(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Le Carrefour emploi Lotbinière a procédé, le 18 octobre, au lancement des activités de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles. L’événement qui a eu lieu dans le hall d’entrée du Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire a aussi été l’occasion de donner le coup d’envoi de l’exposition Lotbinière, terre d’accueil.

«L’objectif c’est de mettre en valeur la contribution importante des Québécois de toute origine à la prospérité du Québec. Elle vise également à encourager le dialogue, le rapprochement interculturel et faire valoir le rapport positif de l’immigration et de la diversité», a résumé la présidente du conseil d’administration du Carrefour emploi Lotbinière, Jolyane Houle.

Plusieurs des intervenants qui ont pris la parole pendant la soirée ont aussi tenu à exprimer le courage dont ont fait preuve les immigrants qui ont décidé de quitter leur pays pour venir s’établir au Québec et dans la MRC de Lotbinière. «Ils auraient pu aller n’importe où dans le monde, mais ils nous ont choisis. C’est à nous de bien les recevoir, de les aider et de les accompagner dans leur cheminement», a souligné le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde.

Exposition

Le CEL souhaitait souligner l’apport de ces personnes à la région. C’est finalement par le biais d’une exposition où l’on présente une vingtaine d’immigrants qui ont choisi de s’établir dans la MRC de Lotbinière.

«Avec la pandémie, on voulait trouver une façon de mettre de l’avant l’apport de l’immigration dans Lotbinière […] Nous pourrons voir les gens et ce qu’ils ont vécu. C’est normal qu’ils aient eu des défis à leur arrivée dans Lotbinière, mais nous allons aussi voir ce qui les a aidés à s’intégrer et pourquoi ils ont choisi Lotbinière», a indiqué la conceptrice de l’exposition, Marie-Josée Cayer.

Wirdlina Joseph est originaire d’Haïti, mais habite maintenant Saint-Agapit depuis plusieurs années. Cette dernière a souligné le courage dont ont fait preuve ceux qui ont choisi de s’établir dans un autre pays. Elle a aussi pris le temps de mentionner que ce processus ne serait pas possible sans l’accueil d’une communauté.

«Vous savez pourquoi on a réussi ou que nous soyons sur la voie de l’être, c’est non seulement par nos propres efforts, mais aussi grâce à vous. Vous êtes là pour guider, écouter, accompagner et aider. Ce qui rend ce monde beau, c’est l’amour entre tous, l’entraide, les liens qui nous unissent nous les humains, peu importe la race, la couleur ou l’origine.»

Quant à l’exposition itinérante, elle parcourra l’ensemble des municipalités de la MRC de Lotbinière. Chaque municipalité pourra la présenter pendant un mois. Après les 18 mois, les portraits seront remis aux municipalités d’accueil de ces nouveaux citoyens.

 

 

Les plus lus

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Meilleure reconnaissance demandée

SOCIÉTÉ. Les syndiqués du CPE l’Envol manifestaient en grand nombre ce matin à Sainte-Croix. Ils s’étaient rassemblés devant l’église le 4 novembre, dans le cadre de leur troisième journée de grève consécutive, pour dénoncer la lenteur dans les négociations avec le gouvernement.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

L’UPA de Chaudière-Appalaches fait le point sur la dernière année

AGRICULTURE. Près de 200 personnes ont participé à l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches, le 27 octobre dernier. L’assemblée, qui se tenait en simultané au Centre Caztel, de Sainte-Marie, et en mode virtuel a été l’occasion pour le président local, James Allen, de faire un retour sur les événements qui ont marqué la der...

La COVID-19 emporte un autre résident de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi, dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie dans la région, le décès d'un résident de la Chaudière-Appalaches en raison de la COVID-19.

Québec annonce de nouveaux allégements aux mesures sanitaires

SANTÉ. En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et le directeur général de la gestion exécutive et opérationnelle de la pandémie, Daniel Paré, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a annoncé de nouveaux allégements aux mesures sanitaires, le 2 novembre. Ces mesures entreront en vigueur le 15 novembre prochain.

COVID-19 : nouvelle hausse des cas actifs en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis le début de la semaine, le nombre de cas actifs de COVID-19 continue d'être en augmentation, selon ce que rapporte le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan publié jeudi.

Nouvelle augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, une nouvelle augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 dans la région a été enregistrée au cours des 24 dernières heures par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).