samedi 24 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Fausse représentation : ventes de thermopompes

Une entreprise de Dosquet et deux représentants coupables

Les + lus

Photo : Archives

05 févr. 2024 04:35

L'Office de la protection du consommateur a fait savoir, le 5 février, que l'entreprise GCG Construction, de Dosquet, et l’un de ses représentants, Alexandre Lachance, ont plaidé coupables à des accusations portées en vertu de la Loi sur la protection du consommateur (LPC). Un autre de ses représentants, Benjamin Paris, a été déclaré coupable à Saguenay, d'une infraction à la même loi. Les faits reprochés sont survenus à Saguenay, entre juin et août 2021.

À la suite de leur plaidoyer de culpabilité enregistré les 18 octobre et 15 novembre 2023, l'entreprise devra payer des amendes totalisant 8030 $ et M. Lachance, une amende de 1 847 $. Quant à M. Paris, il a aussi reçu une amende de 1 133 $ à la suite du verdict rendu par le tribunal le 11 décembre dernier.

L'Office leur reprochait d'avoir fait des représentations fausses ou trompeuses pour solliciter la vente de thermopompes, soit d'avoir prétendu qu'avec les économies d'énergie et la possibilité de recevoir une subvention, le coût d'acquisition de l'appareil serait pratiquement nul.

Par ailleurs, l'entreprise et son représentant Alexandre Lachance devront aussi payer l'amende pour avoir utilisé un prétexte pour solliciter la vente d'un bien. GCG Construction inc. a finalement reconnu avoir déclaré faussement comme sien un statut ou une identité, en prétendant avoir été mandatée par Hydro-Québec.

 

Les + lus