Photo: Courtoisie

SOCIÉTÉ. Depuis qu’il est enfant, David Côté entretient une passion pour les drapeaux. Récemment, il a décidé de la concrétiser en créant un drapeau pour sa région natale, la MRC de Lotbinière.

Enfant, le jeune homme de 17 ans a vite développé une fascination pour les dessins, les motifs et les couleurs que l’on retrouvait sur les étendards des différents états du monde.

«J’avais trois ou quatre ans, ce n’est pas le genre d'intérêt d’un jeune de cet âge, lance-t-il. Quand mes parents m’ont expliqué ce que les drapeaux du Québec et du Canada signifiaient, je me suis dit que ceux des autres pays auraient peut-être aussi d’autres symboliques alors j’ai fait mes recherches», a-t-il exprimé.

Avec le temps, il s’est dit que ce serait intéressant de partager sa passion avec les autres.

«C’est quelque chose qui me rappelle mon enfance, j’ai envie de clore ce chapitre et de passer à autre chose. Mais je voulais faire un drapeau pour terminer ça [en beauté]. Je souhaitais le faire pour ma région, parce que je l’aime. […] J’avais déjà fait d’autres bannières pour le plaisir. Je me suis dit qu’il était temps que j’en fasse un qui a un sens», a-t-il ajouté.

Signification

Pour David Côté, il était important de ne pas faire un drapeau pour le plaisir d'en faire un. Dans la simplicité, chaque élément qui s’y trouve ainsi que chaque couleur a une ou plusieurs symboliques.

Ainsi, la grande bande blanche qui le traverse représente le Fleuve Saint-Laurent qui passe de Leclercville vers Saint-Antoine-de-Tilly. Le choix de couleurs et des lignes : jaune, bleu et vert représentent autant l’agriculture, les forêts, les rangs et l’eau que l’histoire de la région qui regroupe des descendants de plusieurs nations, dont la France et l’Irlande.

Une fleur de lys qui évoque le Québec s’y trouve dans le coin gauche. «On ne peut pas dire que c’est le drapeau d’une région québécoise en ne mettant pas une fleur de lys. Ça nous représente, ça représente la langue que l’on parle et défend.»

Proposition

Le jeune homme a commencé la création du drapeau alors qu’il était sur les bancs d’école, à Pamphile-Le May. Un six à sept mois de travail a été nécessaire pour l’achever. La prochaine étape était de le présenter à la MRC afin que le conseil des maires puisse en prendre connaissance.

Son projet a été déposé à la MRC. Il a été présenté à l’exécutif comme l’initiative d’un jeune de la région. Si l’organisation salue son initiative et l’encourage à poursuivre, on lui a aussi expliqué que l’adoption d’un drapeau ne faisait pas partie des plans à court terme.

Rappelons que la MRC de Lotbinière a un nouveau logo depuis quelques années et qu’une nouvelle identité territoriale sera dévoilée au début de 2023.

 

Les plus lus

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

La Randonnée Lotbinière à vélo de retour

CYCLISME. Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie de COVID-19, la Randonnée Lotbinière à vélo sera de retour le 18 septembre prochain.

Sainte-Agathe célèbrera de nouveau l’automne

FESTIVAL. La municipalité de Sainte-Agathe-de-Lotbinière vibrera au rythme des festivités du Festival d’automne. Du 22 au 25 septembre, les activités de la 42e édition animeront les rues de l’endroit.

Saint-Patrice joint les Incroyables comestibles

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage a joint le mouvement des Incroyables comestibles. Elle a inauguré récemment, au Centre d’hébergement pour personnes âgées, de nouvelles installations, soit un bac de jardin surélevé ainsi que deux arbres fruitiers.

Succès pour le bioblitz

ENVIRONNEMENT. Le 3 septembre dernier, près de 150 personnes se sont rendues dans la Forêt de la Seigneurie de Lotbinière pour participer au bioblitz organisé par l’Organisme de bassins versants de la zone du Chêne (OBV du Chêne). Ces derniers ont pu en apprendre plus sur les champignons.

Un succès pour le marché public de Saint-Patrice

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Patrice-de-Beaurivage a fait le point sur le dernier été et la première année d’activités de son marché public. Chaque dimanche, les producteurs se réunissaient dans le stationnement de l’église. Selon les responsables, le succès a été au rendez-vous pendant l’été.

Un budget citoyen à Lotbinière

SOCIÉTÉ. La Municipalité de Lotbinière a réservé une somme de 25 000 $ qu’elle dédie à son projet de budget participatif citoyen. Ces fonds permettront à la population de concrétiser un projet sur lequel, elle se sera prononcée.

Une campagne pour l’École des Quatre-Vents

ÉDUCATION. Lowe's Canada tiendra pour une cinquième année sa campagne des Héros Lowe's Canada, jusqu’au 30 septembre. Les quincailleries RONA Placide Martineau de Saint-Apollinaire prendront part à l’initiative.

Un succès pour les fêtes du 150e de Saint-Narcisse-de-Beaurivage

SOCIÉTÉ. Les célébrations du 150e anniversaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage se sont clôturées le 24 septembre dernier. Le comité organisateur trace un bilan positif de l’année de festivités qui viennent de se terminer.