Crédit photo : Archives

SANTÉ. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a confirmé samedi qu'un troisième cas de thrombose avec thrombocytopénie (TIPIV) est survenu après l'administration d'un vaccin à vecteur viral contre la COVID-19, soit le vaccin d'AstraZeneca (Covishield).

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Notons que la personne qui a été frappée par cette thrombose a été prise en charge par le réseau de la santé. Elle est actuellement hospitalisée, mais son état est stable malgré la présence de symptômes. D'ailleurs, les autorités ne craignent pas pour sa vie.

Les cas de thrombose sont considérés comme une rare complication possible du vaccin AstraZeneca. Environ 1 personne sur 100 000 qui a reçu ce vaccin subit une thrombose. En date du 30 avril, ce sont plus de 500 000 doses de la version Covidshield de ce vaccin qui ont été administrées au Québec. Le MSSS a donc tenu à souligner que le taux de TIPIV serait même inférieur à la probabilité calculée à la suite des études menées sur le vaccin d'AstraZeneca.

Du même souffle, le MSSS a rappelé que pour une personne âgée de 45 ans et plus, les risques de développer une TIPIV sont inférieurs aux risques que présentent les complications des suites de la COVID-19. Selon certaines études, une thrombose peut survenir dans 20 à 30 % des cas présentant une forme grave de cette maladie.

Ainsi, Québec ne remet aucunement en question l'utilisation de ce vaccin dans ce groupe d'âge. Le MSSS soutient que le réseau de la santé «est mobilisé afin de prendre en charge rapidement toute personne présentant des symptômes qui s'apparentent à une TIPIV à la suite de l'administration d'un vaccin».

Concrètement, des protocoles ont été mis en place au cours des dernières semaines au Québec et de la formation a été donnée aux équipes concernées afin de détecter et traiter ce type de complications.

«Malgré la confirmation d'un troisième cas de TIPIV au Québec, la vaccination demeure le meilleur moyen de protection contre la COVID-19 et ses complications. Ainsi, il faut se rappeler que les bénéfices de la vaccination sont plus grands que les risques de complications des suites de la COVID-19. La vaccination se poursuit auprès de la population générale. J'invite donc les personnes qui font partie des groupes ciblés à prendre rendez-vous dès que possible», a conclu Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique.

 

Les plus lus

La maison du quai deviendra musée

PATRIMOINE. Depuis le début du 20e siècle, la petite maison du quai de Lotbinière a été au cœur de la vie de la municipalité et, avec les années, a été déplacée à plusieurs reprises. En 2020, après avoir passé plus de 50 ans au 21, chemin de la Vieille-Église, elle était menacée de démolition. Ses nouveaux propriétaires l’ont cédée à la Corporation d’aide au développement économique et familial (C...

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

SANTÉ. Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

COVID-19 : encore des données encourageantes, mais deux décès supplémentaires enregistrés dans la région

SANTÉ. Dans son plus récent bilan sur la situation, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que seulement 50 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. Toutefois, l'organisation a également indiqué que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contr...

Lotbinière passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Site de vaccination temporaire à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé l’ouverture d’un centre temporaire de vaccination contre la COVID-19 au 83, rue Boucher, à Saint-Apollinaire les 28, 29 et 30 mai.

COVID-19 : trois décès supplémentaires dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 demeure stable dans la région. Au cours des 24 dernières heures, 64 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le CISSS-CA a annoncé vendredi que t...

COVID-19 : situation stable dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

La communauté au service du patrimoine

PATRIMOINE. Plusieurs citoyens de la municipalité de Lotbinière ont participé bénévolement au projet de conservation et de restauration du Calvaire Saint-Eustache. Après deux ans, le corpus et sa croix ont retrouvé leur place, le 7 mai dernier, au petit parc du 571 rang Saint-Eustache.

COVID-19 : plusieurs baisses enregistrées dans la région

SANTÉ. Avec une diminution du nombre de nouveaux cas découverts (56 enregistrés au cours des 24 dernières heures) et du nombre de personnes hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19 , le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) contenait dimanche plusieurs bonnes nouvelles.

COVID-19 : baisse des nouveaux cas, mais hausse des hospitalisations et 3 autres décès dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement 45 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 a encore augmenté et trois autres personnes demeurant dans la Chaudière-Appalac...