(Crédit photo: Courtoisie)

ÉDUCATION. Le mouvement des Aidants scolaire a fait l’annonce le 21 septembre du démarrage de son projet Cœur-à-Cœur. Le projet consiste à faciliter la transition vers la maternelle en jumelant un bénévole à un enfant ou un groupe d’enfants de la petite enfance qu’il suivra jusqu’à la maternelle.

Par Josyanne Prescott – Collaboration spéciale

«Depuis 2007, le mouvement des Aidants scolaires favorise l’intégration de bénévoles dans les écoles afin de donner un coup de pouce aux enseignants et au personnel du milieu, a expliqué la fondatrice et enseignante retraitée, Lise Allard. En 2020, nous avons décidé d’élargir cette offre au milieu de la petite enfance.»

Cette année, trois CPE et trois écoles du Centre de services scolaire des Navigateurs ont participé au démarrage du projet.  Les Aidants scolaires ont pu vivre la transition avec les enfants lors de la rentrée scolaire au début du mois de septembre. L’organisme envisage d’élargir le projet à l’échelle de la province pour les futures rentrées scolaires.

«C’est une occasion pour que tous les gens du milieu de l’enfant se rencontrent. Parent, éducateur, enseignant, enfant et direction qui se rencontrent pour travailler ensemble, ensemble pour la réussite de l’élève», a ajouté Lise Allard.

Cerfs-Volants

Le projet des Cerfs-Volants de la petite enfance est l’étape préalable au Cœur-à-cœur. Il s’occupe de faciliter l’entrée des bénévoles dans le milieu de la petite enfance en assurant la formation de ceux-ci. Le projet a été créé en collaboration avec le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ).

«Ce projet vise à faciliter l’accueil et la coordination des bénévoles dans les milieux éducatifs sur la base de pratiques efficaces, responsables et sécuritaires ainsi qu’à soutenir l’implication de ces derniers en développant chez eux un fort sentiment d’appartenance. La production d’outils, le développement de parcours d’accompagnement en ligne et l’aménagement d’une plate-forme numérique conviviale et accessible permettront d’atteindre ces visées», a expliqué Julie Goulet-Kennedy, du CTREQ.

Les impressions

En ce qui concerne les enseignants, certains d’entre eux souhaitent garder les bénévoles afin d’avoir de l’aide lors de certaines activités. Selon la fondatrice de l’organisme, ça permet d’apporter une certaine quiétude et d’offrir une présence pour les enfants plus actifs.

«L’enseignante était très contente de l’aide qu’elle a reçue du bénévole. J’ai même reçu une étoile dans mon cahier», se réjouit l’enseignante retraitée.

Quant aux bénévoles, «ils ont apprécié de rencontrer la direction du CPE. Ils ont senti que leur présence favorisait un équilibre dans le milieu de l’éducation. Le troisième âge, il n’y en a pas dans les écoles. Les bénévoles sont impressionnées par les enseignantes et les éducatrices qui savent écouter les besoins des enfants», a souligné Mme Allard.

De plus, les Aidants scolaires ont été lauréats 2021 de la Semaine québécoise intergénérationnelle dans la catégorie transmission et ont reçu une bourse de 1 000 $ de la Fondation Luc Maurice.

Pour plus d’information sur le projet Cœur-à-Cœur ou sur les Aidants scolaires, consultez le www.aidantsscolaires.com.

 

 

Les plus lus

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Meilleure reconnaissance demandée

SOCIÉTÉ. Les syndiqués du CPE l’Envol manifestaient en grand nombre ce matin à Sainte-Croix. Ils s’étaient rassemblés devant l’église le 4 novembre, dans le cadre de leur troisième journée de grève consécutive, pour dénoncer la lenteur dans les négociations avec le gouvernement.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

L’UPA de Chaudière-Appalaches fait le point sur la dernière année

AGRICULTURE. Près de 200 personnes ont participé à l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches, le 27 octobre dernier. L’assemblée, qui se tenait en simultané au Centre Caztel, de Sainte-Marie, et en mode virtuel a été l’occasion pour le président local, James Allen, de faire un retour sur les événements qui ont marqué la der...

La COVID-19 emporte un autre résident de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi, dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie dans la région, le décès d'un résident de la Chaudière-Appalaches en raison de la COVID-19.

Québec annonce de nouveaux allégements aux mesures sanitaires

SANTÉ. En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et le directeur général de la gestion exécutive et opérationnelle de la pandémie, Daniel Paré, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a annoncé de nouveaux allégements aux mesures sanitaires, le 2 novembre. Ces mesures entreront en vigueur le 15 novembre prochain.

COVID-19 : nouvelle hausse des cas actifs en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis le début de la semaine, le nombre de cas actifs de COVID-19 continue d'être en augmentation, selon ce que rapporte le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan publié jeudi.

Nouvelle augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, une nouvelle augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 dans la région a été enregistrée au cours des 24 dernières heures par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).