ans au 21, chemin de la Vieille-Église, elle était menacée de démolition. Ses nouveaux propriétaires l’ont cédée à la Corporation d’aide au développement économique et familial (C...

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

SANTÉ. Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

COVID-19 : encore des données encourageantes, mais deux décès supplémentaires enregistrés dans la région

SANTÉ. Dans son plus récent bilan sur la situation, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que seulement 50 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. Toutefois, l'organisation a également indiqué que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contr...

Lotbinière passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Site de vaccination temporaire à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé l’ouverture d’un centre temporaire de vaccination contre la COVID-19 au 83, rue Boucher, à Saint-Apollinaire les 28, 29 et 30 mai.

COVID-19 : trois décès supplémentaires dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 demeure stable dans la région. Au cours des 24 dernières heures, 64 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le CISSS-CA a annoncé vendredi que t...

COVID-19 : situation stable dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

La communauté au service du patrimoine

PATRIMOINE. Plusieurs citoyens de la municipalité de Lotbinière ont participé bénévolement au projet de conservation et de restauration du Calvaire Saint-Eustache. Après deux ans, le corpus et sa croix ont retrouvé leur place, le 7 mai dernier, au petit parc du 571 rang Saint-Eustache.

COVID-19 : plusieurs baisses enregistrées dans la région

SANTÉ. Avec une diminution du nombre de nouveaux cas découverts (56 enregistrés au cours des 24 dernières heures) et du nombre de personnes hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19 , le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) contenait dimanche plusieurs bonnes nouvelles.

COVID-19 : baisse des nouveaux cas, mais hausse des hospitalisations et 3 autres décès dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement 45 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 a encore augmenté et trois autres personnes demeurant dans la Chaudière-Appalac...