dimanche 16 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Sports

Filons hockey féminin

Saison marquée par le progrès

Les + lus

Livia Bouchard, capitaine des Filons et Romain Guibet, entraîneur. Photo : Mélanie Labrecque

26 avr. 2024 01:50

Malgré une saison en dent de scie, les joueuses des Filons du Centre d’études collégiales de Lotbinière ont terminé leur parcours 2023-2024 avec une médaille de bronze au cou. Une victoire convaincante de 5 - 0 contre les Pionnières de Rimouski le 16 mars dernier est le résultat des efforts et de la progression qu’elles ont fournis pendant toute la saison.

«Elles ont terminé troisièmes. Ce n’est jamais arrivé. […] Cette médaille de bronze avec leur performance et la manière [dont elles ont joué] a une autre saveur. Ce n’est pas un coup de chance. C’est ce qui confirme tout le travail qu’elles ont fait pendant l’année», a analysé l’entraîneur de la formation de hockey féminin, Romain Guibet.

«C’est gratifiant, ça nous montre que nos efforts ont été récompensés et qu’il faut continuer notre travail l’an prochain. On a autant de chances que les autres équipes», a lancé la capitaine, Livia Bouffard.

La fiche de 8 victoires et 16 défaites en saison régulière n’est certainement pas le reflet du travail qui a été fourni par les joueuses. «Cette année, on a vu une très grande évolution. Ça ne se voit peut-être pas sur la fiche, mais en tant qu’équipe, l’ambiance entre les filles ainsi que la chimie sur la glace qu’on a réussi à créer ont fait une différence», a soutenu Mme Bouffard.

Ce que confirme Romain Guibet. «Quand on regarde la performance, il y a eu une belle évolution pendant l’année, autant individuelle que collective.» L’entraîneur devra maintenant aider ses filles à devenir plus agiles devant le filet. Il rappelle que les tirs au but n’ont pas manqué en saison régulière, mais qu’ils n’ont pas atteint la cible aussi souvent que souhaité.

Reconstruire sur de nouvelles bases

À son arrivée, Romain Guibet avait déjà plusieurs défis devant lui. L’équipe avait terminé dernière du classement général la saison précédente. Elle avait encaissé une série de défaites en début de saison, vu son entraîneur-chef être remercié. À la fin de l’année, plusieurs hockeyeuses terminaient aussi leur stage collégial.

«Je n’ai aucun jugement à avoir sur l’année dernière, je n’étais pas là, a-t-il rappelé. […] Je suis arrivé avec une mentalité européenne, un peu différente, avec des exigences différentes. Je viens du haut niveau, c’est sûr que j’en demande plus. Il a fallu qu’on trouve chacun nos marques, autant elles que moi.»

Une nouvelle saison en préparation

Quelques jours après avoir ramené la médaille de bronze à la maison, les joueuses se mettaient à l’entraînement en prévision de la prochaine saison. Deux équipes joindront la division 2. Une équipe de division 1 descendra alors qu’une nouvelle équipe sera créée dans le secteur de Gatineau. Le nombre d’équipes passera de quatre à six et le nombre de rencontres de 24 à 30.

«Ce sera un bon changement que d’affronter des équipes extérieures. Ce sera un gros défi, on ne sait pas à quoi s’attendre, mais c’est aussi une bonne source de motivation», a soutenu Livia Bouchard.

Le défi sera plus grand pour les joueuses, estime Romain Guibet, mais il demeure optimiste. «On a mis de bonnes bases cette saison. Notre équipe est jeune et on a fait un recrutement pour compléter. Les joueuses qui arrivent ont envie de jouer et seront un plus pour l’équipe. L’objectif est de poursuivre cette progression. […] Nous prendrons un match à la foi, je veux que personne ne pense que les Filons ce sera facile. À chaque match, si elles veulent nous battre, il faudra qu’elles se remontent les manches et qu’elles travaillent plus que nous.»

 

 

 

 

Les + lus