mardi 23 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Cas de rougeole

Appel à la vigilance afin de limiter la propagation

Les + lus

Photo : CDC - Wikipédia

01 mars 2024 06:54

Comme plusieurs pays connaissent actuellement une hausse du nombre de cas de rougeole, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a lancé un appel à la vigilance face à cette maladie, le 29 février.

Le MSSS a expliqué qu'en raison des déplacements internationaux fréquents et du fait que la population n'est pas protégée au seuil du 95 % nécessaire pour garantir l'immunité collective contre la rougeole, «davantage de voyageurs sont à risque d'importer la maladie au Québec».

«Cela augmente les risques d'une transmission locale. Quelques cas de rougeole ont d'ailleurs été confirmés au cours des dernières semaines au Québec et ils n'étaient pas tous liés à un retour de voyage», a souligné le ministère.

Le MSSS conseille donc à la population de rester à l'affût de l'apparition des symptômes, surtout pour les personnes qui ne sont pas vaccinées contre la rougeole. Les principaux symptômes de la maladie sont une fièvre importante, une toux, un écoulement nasal, des yeux rouges et un malaise généralisé, suivis de rougeurs au visage puis sur le corps.

Du même souffle, les autorités sanitaires ont rappelé que la vaccination demeure le meilleur moyen de se protéger contre la rougeole. Selon le calendrier de vaccination du Québec, les enfants reçoivent le vaccin contre cette maladie à 12 mois et à 18 mois.

Si elles sont exposées au virus, certaines personnes, soit les bébés âgés de moins d'un an, les personnes dont le système immunitaire est affaibli ainsi que les personnes enceintes qui ne sont pas adéquatement vaccinées contre la rougeole, sont considérées comme plus à risque de complications et devraient être vues rapidement pour qu'on évalue si un traitement préventif, soit une injection d'anticorps, doit leur être proposé.

Rappelons que la rougeole est une maladie grave et très contagieuse. Elle est causée par un virus qui voyage dans l'air par les gouttelettes venant du nez et de la gorge des personnes infectées. Il peut s'écouler de 10 à 14 jours entre l'exposition au virus de la rougeole et le début des symptômes (exceptionnellement jusqu'à 21 jours). Une personne commence à être contagieuse quatre jours avant l'apparition des rougeurs, et peut le demeurer jusqu'à quatre jours après celle-ci.

Une personne qui présente des symptômes compatibles avec la rougeole devrait limiter ses contacts avec autrui et consulter un médecin. Notons qu'il est important que cette personne avise la clinique médicale ou le personnel de l'urgence de ses symptômes avant de se présenter ou dès son arrivée, afin que les mesures de précaution nécessaires soient mises en place.


Les + lus