Le comédien Stéphane Breton est l’un des cinq ambassadeurs des arrêts gourmands. (Crédit photo : Courtoisie)

TOURISME. La Table agroalimentaire de Chaudière-Appalaches (TACA) a lancé, le 16 juin, la nouvelle mouture des Arrêts gourmands de la Chaudière-Appalaches. En tout, 125 entreprises agroalimentaires de toute la Chaudière-Appalaches proposeront aux visiteurs de faire des découvertes alimentaires pendant tout l’été.

«C’est un projet qui existait auparavant et qui a été remis au goût du jour. C’est un projet structurant qui fait découvrir le savoir-faire des gens, les produits et les projets novateurs et extraordinaires que l’on retrouve un peu partout dans la région. Ce sont aussi des individus. Derrière chacun des produits qu’on achète, il y a des producteurs qui y ont investi beaucoup de temps», a souligné le directeur général de la TACA, Bruno Couture.

Ainsi, dans la MRC de Lotbinière, on compte 17 entreprises accréditées Arrêts gourmands, dont le Canard goulu, la Fromagerie Bergeron, le restaurant la Bouche-Bée et le vignoble la Charloise.

À Lévis, elles sont actuellement 10 à avoir choisi de faire partie de l’aventure. Parmi celles-ci, on retrouve Chocolats Favoris, l’Érablière du Cap, le vignoble Clos Lambert et les Bleuets du Vire-Crêpe.

Offensive sur plusieurs axes

Afin de dynamiser les arrêts gourmands, la TACA a fait appel à cinq ambassadeurs qui sillonneront la région pendant tout l’été : le comédien Stéphane Breton, le planchiste Éliot Grondin, le chef Jérémie Jean Baptiste, l’influenceur Samuel Larochelle et la blogueuse Isabelle Henry.

L’achat local, la région et les producteurs tiennent à cœur au comédien originaire de Lévis, Stéphane Breton. Ce dernier parcourra les routes de la Chaudière-Appalaches à moto afin d’aller à la rencontre des producteurs

«À moto c’est le fun les arrêts gourmands et je veux mettre l’accent là-dessus. On s’arrête souvent. La plupart du temps, les motocyclistes le font pour les paysages, mais aussi pour rencontrer des gens. […] C’est un beau mariage la moto et les arrêts gourmands.»

Pour sa part, le chef Jérémie Jean-Baptiste a été impressionné par la diversité des produits que l’on retrouve dans la région. Il explique qu’il offrira un périple virtuel gourmand, drôle, ludique et inspirant notamment avec des recettes préparées avec des produits locaux.

«Pour moi, c’est tout à fait normal de cuisiner des choses qui ont été prises dans la terre quelques heures avant. Avec mes casquettes de papa et de chef de cuisine, je vais pouvoir proposer des repas équilibrés qui passent par des produits de qualité et faire la promotion des actions locales, ce qui fait partie de mes activités professionnelles.»

La TACA souhaite également travailler sur quatre grands axes : les tables gourmandes, les entreprises, les découvertes et la visibilité.

«Les MRC et la Ville de Lévis sont très fières de collaborer. Il y a un potentiel exceptionnel au plan économique avec des producteurs, des produits diversifiés variés de qualité, des producteurs solides, le tout dans un décor qui est enchanteur. On est bien situé pour pouvoir développer notre plein potentiel», a soutenu le directeur général de la MRC de L’Islet et représentant des directeurs généraux de la Chaudière-Appalaches et de Lévis à la TACA, Patrick Hamelin.

Afin de mettre sur pied cette nouvelle mouture des arrêts gourmands, la TACA et ses partenaires ont profité de différentes aides financières gouvernementales, dont une 50 000 $ provenant du Programme Proximité mis en œuvre dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture et une de 128 564 $ provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un projet qui ne fait pas l’unanimité

SÉCURITÉ. La construction d’un trottoir à Saint-Flavien repose maintenant entre les mains de la population. Lors d’une rencontre d’information qui s’est tenue le 21 juin, le conseil municipal a présenté le projet à la population et expliqué ce qui l’a mené à l’adoption d’un règlement d’emprunt de près de 1,2 M$.

Site de vaccination temporaire à Saint-Agapit et VacciBus à Joly

SANTÉ. Le Centre de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé, le 6 juillet, la tenue de plusieurs cliniques de vaccination temporaire en Chaudière-Appalaches. L’une d’elles sera installée à Saint-Agapit, au Complexe des Seigneuries les 7 et 9 juillet.

Trois nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement trois résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-1...

COVID-19 : assouplissement des mesures en zone verte

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), deux résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Aussi, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce de nouveaux assouplissem...

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

SANTÉ. Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

COVID-19 : deux nouveaux cas découverts dans la région

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement deux citoyens de la région ont appris au cours des 48 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : une clinique de vaccination temporaire à Saint-Agapit

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) va implanter une clinique de vaccination temporaire contre la COVID-19 cette semaine au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

COVID-19 : les jours se suivent et se ressemblent en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dressé mardi un bilan sur l'évolution de la pandémie quasiment identique à celui de lundi. Parmi les faits saillants de ce rapport, seulement deux nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts au cours des 24 dernières heures dans toute la région.

Jeune entrepreneur inspiré par la nature

ENVIRONNEMENT. À 14 ans, Hugo Le Grand d’Issoudun a déjà un souci environnemental très développé. Il a profité des périodes de confinement des derniers mois pour se lancer en affaires. Il conçoit, fabrique et vend des cabanes à insectes dans le but d’attirer, entre autres, des insectes pollinisateurs dans les jardins.